Extension Factory Builder
23/12/2008 à 13:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Les efforts du Lesotho pour renforcer ses relations avec les autres nations ont été couronnés de succès en 2008, année marquée par des avancées significatives dans les secteurs de l’éducation et des transports.

Le 9 avril 2008, le Roi Mswati III et la Reine Lantetesa du Swaziland étaient venus au Lesotho pour une visite de trois jours. Le couple royal était accompagné des princes et princesses du royaume, de ministres et de chefs traditionnels. Par cette visite, Mswati venait renforcer les relations bilatérales entre les deux pays et recevoir des conseils de son homologue du Lesotho, King Letsie III, sur les questions de gouvernance.

Parmi ces questions figuraient les nouvelles responsabilités qui avaient été confiées au roi du Swaziland par la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC) et l’Union Africaine (UA). Le Swaziland et le Lesotho sont des Etats souverains d’Afrique Australe après avoir été des colonies britanniques.

Ils sont tous les deux membres de l’Union douanière d’Afrique Australe (SACU) et de la SADC. Pour le transport urbain des travailleurs et des élèves, Le Lesotho avait vécu le 20 août 2008, un autre évènement avec l’acquisition par le gouvernement d’une flotte de 20 bus , à des tarifs réduits.

Ces bus ont été achetés auprès de John Williams Motors, une firme basée à Bloemfontein, en Afrique du Sud. Le 15 octobre 2008, l’Institut Universitaire de Technologie de Limkokwing (LUCT), une filiale de du LUCT en Malaisie a été officiellement inaugurée à Maseru, la capitale par le Premier ministre, Pakalitha Mosisili, portant ainsi à deux, le nombre d’universités au Lesotho.

Le premier semestre de la nouvelle université a démarré en août 2008, avec 801 étudiants qui doivent suivre des formations diplômantes de quatre ans et des programmes de diplômes associés d’une durée de trois ans.

Les programmes de quatre ans comprennent le génie informatique, la technologie de l’information en entreprise, la gestion touristique, le commerce électronique, l’entreprenariat et les affaires internationales, alors que les programmes de trois ans portent sur la télé et la production cinématographique, le marketing, le graphisme et les relations publiques.

En attendant, 2009 devrait être l’année la plus prestigieuse pour le Lesotho, avec la construction de deux projets de plusieurs millions de dollars, dont le barrage de Metolong qui va alimenter en eau potable la capitale et ses environs et un nouvel hôpital.

La barrage de Metolong, qui sera construit à 35 km à, l’est de la capitale va coûter plus de 100 millions de dollars. Les sept firmes internationales qui ont soumissionné pour la construction de ce barrage viennent d’Afrique du Sud, de la France et de la Jordanie.

Le projet est financé par le gouvernement du Lesotho et d’autres bailleurs, dont le Fonds Koweitien et la Banque Arabe pour la Développement Economique de l’Afrique (BADEA).

L’autre grand projet dont la construction doit démarrer en janvier 2009 est le nouvel hôpital de Maseru dont le coût est estimé à 100 millions de dollars.

Il sera en partie financé par la Banque de Développement d’Afrique Australe, avec en plus une subvention de 6,25 millions de dollars du Programme Mondial pour l’Aide à l’Etranger.

Le groupe de la Banque Mondiale va également apporter son soutien au gouvernement dans le domaine de la gestion des contrats de construction dont les travaux de cet hôpital devraient s’achever dans la première moitié de 2011.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Lesotho

Coup d'État au Lesotho : le Premier ministre en exil demande à la SADC d'envoyer des troupes

Coup d'État au Lesotho : le Premier ministre en exil demande à la SADC d'envoyer des troupes

Le ministre de la Fonction publique du Lesotho, Motloheloa Phooko, a affirmé lundi être le Premier ministre en exercice. L'actuel chef du gouvernement Thomas Thabane, réfugié en Afrique du sud à l[...]

Lesotho : situation incertaine après un coup de force de l'armée

Il était difficile de savoir qui gouvernait dimanche le Lesotho, petit royaume montagneux enclavé dans l'Afrique du Sud, au lendemain d'un coup de force de l'armée contre la police qualifié de[...]

Lesotho : l'armée dément avoir mené un coup d'État

L'armée du Lesotho a formellement démenti avoir perpétré un coup d’État samedi, contrairement à ce qu'a affirmé le Premier ministre Thomas Thabane, réfugié en[...]

Lesotho : l'armée prend le contrôle du quartier général de la police

Des militaires ont pris samedi matin le contrôle du quartier général de la police et brouillé les transmissions radio et téléphoniques du Lesotho, un petit royaume enclavé dans[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Unesco : roses des sables

L'Unesco a inscrit quatre nouvelles régions africaines sur sa liste du patrimoine mondial, dont pour la première fois un site nigérien.[...]

Unesco : quatre nouveaux sites africains inscrits au patrimoine mondial

L’Unesco a publié, jeudi 27 juin, la liste définitive des nouvelles inscriptions au patrimoine mondial. Au total, ce sont 19 nouveaux sites qui bénéficient désormais de la reconnaissance[...]

Lesotho : fin des législatives, résultat serré en vue

Près d'un million d'électeurs ont voté samedi dans le petit royaume africain du Lesotho pour élire un nouveau parlement, lors d'un scrutin serré qui pourrait déboucher sur la[...]

Lesotho : ouverture des bureaux de vote

Les bureaux de vote ont ouvert samedi au Lesotho où un million d'électeurs sont appelés à renouveler leur Parlement lors d'un scrutin qui s'annonce disputé, le Premier ministre Pakalitha[...]

Développement : l'ONG Save the children dénonce les conditions de vie des enfants sur le continent

Les pires pays au monde pour devenir mère sont africains. C’est la conclusion, accablante, du rapport de l’ONG américaine Save the children : dans les dix dernières places du classement, huit[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex