Extension Factory Builder
22/03/2012 à 17:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le continent est toujours à la traîne pour l'accès à l'eau potable. Le continent est toujours à la traîne pour l'accès à l'eau potable. © afp

Malgré l'abondance de ses ressources hydrauliques, le continent est toujours à la traîne pour l'accès à l'eau potable.

Le retard de l'Afrique en matière d'accès à l'eau potable a été une nouvelle fois souligné lors du 6e Forum mondial de l'eau (FME), qui s'est tenu à Marseille (France) du 12 au 17 mars. Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé et de l'Unicef publié à cette occasion, 40 % des 783 millions de personnes dépourvues de sources d'approvisionnement en eau potable améliorées* se trouvent en Afrique subsaharienne. Et le continent n'atteindra pas les Objectifs du millénaire pour le développement (réduire de moitié le nombre d'individus privés d'eau potable d'ici à 2015), alors que la cible est déjà dépassée au niveau mondial (89 % de la population, contre 88 % visés d'ici à trois ans).

Seuls le Malawi, le Burkina, le Ghana, la Namibie et la Gambie seraient en passe d'atteindre ces objectifs. La ressource est pourtant abondante : sur les 5 400 milliards de mètres cubes d'eau renouvelable par an que recèle le continent, ses habitants n'en consomment que 4 % pour étancher leur soif, irriguer leurs cultures ou produire de l'énergie. Mais la pression démographique et l'urbanisation galopante ne permettent pas aujourd'hui aux États africains de faire face à l'explosion de la demande.

Des disparités criantes (source : OMS/UNICEF)

En matière sanitaire, 80 % des eaux usées ne sont pas traitées au niveau mondial, et les épidémies de choléra sont récurrentes, notamment dans la plupart des villes africaines.

__

* Une source d'approvisionnement en eau potable améliorée est une source qui, de par la nature de sa construction, protège de manière satisfaisante l'eau de toute contamination extérieure, en particulier par des matières fécales.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Approché par Bastia (France, Ligue 1), Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire n’est plus certain de rester à la tête des Éléphants. À cause, s[...]

Côte d'Ivoire : le FPI valide la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du parti

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) a validé mercredi la candidature de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la présidence du parti, a appris "Jeune[...]

Cameroun - Togo : le général Germanos de retour ?

Condamné à Paris en 2010 pour détention d'images pédopornographiques, le général français Raymond Germanos a récemment séjourné au Cameroun où il a[...]

Burundi : Mbonimpa, Rufykiri, Nininahazwe... Ces défenseurs des droits humains sous pression

Depuis le retour au Burundi des membres de la société civile qui ont participé, à la mi-novembre, à l'examen de la situation de leur pays par le Comité contre la torture (CAT) à[...]

Burkina Faso : les civils au garde-à-vous ?

Depuis le départ de Blaise Compaoré, le pays, en pleine transition, s'est doté d'un exécutif bicéphale. À la présidence, Michel Kafando le diplomate ; à la primature,[...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

Burkina : 24 morts et 625 blessés dans l'insurrection populaire contre Blaise Compaoré

Selon un comité d'experts désigné par le Premier ministre Zida, 24 personnes sont mortes et 625 ont été blessées à travers le pays entre fin octobre et début novembre,[...]

Indice "Happy Planet" : souriez, vous êtes classés !

À l’"indice de développement humain" du Programme des Nations-unies (Pnud), la New Economics Foundation oppose l’"indice de la planète heureuse". L’Afrique est-elle[...]

Burkina : Moustapha Chafi, un nomade à découvert

Moustapha Chafi ne se mêlait pas de politique intérieure, mais ce conseiller de l'ombre a perdu, le 31 octobre, son principal protecteur en la personne de Blaise Compaoré.[...]

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers