Extension Factory Builder
23/01/2012 à 14:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hillary Clinton s'est rendue au Liberia, en Côte d'Ivoire, au Togo, et au Cap-Vert. Hillary Clinton s'est rendue au Liberia, en Côte d'Ivoire, au Togo, et au Cap-Vert. © AFP

La tournée éclair de la  la secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, en Afrique illustre la détermination de Washington à contrer l'influence chinoise.

Sa deuxième tournée africaine, elle la voulait symbolique. Vêtue de son éternel tailleur-pantalon, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, 64 ans, a effectué un voyage éclair en Afrique de l'Ouest, les 16 et 17 janvier, qui l'a conduite au Liberia, en Côte d'Ivoire, au Togo et au Cap-Vert. Pour le département d'État, cette visite visait à souligner « la volonté des États-Unis d'appuyer le retour à la paix, la bonne gouvernance, le développement économique et la démocratie ». Clinton a ainsi assisté, le 16 janvier, à l'investiture d'Ellen Johnson-Sirleaf. Déjà, lors de sa précédente visite à Monrovia, en août 2009, elle avait estimé que la politique menée par « Old Ma » était un « modèle de transition réussie ».

Symbole

À l'instar du Liberia, la Côte d'Ivoire est sur la voie de la pacification. Là encore, la présence de Clinton tenait du symbole, puisque aucun secrétaire d'État ne s'était rendu à Abidjan depuis 1986 et que les États-Unis avaient été l'un des premiers pays à demander le départ de Laurent Gbagbo. Pour Abidjan, l'amitié américaine est précieuse : la Côte d'Ivoire postule à l'éligibilité au Millennium Challenge Corporation (MCC), présidé par Clinton et qui lui permettrait d'obtenir entre 400 et 500 milliards de F CFA (entre 610 et 722 millions d'euros) pour financer son développement... L'Américaine a donc pu en profiter pour faire passer un message : que les responsables d'exactions proches de l'actuel pouvoir comparaissent, eux aussi, devant la Cour pénale internationale. Au Togo, avec le président Faure Gnassingbé, il était encore question des « réformes économiques et des progrès démocratiques ». Mais à Lomé, qui présidera le Conseil de sécurité de l'ONU à partir de février, Washington était surtout en quête de soutien dans les dossiers syrien et iranien. L'envoyée de Barack Obama a achevé son périple en fin de journée au Cap-Vert, où elle a rencontré le Premier ministre José Maria Neves, à qui elle a renouvelé son soutien dans la lutte contre le narcotrafic - question sécuritaire primordiale pour les États-Unis. Tout aussi impérieuse est la nécessité de contrer l'influence chinoise sur le continent. Et cette fois-ci, pour Clinton, jusqu'en terre francophone...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Soudan du Sud : plus de 100 morts au cours d'un raid pour du bétail

Soudan du Sud : plus de 100 morts au cours d'un raid pour du bétail

Plus de 100 personnes ont été tuées lors d'un raid pour du bétail et sa répression par les forces de l'ordre dans le nord du Soudan du Sud, a déclaré samedi le ministre régio[...]

Guinée : 109 cas confirmés de fièvre Ebola, 61 décès

La Guinée, en proie à une épidémie de fièvre hémorragique, a enregistré depuis janvier "109 cas confirmés dont 61 décès" dus au virus Ebola, selon[...]

Nigeria : Boko Haram revendique le sanglant attentat d'Abuja

Le groupe islamiste armé Boko Haram a revendiqué l'attentat à la bombe qui a fait au moins 75 morts lundi dernier à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, dans un enregistrement[...]

Centrafrique : un prêtre assassiné dans le Nord

Un prêtre centrafricain a été tué vendredi dans la région de Paoua, dans le nord de la Centrafrique, par des hommes armés assimilés aux peuls et à l'ex-rébellion[...]

Soudan du Sud : le Conseil de sécurité demande à Djouba de protéger les bases de l'ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU a exigé vendredi du gouvernement sud-soudanais des "mesures immédiates pour assurer la sécurité de tous les civils et de toutes les bases de[...]

Zimbabwe : Mugabe critique l'"absurdité homosexuelle" de l'Europe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s'en est pris vendredi à "l'absurdité homosexuelle" de l'Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d'accepter son pouvoir, dans son dernier[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

RDC - AS Vita Club : Firmin Mubele Ndombe, une ambition européenne

À tout juste 20 ans, Firmin Mubele Ndombe, l’attaquant de l’AS Vita Club, fait déjà pas mal parler de lui. Le joueur du club le plus populaire de RD Congo pourrait même s’expatrier[...]

Lycéennes enlevées au Nigeria : les recherches s'intensifient dans le Nord-Est

Le gouverneur de l'État de Borno a offert 50 millions de nairas (215 000 euros) à quiconque donnerait des informations permettant la libération des 129 lycéennes enlevées lundi soir par le[...]

Rwanda : vingt ans après... Renaître à Kigali

6 avril 1994-6 avril 2014 : alors que la communauté internationale peine encore à examiner ses propres responsabilités dans le génocide des Tutsis, les Rwandais s'efforcent de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers