Extension Factory Builder
19/03/2012 à 16:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ray Lema dans son studio, en région parisienne. Ray Lema dans son studio, en région parisienne. © Vincent Fournier/J.A.

Habitué à surprendre par son sens de l'ouverture, le pianiste Ray Lema est, une fois de plus, sorti de la routine. Résultat : un CD/DVD d'où se dégage une énergie à revendre.

L'aventure débute en 2009. Cette année-là, le Brésil célèbre l'année de la France. Ray Lema figure parmi les artistes invités. À cette occasion, le musicien et compositeur français d'origine congolaise se produit avec le Jazz Sinfônica de São Paulo dirigé par le maestro João Mauricio Galindo. Pour Ray Lema, dont la formation de base est classique, c'est un émerveillement. Quant au maestro brésilien, il découvre, pour sa part, un autre univers musical. Les sonorités qui sortent du piano de son hôte le séduisent. Il estime alors utile de tenter une expérience inédite : écrire et jouer du Lema avec son orchestre.

De longue haleine

João Mauricio Galindo décide ensuite d'écouter plus de cent compositions signées Ray Lema. Au bout du compte, il en retient treize qui lui semblent les plus parlantes et entame un travail de longue haleine consistant à les adapter en musique symphonique, une expérience que Lema, pourtant connu pour ses recherches et son ouverture d'esprit, n'avait pas encore tentée. Les répétitions terminées, une symbiose s'opère entre la symphonie classique et les rythmes épurés de Lema. L'enregistrement de l'album a finalement lieu dans l'auditorium Ibirapuera de São Paulo. Lema, au piano et au chant, participe à quelque chose de magique, au milieu des 90 talents du Jazz Sinfônica de São Paulo. L'harmonie est parfaite. L'image montre un ensemble qui semble transfiguré par la qualité du travail abattu. Il y a du mouvement, du plaisir, des vibrations inédites dans chaque morceau. La musique est sublimée.

À travers la symphonie, le musicien a découvert la riche de sa propre création artistique

Cette expérience unique a beaucoup marqué Ray Lema, bien qu'il soit déjà un modèle de rigueur et toujours prompt à se frotter à ses pairs de par le monde. À travers la symphonie, il a découvert toute la richesse de sa propre création. Mais est-ce l'aboutissement de sa carrière ? Non. « Pour moi, c'est le début d'une nouvelle étape », confie le sexagénaire alerte natif du Bas-Congo. « J'aimerais amener mon héritage culturel dans l'univers de la musique symphonique. Nous n'avons pas encore donné tout notre potentiel spirituel. » Plus concrètement, suivant les conseils du maestro João Mauricio Galindo, il s'est mis à l'étude de l'art symphonique. Tel un écolier appliqué, il a acheté des livres, qu'il dévore jour et nuit afin d'atteindre la maîtrise de ce nouveau mode d'expression. Ray Lema voudrait voir les publics africains « faire la différence entre la musique culturelle et celle des paillettes qui entre dans le modernisme par le show-business ». En octobre prochain, il reprendra le chemin du Brésil, ce pays qu'il connaît bien. « C'est là que je me sens le plus à mon aise », avoue-t-il. Il y retrouvera, sans doute, son ami le chanteur Chico César, invité spécial sur son avant-dernier album, 99. Il ira surtout dans l'État du Minas Gerais. Il y a plusieurs siècles, des esclaves africains, dont beaucoup provenaient du royaume de Kongo, y ont débarqué. Le pianiste retrouvera des éléments de sa culture. Comme un poisson dans l'eau - il s'est déjà produit dans cette région accompagné par mille tambours -, Ray Lema jouera dans de nombreuses églises. En attendant, il sera sur scène le 24 mars à Stains (au nord de Paris), dans le cadre du festival Banlieues bleues. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers