Extension Factory Builder
20/02/2012 à 11:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Casablancaise Sara Mouatamid, élue Miss Maroc le 4 février. La Casablancaise Sara Mouatamid, élue Miss Maroc le 4 février. © D.R

À tout juste 19 ans, Sara Mouatamid a été sacrée Miss Maroc 2012 le 4 février, à l'issue d'une compétition de beauté organisée par la société de production Night Star Maroc. Sans polémique.

Elle a 19 ans, est trilingue et fait des études de commerce et de gestion. Le 4 février, la Casablancaise Sara Mouatamid a été élue Miss Maroc face à dix-sept concurrentes âgées de 18 à 25 ans. Organisée par la société de production Night Star Maroc, la cérémonie s'est déroulée dans un grand hôtel de la cité balnéaire d'El Jadida. Les jeunes filles ont défilé en robe du soir et en tenue traditionnelle - et non en maillot de bain, afin d'éviter toute polémique. En 2002, on s'en souvient, l'activiste Anas Jazouli s'était attiré les foudres des islamistes pour avoir voulu organiser un concours où les miss devaient défiler en petite tenue.

Night Star Maroc, qui travaille sur le projet depuis plus de deux ans, s'est fixé comme objectif de « redorer l'image de la femme marocaine et maghrébine en général ». Son casting, organisé dans tout le royaume, a attiré plus de 2 000 candidates. Outre son titre, l'heureuse élue a gagné une voiture, une parure en or et un voyage aux Seychelles ; enfin, pendant un an, elle percevra l'équivalent d'un salaire de cadre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit de Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit [...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Mezouar à Paris : réconciliation en vue entre le Maroc et la France ?

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, sera à Paris vendredi 23 janvier. Objectif : "Surmonter définitivement et durablement les obstacles qui entravent la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2666p019.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2666p019.xml1 from 172.16.0.100