Extension Factory Builder
07/12/2008 à 16:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L’orchestre les Amazones de la Guinée Conakry, qui s’est produit samedi soir à Dakar lors d’un mega concert organisé dans la capitale sénégalaise en hommage au producteur Mamadou Konté, a comblé de bonheur la communauté guinéenne venue nombreux assister à leur prestation.

En famille, entre amis ou seuls, les Guinéens ont chanté et dansé avec les Amazones du début à la fin de leur spectacle. « C’est formidable. Bientôt 7 ans depuis que je vis à Dakar, c’est la première fois que j’ai la chance de voir un groupe guinéen se produire sur scène. C’est comme si on était de retour au pays », a confié à APA un membre de la communauté guinéenne de Dakar.

« C’est la première fois que je vois les Amazones et je ne suis établi au Sénégal que depuis peu. Je n’ai jamais eu la chance de les voir en Guinée. Je n’aurais jamais pu penser assister à leur spectacle la première fois au Sénégal. C’est une belle surprise » a confié à APA, un spectateur. Le public sénégalais présent sur place est également tombé sous le charme de ces musiciennes dès leur apparition sur scène.

« Elles ont vraiment raison de s’appeler les Amazones, elles ont de l’allure dans leur tenue de commando. Heureusement qu’elles ont des instruments de musique en lieu et place des armes », s’est exclamé un spectateur sénégalais. L’orchestre Les Amazones a été créé par Fodéba Keita, ministre de la Culture et de la Défense du président Ahmed Sékou Touré. L’ensemble s’appelait à ses débuts Orchestre féminin de la gendarmerie nationale et dont la mission se limitait à faire les éloges de Sékou Touré.

C’est en 1977 lors du Festival de Lagos que le groupe est désormais baptisé les Amazones de Guinée. Après plus de 20 ans d’absence, le groupe signe son retour en 2006 avec l’album Wamato.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Guinée Bissau

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Guinée-Bissau : face à face entre José Mario Vaz et Nuno Gomes Nabiam au second tour

José Mario Vaz, du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC, principal parti du pays), affrontera le candidat de l'armée, Nuno Gomes Nabiam, le 18 mai, au second[...]

Élections en Guinée-Bissau : importante mobilisation avec au moins 70 % de participation

La participation aux élections présidentielle et législatives pourrait dépasser les 70 %. Les résultats sont attendus dès mercredi.[...]

La Guinée-Bissau a voté en masse pour tourner la page des putschs

Les électeurs de Guinée-Bissau ont voté massivement et calmement dimanche pour la présidentielle et les législatives, en espérant qu'elles permettront de tourner la page des coups[...]

La Guinée-Bissau vote dans l'espoir de tourner la page des coups d'État

Les électeurs de Guinée-Bissau ont commencé dimanche à voter à une présidentielle et des législatives dont ils espèrent qu'elles permettront de tourner la page des coups [...]

Guinée-Bissau : élections générales deux ans après un putsch

Les électeurs de Guinée-Bissau ont commencé à voter dimanche à une présidentielle et des législatives devant ramener l'ordre constitutionnel deux ans après un[...]

Vincent Foucher : "En Guinée-Bissau, beaucoup de politiques sont aussi des hommes d'affaires"

D'après le chercheur français Vincent Foucher, analyste à l'International Crisis Group, la mainmise de l'État de Guinée-Bissau sur les leviers de l'économie freine le[...]

Trafic de cocaïne et commerces illicites, bienvenue dans la Bissau Connection

Alors que l'économie de la Guinée-Bissau est sinistrée et que l'État sombre chaque jour un peu plus, le trafic de cocaïne et les commerces illicites prospèrent. Peu de chances que la[...]

Cinéma indépendant : "La bataille de Tabatô", de João Viana, à revoir les 6 et 11 avril à Paris

Le premier film de João Viana, "La Bataille de Tabatô", est rediffusé sur les écrans parisiens, les 6 et 11 avril, à l'occasion du festival organisé par l'Association du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces