Extension Factory Builder
15/01/2009 à 01:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le pays refuse les 'surenchères politiques' concernant sa non participation au sommet arabe de Doha  Le pays refuse les "surenchères politiques" concernant sa non participation au sommet arabe de Doha

La Tunisie a refusé les surenchères politiques concernant sa non participation au sommet arabe extraordinaire de Doha, prévu vendredi, tout réaffirmé son " soutien absolu à la cause palestinienne".

Dans une déclaration rapporté mercredi soir par l'agence Tunis Afrique Presse (TAP), une source tunisienne autorisée a indiqué, que parmi les constantes de la politique de la Tunisie figure notamment le soutien absolu à la cause palestinienne, loin de toutes formes de calculs ou de surenchères politiques.

La même source indique que la Tunisie, qui n'accepte aucune surenchère au sujet de cette question, a exprimé sa disposition à contribuer à toute action arabe commune propre à mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et à arrêter l'agression israélienne contre la bande de Gaza.

La source précise que la question ne porte pas sur le principe de la participation ou la non participation à ce sommet mais se rapporte plutôt à la date du sommet extraordinaire du Doha qui coïncide avec la réunion, le même jour à Koweit, du conseil des ministres arabes des Affaires étrangères, destinée à évaluer la situation et à formuler des propositions devant être soumises aux dirigeants arabes lors du sommet de Koweit, prévu lundi 19 janvier.

Partant de ce principe, ajoute la même source, la Tunisie considère que le sommet économique qui se tiendra à Koweit constitue, pour des considérations concrètes évidentes, le cadre le mieux adapté et le plus opportun pour tenir une réunion arabe au sommet afin de parvenir à une position ferme et efficace qui contribue à arrêter l'effusion du sang palestinien et qui soit à la mesure de la responsabilité arabe à l'égard du peuple palestinien.

La Tunisie, ajoute la même source, estime que la tenue d'un sommet arabe extraordinaire doit aller au-delà de la publication de simples résolutions de dénonciation et de condamnation, pour adopter une position ferme contribuant à mettre fin à l'effusion de sang palestinien.

Mardi, le ministère tunisien des Affaires étrangères avait annoncé que la Tunisie n'envisage pas de participer au sommet extraordinaire arabe sur Gaza, prévu vendredi prochain à Doha.

Une source autorisée au ministère avait estimé qu'une telle rencontre des dirigeants arabes doit faire l'objet d'une "préparation minutieuse".

"Toute action arabe doit être précédée par une préparation minutieuse qui garantisse l'adoption d'une position ferme qui soit efficiente pour contribuer à l'arrêt de l'effusion du sang palestinien, et qui soit conforme à la responsabilité qui incombe aux Etats arabes à l'égard du peuple palestinien frère", ajoutait la même source.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Tunisie

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Législatives tunisiennes : l'abstention, le vrai outsider

Quels que soient les résultats des législatives tunisiennes du 26 octobre, vainqueurs et vaincus devront relativiser leurs performances. En cause : l'abstention qui risque à nouveau de battre des[...]

Tunisie - Sfax : "La ville est abandonnée"

Dans l'intérieur de la Tunisie, électeurs et formations politiques se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Tunisie : la montée de Slim Riahi inquiète les ténors

Grâce à ses moyens financiers très importants, Slim Riahi commence à agréger derrière lui un électorat urbain peu politisé. Peut-il faire de l'ombre aux favoris de la[...]

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi[...]

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Le scrutin du 26 octobre approche à grands pas, mais les citoyens tunisiens ne se mobilisent guère. Les enjeux sont pourtant cruciaux : les députés défendront leur vision de[...]

CAN 2015 : le Sénégal concède le nul face à la Tunisie aux qualifications

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Portraits interactifs : qui sont les 27 candidats à la présidentielle tunisienne ?

Pas moins de 27 candidatures, des plus sérieuses aux plus anecdotiques, ont été retenues pour la présidentielle tunisienne prévue le 23 novembre. Qui sont ces prétendants à la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers