Extension Factory Builder
30/01/2012 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Comme Moussa Koussa, BSB a sans doute joué double jeu. Comme Moussa Koussa, BSB a sans doute joué double jeu. © D.R

Béchir Salah Béchir, le directeur de cabinet de l'ex-président libyen Mouammar Kadhafi, a été aperçu en France puis au Niger après cinq mois d'absence.

On avait perdu sa trace depuis cinq mois. Béchir Salah Béchir (BSB) va bien et semble préservé, pour l'instant, de tout ennui judiciaire. Ex-directeur de cabinet du « Guide » libyen Mouammar Kadhafi et l'un des rares francophones de son entourage proche, il avait, en août 2011, multiplié les missions secrètes à N'Djamena, Nouakchott, Bamako et... Djerba, où il avait rencontré secrètement Dominique de Villepin, l'ancien Premier ministre français.

Après la chute de Tripoli, « il a été exfiltré par des amis français », confie un membre du Conseil national de transition (CNT). Début décembre, il a été aperçu sur les Champs-Élysées, à Paris, par un vieil ami nigérien. Et le 12 janvier, il s'est rendu à Niamey pour se procurer un passeport diplomatique. Un homme aussi protégé peut-il avoir combattu la coalition anti-Kadhafi jusqu'au bout ? Comme Moussa Koussa, BSB a sans doute joué double jeu.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui contr&ocir[...]

Libye : les États-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale ont réclamé samedi la "fin immédiate" des combats en Libye, où des forces gouvernementales ont lancé des[...]

Libye : Abdelhakim Belhadj prend du galon

Ancien opposant à Kadhafi, l'islamiste nationaliste Abdelhakim Belhadj  s'impose comme un interlocuteur incontournable au milieu du chaos libyen.[...]

Libye : au moins 17 morts en 24 heures à Benghazi

Au moins 17 personnes ont été tuées en 24 heures dans les affrontements à Benghazi, selon une source hospitalière.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Attaque du consulat américain de Benghazi : Ahmed Abou Khattala encourt la peine de mort

Un jury américain a prononcé mardi une nouvelle série d'inculpations à l'encontre d'Ahmed Abou Khattala, le cerveau présumé de l'attaque du consulat américain de Benghazi, en [...]

En Libye, à quoi joue le Soudan ?

À Tobrouk, les autorités libyennes regardent toujours Karthoum de travers...[...]

En Libye, Ban Ki-moon appelle à un cessez le feu et incite au dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi à la fin des hostilités en Libye, au cours d'une visite éclair destinée à donner un coup de pouce au[...]

Ban Ki-moon à Tripoli pour donner un coup de pouce au dialogue libyen

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé samedi à Tripoli afin de donner un coup de pouce au dialogue lancé fin septembre pour tenter rétablir la stabilité[...]

Libye : polémique entre Moscou et Tripoli sur la "libération" d'une vingtaine de prisonniers

Au lendemain de l'annonce par Moscou de la libération d'une vingtaine de citoyens russes, ukrainiens et bélarusses détenus en Libye, Tripoli a dénoncé mercredi "l'évasion" de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers