Extension Factory Builder
15/01/2009 à 19:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le stade de Mogadiscio évacué mercredi par les troupes éthiopiennes, après deux d’occupation, est désormais restitué aux sportifs somaliens, a appris APA de bonnes sources.

« Ce terrain est destiné aux sports et non aux militaires. Je peux vous dire désormais à haute voix que le stade est libéré de l’occupation éthiopienne et chaque individu qui aime le sport peut venir et y jouer à nouveau », a déclaré le porte-parole de l’Union des tribunaux islamiques, Sheikh Abdi Rahiin Isse Addo aux dirigeants de la Fédération somalienne de football lors d’une réunion tenue, jeudi, avec elle au Stade de Mogadiscio.

Cette réunion s’est déroulée en présence de milices islamiques fortement armées.

L’Union des tribunaux islamiques, une organisation d’inspiration religieuse, contrôle une grande partie de la Somalie en proie à un sanglant conflit interne.

Quelques instants auparavant, une délégation de haut niveau de la Fédération somalienne de football, conduite par son premier vice président, Ali Said Guled, avait effectué, jeudi matin, une visite au stade de Mogadiscio, évacué, la veille, par les troupes éthiopiennes après deux d’occupation.

M. Guled a remercié l’Union des tribunaux islamiques pour avoir remis le stade à la fédération et plaidé pour une enquête préliminaire pour déterminer la présence de mines dans l’enceinte sportive et dans ses zones environnantes.

« Ce stade a servi de base militaire pendant deux ans et il risque d’y avoir des mines, des bombes et des armes légères dans et à l’extérieur. Cela peut mettre en danger a vie de civils qui viennent y jouer », prévient le vice-président de la Fédération somalienne de football.

Arrivées à Mogadiscio en fin 2006, les troupes éthiopiennes avaient pour objectif d’aider le Gouvernement fédéral de transition de la Somalie à renverser l’Union des tribunaux islamistes, jadis très puissante et qui dirigeait les régions du centre - sud du pays.

Elles avaient établi leur quartier général au stade de Mogadiscio. Après deux ans de présence, elles se sont retirées.

Le Village olympique de la Somalie, où se situe le stade de Mogadiscio, a été construit par le gouvernement chinois en 1978.

Il a abrité de nombreuses manifestations sportives internationales, comme notamment les 8èmes Jeux estudiantins arabes, la Coupe des nations de l’Afrique orientale et centrale, les Championnats de l’Afrique de l’est et du centre.

Jadis l’un des plus grands et plus beaux sites de sport en Afrique et dans le monde arabe, le stade ressemble aujourd’hui à une jungle.

Sa réhabilitation va nécessiter beaucoup de travail.

Bien que leur pays soit frappé par l’un des conflits les plus sanglants au monde au cours de ces deux dernières décennies et presque coupé du reste du monde, les Somaliens se servent du sport comme une sorte d’évasion face aux expériences dépressives qui rythment leur quotidien.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Somalie

Somalie : Ban Ki-moon en visite à Mogadiscio, ravagée par le terrorisme

Somalie : Ban Ki-moon en visite à Mogadiscio, ravagée par le terrorisme

Pour la première fois en trois ans, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est en visite mercredi à Mogadiscio, en Somalie, où il rencontre le président Hassan Sheikh Mohamu[...]

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait au moins cinq morts à Mogadiscio

L'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio a fait au moins cinq morts mercredi soir.[...]

Somalie : la prise de Barawe, nouveau coup dur pour les Shebab

Les opérations de sécurisation de la ville portuaire de Barawe, évacuée il y a quelques jours par les combattants shebab, se poursuivaient mardi.[...]

Les troupes somaliennes et de l'UA ont pris Barawe, dernier grand port tenu par les Shebab

L'armée somalienne et la force de l'Union africaine (Amisom) ont pris dimanche le contrôle de Barawe, dernier port somalien d'importance aux mains des islamistes somaliens shebab, crucial pour leur financement, ont[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Élimination du chef des shebab : Hollande a coopéré avec Washington

Les services de renseignement français ont coopéré avec Washington pour l'opération qui a conduit à la mort du chef des islamistes somaliens shebab, Ahmed Abdi "Godane", tué[...]

Somalie : dix choses à savoir sur Ahmed Umar Abou Oubaïda, le nouveau chef des Shebab

Ahmed Umar Abou Oubaïda a été désigné nouveau chef des Shebab après la mort de leur ancien leader, Ahmed Abdi Godane, tué la semaine dernière par une frappe[...]

Somalie : un attentat suicide des Shebab contre un convoi de l'Amisom fait douze morts

Douze civils ont péri dans l'attentat à la voiture piégée dont a été victime lundi un convoi de l'Amison en Somalie. Une attaque qui intervient une semaine après la mort du chef des[...]

HRW dénonce le viol et l'exploitation sexuelle de Somaliennes par des soldats de l'Amisom

Des soldats de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et jeunes filles somaliennes sur leurs bases de Mogadiscio, affirme l’ONG Human Rights[...]

Somalie : les Shebab désignent un nouveau chef

Les islamistes shebab somaliens ont désigné un nouveau chef, Ahmed Umar Abou Oubaïda, après la mort de leur chef suprême, tué lundi par des missiles américains en Somalie, où[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers