Extension Factory Builder
23/02/2009 à 21:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Poursuite des consultations avec l'UE sur la libéralisation du commerce des services Poursuite des consultations avec l'UE sur la libéralisation du commerce des services

Le Premier ministre marocain Abbas El Fassi a appelé à la poursuite des consultations entre tous les acteurs concernés pour assurer la réalisation des objectifs escomptés des négociations sur la libéralisation du commerce des services et le droit d'établissement avec l'Union européenne (UE).

M. El Fassi a fait cet appel lors d'une réunion consacrée à l'examen du projet d'offre du Maroc qui sera présenté dans le cadre de ces négociations.

Le ministre marocain du Commerce extérieur, Abdellatif Mâazouz, a présenté lors de cette réunion, un exposé sur les grands traits du projet d'offre du Maroc relatif aux négociations sur la libéralisation des services et le droit d'établissement, prévues par l'accord de partenariat conclu entre le Maroc et l'UE.

A travers ces négociations, le Maroc ambitionne d'achever la mise en place d'une zone de libre-échange avec l'UE, de dynamiser les investissements extérieurs et de renforcer la compétitivité des exportations marocaines, selon M. Mâazouz.

Il a précisé que ce projet concerne les secteurs réglementés à l'exception des services fournis par les instances gouvernementales et les prestations à caractère culturel, ajoutant que ledit projet a été élaboré dans le cadre d'une série de consultations intenses entre les différents acteurs (secteurs privé et public et chambres professionnelles) ayant commencé en mars 2008 avec la tenue d'une conférence nationale élargie, de trois réunions ministérielles et de 29 ateliers sectoriels.

Les négociations avec l'UE débuteront fin mars prochain et devront déboucher, vers la fin de cette année, sur un accord entre les deux parties.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle e[...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Sciences humaines : explorer le Maghreb dans les pas de Driss Mansouri

Regroupant des articles de spécialistes reconnus, un ouvrage rend hommage au chercheur marocain Driss Mansouri.[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

Maroc : il se fait passer pour le roi... et prend trois ans de prison ferme

Un Marocain âgé de 30 ans a été condamné, lundi, à trois ans de prison ferme pour s’être fait passer pour le roi Mohammed VI, a indiqué une ONG locale.[...]

Maroc : saisie record de 226 kg de cocaïne pure

Les forces de sécurité marocaines ont saisi, dans la nuit du 4 au 5 septembre, une quantité record de 226 kilogrammes de cocaïne pure entre Agadir et Marrakech, soit plus d'une tonne de cocaïne de[...]

Exit l'alcool chez Marjane, au Maroc

 Le leader marocain de la grande distribution, Marjane, a fauit disparaître l'alcool de ses rayons. Décryptage.[...]

Algérie - Maroc : une relation désespérément bornée

Tranchées d'un côté, clôture de l'autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, J.A. a enquêté, vingt ans après la fermeture de la[...]

Côté algérien : "Les Marocains ont le kif, nous avons le karkoubi !"

Depuis le 4 août, les douanes ont renforcé leurs contrôles. Pour le plus grand malheur des trafiquants, mais aussi des commerçants et transporteurs qui n'ont rien à se reprocher.[...]

Côté marocain : "Les Algériens tirent à vue sur nos mulets"

Dans la région de l'Oriental, de nombreux habitants sont devenus experts en contrebande. Les autres dénoncent une séparation absurde qui a coupé liens familiaux et commerciaux.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex