Extension Factory Builder
11/02/2009 à 15:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Un vétéran du combat politique au Burkina Faso a retracé dans un ouvrage la "chronique de 60 années de lutte politique" pour évoquer son "combat pour l’Afrique", événement devenu grandiose du fait de la personnalité de son auteur.

Ce vétéran n’est autre que Gérard Kango Ouédraogo, grand animateur de la vie socio-politique africaine et de l’histoire de notre continent, l’acte n’en devient que plus important.

Raison pour laquelle l’oeuvre intitulée "Chronique de 60 années de lutte politique, un combat pour l’Afrique", parue officiellement le samedi 07 février dernier et écrite par Gérard Kango Ouédraogo, leader du RDA (Rassemblement démocratique africain) devant l’Eternel et président à vie de l’ADF-RDA, suscite déjà un grand engouement.

Ancien président de l’Assemblée nationale, le duc du Yatenga comme on l’appelle, Gérard Kango Ouédraogo entend ainsi par ce livre marquer une fois de plus les esprits des Burkinabé.

Il en a profité pour se rappeler aux bons souvenirs des populations. Son retrait de la scène politique après les mauvais résultats de son parti lors des législatives de 1997 est maintenant anecdotique.

Après la lutte pour l’indépendance de son pays en passant par le premier ministère et la présidence de l’Assemblée nationale aux geôles de la révolution, Gérard Kango vient certainement de réussir son plus grand coup.

Lors de la dédicace officielle au centre national d’archives de Ouagadougou, Gérard Kango Ouédraogo en a profité pour restituer et partager sa vision de l’histoire sociopolitique du Burkina Faso et de l’Afrique Occidentale française avec d’éminentes personnalités du monde politique et universitaire.

A l’issue de la cérémonie, il a déclaré à APA que cet livre était pour lui était le couronnement d’un combat vieux de soixante ans.

« Je suis très satisfait de la mobilisation de ce matin et je tiens avant tout propos à remercier mes nombreux collaborateurs » a-t-il poursuivi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Burkina Faso

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

Burkina : Fespaco'mme les autres

Malgré le changement de régime au Burkina et la menace Ebola, le prestigieux festival panafricain aura bien lieu. Avec quelques changements au programme.[...]

Burkina Faso : Kafando fait machine arrière dans le dossier Sankara

Alors qu'il s'était maintes fois prononcé en faveur d'une réouverture rapide de l'enquête sur l'assassinat de Thomas Sankara, le président de transition burkinabè Michel Kafando a[...]

Burkina Faso : Djibrill Bassolé intéressé par la présidentielle ?

La perspective de l'élection présidentielle burkinabè, programmée pour le 11 octobre, aiguise les appétits.[...]

Burkina : les élections présidentielle et législatives auront lieu le 11 octobre

Le président Michel Kafando, s'exprimant devant la presse jeudi à Ouagadougou, a annoncé que les élections présidentielle et législatives se tiendraient le dimanche 11 octobre.[...]

CAN 2015 : le Burkina Faso au bord du gouffre

Les Étalons des frères Traoré n'ont pas réussi à marquer face à la Guinée équatoriale (0-0), malgré un déluge d'occasions. Le vice-champion d'Afrique ne[...]

Burkina : un successeur pour Moumouni Dieguimdé, ancien ministre des Infrastructures contraint à la démission

Daouda Traoré, un ingénieur des travaux publics, a été nommé mercredi ministre des Infrastructures en remplacement de Moumouni Dieguimdé, contraint de à la démission[...]

Mgr Judes Bicaba, évêque burkinabè : "Après un incendie, les braises ne s'éteignent pas tout de suite"

Monseigneur Judes Bicaba préside depuis 2005 le diocèse de Dégoudou dans le nord du Burkina Faso. Il revient pour Jeune Afrique sur les évènements des 16 au 18 janvier au Niger, où 45[...]

Danse : Nuit blanche à Ouagadougou de Serge Aimé Coulibaly

Présenté à Paris du 14 au 17 janvier, le spectacle prémonitoire et engagé de Serge Aimé Coulibaly devrait bientôt tourner en France et en Europe. Chorégraphie[...]

Pierre-Emerick Aubameyang met le Gabon en orbite

L'attaquant gabonais a brillé samedi en offrant au Gabon sa première victoire lors de cette CAN 2015 face au Burkina Faso (2-0).[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAPA88351 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAPA88351 from 172.16.0.100