Extension Factory Builder
11/02/2009 à 15:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Un vétéran du combat politique au Burkina Faso a retracé dans un ouvrage la "chronique de 60 années de lutte politique" pour évoquer son "combat pour l’Afrique", événement devenu grandiose du fait de la personnalité de son auteur.

Ce vétéran n’est autre que Gérard Kango Ouédraogo, grand animateur de la vie socio-politique africaine et de l’histoire de notre continent, l’acte n’en devient que plus important.

Raison pour laquelle l’oeuvre intitulée "Chronique de 60 années de lutte politique, un combat pour l’Afrique", parue officiellement le samedi 07 février dernier et écrite par Gérard Kango Ouédraogo, leader du RDA (Rassemblement démocratique africain) devant l’Eternel et président à vie de l’ADF-RDA, suscite déjà un grand engouement.

Ancien président de l’Assemblée nationale, le duc du Yatenga comme on l’appelle, Gérard Kango Ouédraogo entend ainsi par ce livre marquer une fois de plus les esprits des Burkinabé.

Il en a profité pour se rappeler aux bons souvenirs des populations. Son retrait de la scène politique après les mauvais résultats de son parti lors des législatives de 1997 est maintenant anecdotique.

Après la lutte pour l’indépendance de son pays en passant par le premier ministère et la présidence de l’Assemblée nationale aux geôles de la révolution, Gérard Kango vient certainement de réussir son plus grand coup.

Lors de la dédicace officielle au centre national d’archives de Ouagadougou, Gérard Kango Ouédraogo en a profité pour restituer et partager sa vision de l’histoire sociopolitique du Burkina Faso et de l’Afrique Occidentale française avec d’éminentes personnalités du monde politique et universitaire.

A l’issue de la cérémonie, il a déclaré à APA que cet livre était pour lui était le couronnement d’un combat vieux de soixante ans.

« Je suis très satisfait de la mobilisation de ce matin et je tiens avant tout propos à remercier mes nombreux collaborateurs » a-t-il poursuivi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Burkina Faso

Burkina : le projet de loi révisant la Constitution examiné le 30 octobre

Burkina : le projet de loi révisant la Constitution examiné le 30 octobre

C'est le 30 octobre que les députés burkinabè se prononceront sur le projet de loi visant à modifier la Constitution et permettant à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015.[...]

Théâtre : Étienne Minoungou sur le ring avec Muhammad Ali

Pour Étienne Minoungou, le directeur des Récréâtrales, qui se tiennent du 25 octobre au 2 novembre à Ouagadougou, l'art est un combat. Sur scène, il incarne le plus[...]

Burkina Faso : le référendum, la seconde option de Blaise Compaoré

Se dirige-t-on vers un référendum au Burkina Faso, comme l’annoncent les partisans de Blaise Compaoré depuis le 21 octobre et, à leur suite, les médias ? Il semble que non. Du moins pas[...]

Burkina - Zephirin Diabre : "Le référendum est inopportun et dangereux pour la paix sociale"

Après l'annonce du gouvernement, mardi, d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré, l'opposition annonce d'ores et déjà[...]

Burkina : l'opposition manifeste contre le référendum favorable au maintien de Compaoré au pouvoir

L’annonce faite par le gouvernement hier d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré a déclenché des manifestations de[...]

Burkina Faso : le gouvernement adopte un projet de loi révisant la Constitution

Réuni en conseil des ministres extraordinaire mardi, le gouvernement burkinabè a décidé de soumettre à l'Assemblée nationale un projet de loi visant à modifier la Constitution,[...]

Carte interactive : ces événements menacés ou annulés à cause d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, une dizaine d'événements ont été annulés sur le continent. D'autres, censés se[...]

Burkina : il y a 27 ans, Thomas Sankara était assassiné

L'ancien président et leader de la révolution burkinabè a été assassiné il y a tout juste 27 ans, le 15 octobre 1987. À l'occasion de l'anniversaire de sa mort, "Jeune[...]

Sénégal - Burkina : Macky Sall favorable à une candidature de Compaoré en 2015

Le président sénégalais Macky Sall a expliqué à des visiteurs français qu'il valait mieux laisser le président burkinabè se représenter en 2015, même[...]

Burkina Faso : vers un référendum constitutionnel pour Blaise Compaoré ?

Le dialogue politique entre la majorité et l'opposition au Burkina Faso a échoué, lundi. Un fiasco qui fait ressurgir l'option d'un probable référendum constitutionnel visant à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers