Extension Factory Builder
15/01/2009 à 01:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le pays refuse les 'surenchères politiques' concernant sa non participation au sommet arabe de Doha  Le pays refuse les "surenchères politiques" concernant sa non participation au sommet arabe de Doha

La Tunisie a refusé les surenchères politiques concernant sa non participation au sommet arabe extraordinaire de Doha, prévu vendredi, tout réaffirmé son " soutien absolu à la cause palestinienne".

Dans une déclaration rapporté mercredi soir par l'agence Tunis Afrique Presse (TAP), une source tunisienne autorisée a indiqué, que parmi les constantes de la politique de la Tunisie figure notamment le soutien absolu à la cause palestinienne, loin de toutes formes de calculs ou de surenchères politiques.

La même source indique que la Tunisie, qui n'accepte aucune surenchère au sujet de cette question, a exprimé sa disposition à contribuer à toute action arabe commune propre à mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et à arrêter l'agression israélienne contre la bande de Gaza.

La source précise que la question ne porte pas sur le principe de la participation ou la non participation à ce sommet mais se rapporte plutôt à la date du sommet extraordinaire du Doha qui coïncide avec la réunion, le même jour à Koweit, du conseil des ministres arabes des Affaires étrangères, destinée à évaluer la situation et à formuler des propositions devant être soumises aux dirigeants arabes lors du sommet de Koweit, prévu lundi 19 janvier.

Partant de ce principe, ajoute la même source, la Tunisie considère que le sommet économique qui se tiendra à Koweit constitue, pour des considérations concrètes évidentes, le cadre le mieux adapté et le plus opportun pour tenir une réunion arabe au sommet afin de parvenir à une position ferme et efficace qui contribue à arrêter l'effusion du sang palestinien et qui soit à la mesure de la responsabilité arabe à l'égard du peuple palestinien.

La Tunisie, ajoute la même source, estime que la tenue d'un sommet arabe extraordinaire doit aller au-delà de la publication de simples résolutions de dénonciation et de condamnation, pour adopter une position ferme contribuant à mettre fin à l'effusion de sang palestinien.

Mardi, le ministère tunisien des Affaires étrangères avait annoncé que la Tunisie n'envisage pas de participer au sommet extraordinaire arabe sur Gaza, prévu vendredi prochain à Doha.

Une source autorisée au ministère avait estimé qu'une telle rencontre des dirigeants arabes doit faire l'objet d'une "préparation minutieuse".

"Toute action arabe doit être précédée par une préparation minutieuse qui garantisse l'adoption d'une position ferme qui soit efficiente pour contribuer à l'arrêt de l'effusion du sang palestinien, et qui soit conforme à la responsabilité qui incombe aux Etats arabes à l'égard du peuple palestinien frère", ajoutait la même source.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Tunisie

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera &agrav[...]

Former le gouvernement tunisien, le casse-tête de Habib Essid

Nouveau chef de l'exécutif tunisien, Habib Essid continue de chercher la formule idéale pour son futur gouvernement, dont la composition doit être annoncée, selon des sources au sein de son [...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Tunisie : Selma Elloumi recadrée par BCE

Selma Elloumi, députée de Nabeul, souhaitait abandonner son mandat parlementaire pour devenir conseillère du président tunisien Béji Caïd Essebsi. Qui n'a pas apprécié.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, l'éminence grise de BCE

Nommé début janvier conseiller spécial du président tunisien avec rang de ministre, en charge des affaires politiques, Mohsen Marzouk fait désormais partie du cercle de confiance de Béji[...]

CAN 2015 : La Tunisie déçoit face au Cap-Vert

Dans le deuxième match du groupe B, la Tunisie a été surprise par les Cap-Verdiens qui ont égalisé sur un penalty litigieux (1-1). Les Aigles de Carthage devront hausser leur niveau de jeu pour[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Tunisie : pour Z, caricaturiste, "la liberté l'emporte sur la sécurité"

Pour le caricaturiste tunisien Z, contraint à l'anonymat, "Charlie Hebdo" a eu raison de ne "pas s'incliner, de montrer que l'impertinence survivra", comme ils l'ont fait en dessinant de nouveau le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPXXIJ20090115T080037 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPXXIJ20090115T080037 from 172.16.0.100