Extension Factory Builder
23/02/2009 à 21:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Poursuite des consultations avec l'UE sur la libéralisation du commerce des services Poursuite des consultations avec l'UE sur la libéralisation du commerce des services

Le Premier ministre marocain Abbas El Fassi a appelé à la poursuite des consultations entre tous les acteurs concernés pour assurer la réalisation des objectifs escomptés des négociations sur la libéralisation du commerce des services et le droit d'établissement avec l'Union européenne (UE).

M. El Fassi a fait cet appel lors d'une réunion consacrée à l'examen du projet d'offre du Maroc qui sera présenté dans le cadre de ces négociations.

Le ministre marocain du Commerce extérieur, Abdellatif Mâazouz, a présenté lors de cette réunion, un exposé sur les grands traits du projet d'offre du Maroc relatif aux négociations sur la libéralisation des services et le droit d'établissement, prévues par l'accord de partenariat conclu entre le Maroc et l'UE.

A travers ces négociations, le Maroc ambitionne d'achever la mise en place d'une zone de libre-échange avec l'UE, de dynamiser les investissements extérieurs et de renforcer la compétitivité des exportations marocaines, selon M. Mâazouz.

Il a précisé que ce projet concerne les secteurs réglementés à l'exception des services fournis par les instances gouvernementales et les prestations à caractère culturel, ajoutant que ledit projet a été élaboré dans le cadre d'une série de consultations intenses entre les différents acteurs (secteurs privé et public et chambres professionnelles) ayant commencé en mars 2008 avec la tenue d'une conférence nationale élargie, de trois réunions ministérielles et de 29 ateliers sectoriels.

Les négociations avec l'UE débuteront fin mars prochain et devront déboucher, vers la fin de cette année, sur un accord entre les deux parties.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

La France et Maroc rétablissent leur coopération judiciaire

La France et Maroc rétablissent leur coopération judiciaire

La France et le Maroc ont tiré un trait samedi sur près d'un an de brouille diplomatique, en rétablissant leur coopération judiciaire, un réchauffement que le président François H[...]

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires,[...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

Cinéma : "Hope", les migrants avant Gibraltar

Le film "Hope", de Boris Lojkine, retrace la vie de deux migrants avant leur traversée de la Méditerranée. Un film dur, sans manichéïsme ni concession, qui est aussi une belle histoire[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPXXIJ20090224T043538 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPXXIJ20090224T043538 from 172.16.0.100