Extension Factory Builder
27/02/2012 à 15:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La mission de Kadré Désiré Ouédraogo : redynamiser la Cedeao. La mission de Kadré Désiré Ouédraogo : redynamiser la Cedeao. © D.R.

L'ancien Premier ministre burkinabè, Kadré Désiré Ouédraogo, a été élu à la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. Une sorte de retour aux sources pour l'intéressé...

Blaise Compaoré aura finalement réussi à imposer Kadré Désiré Ouédraogo à la présidence de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao). Sa nomination, lors du sommet extraordinaire des chefs d'État de l'institution, le 17 février, à Abuja, au Nigeria, met fin à deux ans de suspense. Dans les coulisses, le Burkina et la Côte d'Ivoire oeuvraient depuis des mois pour faire plier Thomas Boni Yayi, qui souhaitait installer à ce poste l'un de ses fidèles, Jean-Marie Ehouzou. Grâce au soutien de Goodluck Jonathan (Nigeria) et de John Atta-Mills (Ghana), ils ont permis au chef de l'État béninois d'accéder à la présidence tournante de l'Union africaine en contrepartie de son engagement à ne plus briguer ce poste pour son compatriote.

Alassane Ouattara, le parrain ivoirien

Pour Ouédraogo, 58 ans, c'est un retour aux sources, puisqu'il a déjà occupé la fonction de secrétaire exécutif adjoint chargé des affaires économiques de la Cedeao (1985-1993) avant de devenir vice-gouverneur de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), puis Premier ministre du Burkina (1996-2000). Diplômé de HEC et licencié en sciences économiques de l'université Paris-I (Panthéon-Sorbonne), ce fils de Naba Koutou, roi mossi de Boussouma (à 80 km au nord de Ouagadougou), est un fin connaisseur des dossiers régionaux. Il était jusque-là ambassadeur du Burkina auprès de l'Union européenne (UE), l'un des premiers contributeurs de la Cedeao.

Avec l'aide de son parrain ivoirien, Alassane Ouattara, qui succède à Goodluck Jonathan comme président en exercice de la Cedeao, il aura à coeur de relancer des institutions communautaires âgées en moyenne de vingt ans. Entraves à la libre circulation des biens et des personnes, faiblesse des échanges entre les États membres (moins de 10 % du commerce régional), coopération monétaire et union douanière en berne, force armée de la Cedeao, l'Ecomog, sous le feu des critiques... La tâche s'annonce immense pour relancer tous ces chantiers et développer les infrastructures (routes reliant les différentes capitales, interconnexion électrique...). Objectif : faire de ce marché de près de 300 millions d'habitants - potentiellement la vingtième puissance économique mondiale - un espace attrayant pour les investisseurs privés du monde entier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique de l'Ouest

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Mardi, Sheik Umar Khan, médecin sierra-léonais chargé de lutter contre l'épidémie dans son pays, duquel il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques, est d&[...]

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la[...]

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un[...]

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

PSA Peugeot Citroën va redémarrer l'assemblage de voitures au Nigeria, une activité interrompue depuis plusieurs années. Cette annonce intervient alors qu'Abuja a mis en place depuis début juillet[...]

Abidjan veut passer aux "diamants du développement"

 Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a officiellement lancé ce lundi 21 juillet le projet Droits de propriété et développement du diamant artisanal (DPDDA II), qui[...]

Togo : tout augmente... sauf le pouvoir d'achat

Entre 2000 et 2010, les prix auraient augmenté de 33 % en moyenne, au Togo, ce qui a entraîné une baisse du pouvoir d'achat de près de 25 % durant la même période. Dans un pays où[...]

Quand Lomé se rêve en Singapour

Lomé veut être une plateforme financière majeure en Afrique de l'Ouest. Et prend exemple sur Singapour.[...]

Plébiscitée, la Côte d'Ivoire lève 750 millions de dollars sur les marchés internationaux

La Côte d'Ivoire a émis un eurobond de 750 millions de dollars sur les marchés internationaux, le 16 juillet. C'est 250 millions de dollars de plus que les attentes initiales du gouvernement. Les commandes[...]

Société générale lorgne le Togo

 La banque française Société générale a décidé de s'implanter au Togo, où elle a demandé un agrément. SG Togo serait une succursale de SG Bénin,[...]

Gervais Koffi Djondo : "En Afrique de l'Ouest, une seule compagnie aérienne suffit"

Impliqué à la fois dans les secteurs aérien et bancaire, l'homme d'affaires togolais plaide pour un regroupement des transporteurs nationaux... et revient sur la crise de gouvernance à Ecobank.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers