Extension Factory Builder
28/02/2012 à 18:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mine de phosphate d' Ahotoé (Togo) près de Lomé. Mine de phosphate d' Ahotoé (Togo) près de Lomé. © Vincent Fournier pour J.A.

Selon une étude du cabinet Ernst & Young, les pays aux législations fluctuantes font fuir les investisseurs... et sont moins productifs.

Les groupes miniers investissant en Afrique sont d'abord sensibles à deux risques : l'instabilité politique et le nationalisme. L'étude du cabinet Ernst & Young sur l'attractivité de treize États africains montre que ceux qui ont rassuré sur ces deux points ont augmenté leur production de minerais. Leurs projets durant parfois des dizaines d'années, les groupes veulent une réglementation stable, même si elle implique un niveau de taxes élevé.

Exemple d'une politique minière jugée équilibrée par Ernst & Young : le Botswana, qui a opté pour une montée progressive de la participation de l'État dans les projets miniers (jusqu'à 40 %), sans pour autant faire fuir les investisseurs. Entre 2007 et 2010, ils ont déboursé environ 377 millions d'euros chaque année dans ce petit pays d'Afrique australe. La Zambie, en dépit de taxes minières élevées (notamment 10,4 % d'impôts sur la masse salariale), attire aussi les investisseurs : la production minière du pays a progressé de 15,7 % en 2011, un record sur le continent.

A contrario, les États où les changements de réglementation sont abrupts ou peu clairs rebutent. La Namibie, qui est en train de revoir sa politique minière, avec des taxes en forte hausse, accuse ainsi une production en baisse de 45 % en 2011. Le Zimbabwe, cauchemar des groupes internationaux avec ses nationalisations, a extrait 29 % de minerais de moins en 2010 qu'en 2009.

A la loupe

Quant aux deux pays francophones disposant des ressources les plus intéressantes selon les géologues, la Guinée et la RD Congo, ils n'ont pas encore réussi à percer. « Ils sont observés à la loupe par les groupes internationaux, mais sont considérés comme des zones d'exploration plus que d'exploitation », indique l'avocat sud-africain Otsile Matlou, du cabinet Edward Nathan Sonnenbergs. La RDC a attiré 5,4 milliards d'euros d'investissements directs étrangers (IDE) entre 2007 et 2010, mais cela n'a toujours pas entraîné un boom de la production minière (en baisse de 0,2 % en 2010). Malgré ses ressources, la Guinée n'a bénéficié que de 900 millions d'euros d'IDE entre 2007 et 2010.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Cameroun : 19 morts dans une attaque de Boko Haram

Cameroun : 19 morts dans une attaque de Boko Haram

L'attaque menée dans la nuit de jeudi à vendredi par le groupe islamiste nigérian Boko Haram sur le village de Bia, dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, a fait 19 morts dont une majori[...]

Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

Un commando shebab a abattu samedi un élu local dans les rues de Mogadiscio, a annoncé à l'AFP un porte-parole du groupe islamiste somalien.[...]

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux personnes ont été tuées par balles près de Gao, au nord du Mali, dans une attaque contre un convoi de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) vendredi soir, trois jours après un[...]

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une maladie "mystérieuse" a tué 17 personnes dans le sud-ouest du Nigeria, qui ont succombé brutalement, a déclaré samedi un porte-parole des autorités locales.[...]

Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l'étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui[...]

Guinée : l'opposition exclut un dialogue sans modification du calendrier électoral

L'opposition guinéenne manifestera jusqu'à ce que le président Alpha Condé accepte une modification du calendrier électoral et l'organisation des scrutins locaux avant la présidentielle,[...]

Les pays touchés par Ebola demandent un "Plan Marshall" de 8 milliards de dollars

Les trois pays les plus touchés par le virus Ebola (Guinée, Liberia et Sierra Leone) ont demandé vendredi depuis Washington un "Plan Marshall" s'élevant à huit milliards de dollars[...]

Cameroun : une attaque de Boko Haram fait 10 morts dans l'Extrême-Nord

Dans la nuit de jeudi à vendredi, ce sont dix civils camerounais qui ont été tués par Boko Haram, lors d'une attaque du village de Bia, dans l'Extrême-Nord du pays, à la frontière du[...]

Afrique du Sud : six morts et plus de 5 000 déplacés après des violences xénophobes

Depuis trois semaines, des violences xénophobes secouent l’Afrique du Sud. Une situation qui a déjà fait six morts et plus de 5 000 déplacés.[...]

RDC : l'affaire Muyambo, arnaque ou manipulation politique ?

L'ex-bâtonnier du barreau de Lubumbashi Jean-Claude Muyambo est détenu depuis le 20 janvier à Kinshasa. La justice congolaise l'accuse d'avoir vendu un immeuble qui ne lui appartenait pas.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2667p056-059.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2667p056-059.xml1 from 172.16.0.100