Extension Factory Builder
07/02/2012 à 12:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Et si on oubliait la liste des catastrophes naturelles, des révoltes arabes et des crises financières pour ne retenir que les meilleures fatwas de l'année écoulée ? Car il y a bien longtemps que je ne vous ai pas briefés sur ces lois prétendument inspirées de l'islam que des cheikhs tirent de leur turban comme les prestidigitateurs sortent des lapins de leur chapeau. En voici quelques-unes, dont vous ferez ce que vous voudrez : appliquez-les à la lettre ou indignez-vous de leur teneur ; servez-vous-en comme motif à pleurer ou prétexte pour rire.

Politique

Selon Cheikh Amrou Stouhi, de l'université Al-Azhar du Caire, aucun bon Égyptien ne doit autoriser sa fille à épouser un homme du parti de l'ex-président Hosni Moubarak, sous peine de déplaire à Allah.

Pour feu Cheikh Imad Iffat Amin, spécialiste émérite de fatwas en tous genres, voter pour les sympathisants de l'ex-parti au pouvoir est prohibé par la charia.

Mohamed Abdel Hedi, du parti salafiste Al-Nour, a affirmé sans rire que la victoire de son parti aux dernières élections en Égypte est citée dans le Coran.

Économie

Le journaliste égyptien Majdi Hussein a décrété que la Bourse est une hérésie, semblable aux jeux de hasard prohibés par le Livre saint.

Cuisine

Selon un cheikh anonyme, il faut interdire aux femmes les bananes, les concombres et tout fruit ou légume ayant la forme d'un sexe masculin. L'époux doit, en toute circonstance, couper ces derniers en rondelles, en lamelles, en cubes, l'essentiel étant de ne pas donner de mauvaises idées à ces dames.

Le prédicateur Mohamed al-Zoghbi (Égypte) a autorisé la consommation de la viande des êtres de l'au-delà, plus connus sous le vocable de djinns, qui, généralement, se transforment en chameaux ou en moutons.

Couple et sexe

Selon le théologien marocain Abdelbari Zemzami, l'homme et la femme peuvent faire l'amour dans toutes les postures, « y compris par la bouche ». Le mâle peut également recourir aux poupées gonflables et la femelle aux vibromasseurs s'il leur est impossible d'avoir sous la main un conjoint légal. En outre, l'homme peut coucher avec le cadavre de sa femme dans les heures qui suivent sa mort.

D'après Cheikh Abou Ishaq al-Huwaini (Égypte), le visage de la femme est l'exacte réplique de son sexe, c'est pour cette raison qu'il faut le couvrir.

La fameuse Salwa al-Mutairi (Koweït), qui avait autorisé les hommes à batifoler avec des esclaves, vient, dans toute sa bonté, de trouver la solution au célibat féminin : les jeunes filles célibataires et les divorcées peuvent s'acheter des esclaves masculins pour consommer en toute légalité.

Vous voilà partis du bon pied pour l'année 2012 !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si [...]

Burundi : au moins deux personnes tuées à Bujumbura à la suite d'une explosion de grenades

Les manifestations se sont poursuivies vendredi à Bujumbura. C'est l'un des rassemblements les plus importants depuis le début, le 26 avril, de la contestation populaire au Burundi. Et en début de soiré[...]

Centrafrique : Catherine Samba-Panza reçue le 27 mai à l'Élysée

La présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, doit être reçue le 27 mai à l'Élysée par le chef de l'État français, François Hollande, a appris [...]

Crise malienne : pourquoi Ménaka cristallise les tensions

Alors que la rébellion du Nord-Mali réclame toujours des amendements à l'accord d'Alger pour le signer, la situation sécuritaire se détériore depuis la reprise de la ville de Ménak[...]

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'Guessan désigné candidat du FPI à la présidentielle

Le 4e congrès extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI) a entériné vendredi la candidature de Pascal Affi N'Guessan à la présidentielle d'octobre.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

Burkina : l'exhumation du corps supposé de Thomas Sankara débutera le 25 mai à Ouagadougou

Promises par les autorités de transition, les opérations d'exhumation des corps supposés de Thomas Sankara et de ses douze camarades assassinés le 15 octobre 1987 débuteront le lundi 25 mai au ci[...]

François Durpaire : "La commémoration de la fin de l'esclavage est l'affaire de tous"

François Durpaire est historien, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage.[...]

Birmanie : les nouveaux boat people

Plus d'un million de Rohingyas, musulmans, sont privés de tout droit et confinés dans des camps de déplacés dans des conditions déplorables. Leur seul espoir ? Fuir par la mer. Au p&eacut[...]

Rap camerounais : "Mboko God", de Jovi, album incontournable !

Si, comme nous, vous attendiez l'album du rappeur camerounais Jovi avec impatience, vous ne serez pas déçus. Disponible depuis le 20 mai, "Mboko God" est une réussite incontestable.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers