Extension Factory Builder
22/02/2012 à 18:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La résidence parisienne de Teodorin Obiang perquisitionnée par la justice française. La résidence parisienne de Teodorin Obiang perquisitionnée par la justice française. © AFP

À Paris, une perquisition a été menée la semaine dernière au domicile du fils du président équato-guinéen, Teodoro Nguema Obiang Mangue, dans le cadre de l'enquête sur les "biens mal acquis". Retour sur une brouille juridico-diplomatique...

L'instruction française dans l'affaire des « biens mal acquis » s'accélère. Le dernier rebondissement de cette enquête, qui s'intéresse au patrimoine de trois chefs d'État africains dans l'Hexagone, est survenu le mardi 14 février, avec le début d'une perquisition de plusieurs jours, menée dans un hôtel particulier de l'avenue Foch, dans le 16e arrondissement de Paris, présenté comme la résidence de Teodoro Nguema Obiang Mangue, ministre de l'Agriculture et fils du président équato-guinéen.

L'intéressé ne s'y trouvait pas (il était alors à Malabo), mais la chargée d'affaires Mariola Bindang Obiang, qui joue le rôle d'ambassadeur depuis le départ de Federico Edjo Ovono en octobre 2011, y était. Elle a donc « été contrainte de quitter les lieux contre tous les usages diplomatiques », affirme l'avocat de la présidence équato-guinéenne en France, Olivier Pardo. « Le ministère français des Affaires étrangères et la présidence ont été saisis des protestations les plus vives », ajoute-t-il.

Bien personnel ou étatique ?

Selon lui, ce n'est pas la résidence du fils du président, mais bien celle de la chargée d'affaires. Avant son acquisition par Malabo en octobre, il s'agissait d'un immeuble qui « recevait les délégations diplomatiques de passage, dont le ministre d'État [Nguema Obiang Mangue, NDLR] lorsqu'il était à Paris », assure Me Pardo, ajoutant qu'il appartenait auparavant à des « sociétés étrangères ».

Le ministère français des Affaires étrangères affirme en revanche que le bâtiment relève toujours du « droit commun » et ne bénéficie pas de protections particulières. Fin septembre, onze voitures de luxe avaient déjà été saisies aux abords du même hôtel particulier. Deux semaines plus tard, Teodoro Nguema Obiang Mangue avait été nommé représentant adjoint de son pays au siège parisien de l'Unesco.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Guinée Equatoriale

CAN 2015 : L'Algérie retrouve son jeu et son statut de favori

CAN 2015 : L'Algérie retrouve son jeu et son statut de favori

Après deux matchs médiocres dans le jeu, les Fennecs ont dominé le Sénégal techniquement sur le gazon de Malabo (2-0). Les hommes de Christian Gourcuff ont enfin endossé leur costume de fa[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent[...]

La première vraie polémique de la CAN 2015

Pour le sélectionneur du Gabon, Jorge Costa, le penalty accordée à la Guinée équatoriale était "imaginaire". "C'est une erreur arbitrale qui nous a coûté le[...]

CAN 2015 : "C'est un exploit pour la nation", disent les Congolais

L'émotion était très forte dans le vestiaire congolais dimanche après la victoire face au Burkina Faso (2-1), synonyme de qualification pour les quarts de finale de la CAN. Une première depuis[...]

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : Les trois miracles du Congo de Claude Leroy

Vainqueur du Gabon lors de la deuxième journée du groupe A mercredi 21 janvier (1-0), le Congo n'est plus qu'à un match des quarts de finale. Pour cela, il devra battre le Burkina Faso ce dimanche (19h). Mais[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2667p039.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2667p039.xml0 from 172.16.0.100