Extension Factory Builder
16/03/2012 à 16:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'image a choqué : Jan Brewer, gouverneure de l'Arizona, s'adressant au président Obama. L'image a choqué : Jan Brewer, gouverneure de l'Arizona, s'adressant au président Obama. © Haraz N.Ghanbari/SIPA

Face à Obama, en 2008, les républicains avaient baissé d'un ton. Mais, en cette nouvelle campagne présidentielle, les vieux réflexes résurgissent.

Avec l'élection de Barack Obama, journalistes et commentateurs s'étaient pris à rêver d'une société américaine enfin débarrassée de ses vieux démons racistes. Las, il suffit de suivre la primaire républicaine pour se convaincre du contraire : le dog whistling, ce message codé à connotation raciste, a fait son grand retour.

À ce petit jeu, Newt Gingrich excelle. Le candidat ultraconservateur n'a pas hésité à qualifier Obama de « food stamp president », faisant ainsi allusion aux bons alimentaires octroyés aux familles noires les plus modestes. En un mot, c'est parce qu'il est lui-même noir qu'Obama serait le président de l'assistanat. « La communauté africaine-américaine devrait demander des feuilles de paie, pas des aides sociales », a asséné l'ancien président de la Chambre des représentants, qui a également proposé que les enfants noirs soient employés comme gardiens dans leurs écoles afin de ne pas basculer dans la délinquance. Tout en finesse lui aussi, un autre candidat républicain, Rick Santorum, a promis qu'il « n'améliorerai[t] pas la vie des Noirs en leur donnant l'argent des autres ».

Doigt pointé

Même Barack Obama n'échappe plus à des attaques personnelles. Rush Limbaugh, présentateur vedette de la radio, y est allé de son couplet. À l'instar de beaucoup de Noirs, a-t-il dit, les Obama se comportent comme si l'Amérique leur devait quelque chose « en raison des préjugés raciaux dont leurs ancêtres ont souffert ». Mais c'est sans doute une photo datant du 25 janvier où Jan Brewer, la gouverneure républicaine de l'Arizona, accueille Barack Obama sur le tarmac de l'aéroport de Phoenix qui a le plus choqué les Américains. Le doigt pointé vers le président, elle semble admonester un petit garçon. « Pour la communauté africaine-américaine, cela fait resurgir le mauvais souvenir du paternalisme blanc », explique le célèbre révérend noir Al Sharpton.

« Cette élection présidentielle sera sans doute plus marquée que jamais par les questions raciales, note Jeffrey Goldberg, éditorialiste à The Atlantic. En 2008, le candidat républicain John McCain avait refusé de se livrer à ce type d'attaques. Mais les candidats de 2012 sont décomplexés. Ils procèdent par insinuations, et utilisent un racisme rampant pour convaincre les catégories sociales les plus conservatrices. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

Livraison de colis, aide humanitaire, antennes relais... Les drones semblent bons à tout faire et l'Afrique pourrait bien devenir le terrain de jeu idéal pour expérimenter de nouvelles applications.[...]

"Je vais vous tuer" : quand un policier pointe son fusil d'assaut sur des manifestants à Ferguson

Après le meurtre de Michael Brown le 9 août dernier, la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis, s'est transformée en poudrière. Des manifestants en colère. Une police à cran,[...]

Football : le Mondial des clubs 2014 maintenu au Maroc par la Fifa

Le Mondial des clubs 2014, avec entre autres le Real Madrid vainqueur de la Ligue des champions, pourra se tenir en décembre comme prévu au Maroc, le pays n'étant pas touché par[...]

Ferguson : la vidéo accablante du meurtre d'un jeune noir de 25 ans par la police

La police de Saint-Louis a rendu publique une vidéo du meurtre d'un jeune noir par deux policiers, mardi dernier. Armé d'un couteau, celui-ci a été abattu d'une dizaine de balles. Un drame qui pose une[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Meurtre de Michael Brown : le policier soutenu par le Ku Klux Klan ?

Le policier ayant tué Michael Brown va-t-il recevoir l'appui du Ku Klux Klan ? Selon le quotidien américain "USA Today", l'organisation raciste a en tout cas organisé une levée de fonds pour[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

"L'humanité est fière de James" : hommage à James Foley, assassiné par l'État islamique

Alors que les parents de James Foley se sont exprimés, parlant de fierté, sur l'assassinat de leur fils par des jihadistes de l'État islamique (EI), les réactions se sont multipliées à[...]

Gaza : le Hamas et Israël à nouveau dans l'engrenage de la violence

Après la reprise des hostilités dans la bande de Gaza, lundi soir, et une tentative d'élimination ciblée du chef militaire du Hamas par Israël, le conflit s'est à nouveau emballé : au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers