Extension Factory Builder
27/02/2012 à 15:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La mission de Kadré Désiré Ouédraogo : redynamiser la Cedeao. La mission de Kadré Désiré Ouédraogo : redynamiser la Cedeao. © D.R.

L'ancien Premier ministre burkinabè, Kadré Désiré Ouédraogo, a été élu à la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. Une sorte de retour aux sources pour l'intéressé...

Blaise Compaoré aura finalement réussi à imposer Kadré Désiré Ouédraogo à la présidence de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao). Sa nomination, lors du sommet extraordinaire des chefs d'État de l'institution, le 17 février, à Abuja, au Nigeria, met fin à deux ans de suspense. Dans les coulisses, le Burkina et la Côte d'Ivoire oeuvraient depuis des mois pour faire plier Thomas Boni Yayi, qui souhaitait installer à ce poste l'un de ses fidèles, Jean-Marie Ehouzou. Grâce au soutien de Goodluck Jonathan (Nigeria) et de John Atta-Mills (Ghana), ils ont permis au chef de l'État béninois d'accéder à la présidence tournante de l'Union africaine en contrepartie de son engagement à ne plus briguer ce poste pour son compatriote.

Alassane Ouattara, le parrain ivoirien

Pour Ouédraogo, 58 ans, c'est un retour aux sources, puisqu'il a déjà occupé la fonction de secrétaire exécutif adjoint chargé des affaires économiques de la Cedeao (1985-1993) avant de devenir vice-gouverneur de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), puis Premier ministre du Burkina (1996-2000). Diplômé de HEC et licencié en sciences économiques de l'université Paris-I (Panthéon-Sorbonne), ce fils de Naba Koutou, roi mossi de Boussouma (à 80 km au nord de Ouagadougou), est un fin connaisseur des dossiers régionaux. Il était jusque-là ambassadeur du Burkina auprès de l'Union européenne (UE), l'un des premiers contributeurs de la Cedeao.

Avec l'aide de son parrain ivoirien, Alassane Ouattara, qui succède à Goodluck Jonathan comme président en exercice de la Cedeao, il aura à coeur de relancer des institutions communautaires âgées en moyenne de vingt ans. Entraves à la libre circulation des biens et des personnes, faiblesse des échanges entre les États membres (moins de 10 % du commerce régional), coopération monétaire et union douanière en berne, force armée de la Cedeao, l'Ecomog, sous le feu des critiques... La tâche s'annonce immense pour relancer tous ces chantiers et développer les infrastructures (routes reliant les différentes capitales, interconnexion électrique...). Objectif : faire de ce marché de près de 300 millions d'habitants - potentiellement la vingtième puissance économique mondiale - un espace attrayant pour les investisseurs privés du monde entier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique de l'Ouest

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

L'uranium du Niger, au fond, à qui profite-t-il ? À cette question, qui continue de brûler bien des lèvres, Jeune Afrique s'attèle à donner des réponses dans son édition n°[...]

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Total a annoncé la découverte de pétrole dans l'offshore profond au large de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. C'est la première découverte de ce type pour le groupe[...]

Côte d'Ivoire : le futur train urbain coûtera 1 milliard d'euros

Le gouvernement ivoirien a conclu un accord de négociation exclusive avec le consortium franco-coréen composé du groupe Bouygues, de Dongsan Engineering et Huyndai Rotem Company pour la construction du train[...]

Daniel Kablan Duncan : "N'en demandez pas trop à la Côte d'Ivoire"

Contrats de gré à gré. Privatisations. Remboursement de la dette privée... Avant de décoller pour les États-Unis où il négocie les modalités de l’endettement[...]

Air Côte d'Ivoire poursuit sa conquête du ciel africain

Une délégation de la compagnie ivoirienne Air Côte d'Ivoire s'est rendue à Kinshasa pour inaugurer la nouvelle liaison desservie par le transporteur, Abidjan-Kinshasa, via Libreville.[...]

Lamido Sanusi obtient une compensation de 300 000 dollars

La justice nigériane a donné l'ordre de rendre son passeport à Lamido Sanusi, démis de ses fonctions le 21 février dernier. L'ex-gouverneur de la Banque centrale du Nigeria a[...]

Total Sénégal va faire son entrée à la Bourse d'Abidjan

La filiale sénégalaise du français Total va faire son entrée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en septembre.[...]

Levée de fonds laborieuse pour la Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire n'a réussi à mobiliser que 241,7 milliards de F CFAv (512 millions de dollars) sur les 250 milliards de F CFA d'obligations qu'elle souhaitait émettre sur le marché financier[...]

UEMOA : le plafonnement des taux d'intérêts, un remède pire que le mal ?

En abaissant le plafond des taux d'intérêt, l'UEMOA voulait protéger les consommateurs. Mais la mesure, qui menace la survie de certaines institutions de microfinance, pourrait réduire[...]

Burkina Faso : journée de la Femme à l'hôpital du Plaisir

A la veille de la célébration du 8-mars, l’association Clitoraid, parrainé par Raël, entend démarrer, à Bobo-Dioulasso, ses activités de restauration gratuite des clitoris[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers