Extension Factory Builder
01/12/2008 à 09:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La FECAFOOT dénonce les
ingérences du ministère des Sports La FECAFOOT dénonce les ingérences du ministère des Sports

Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Iya Mohamed, dénonce dans une communication dont copie est parvenue à APA, les «ingérences flagrantes» du ministre des Sports, Augustin Edjoa, dans les opérations de renouvellement des organes dirigeants au sein des fédérations sportives nationales.

Iya Mohamed rappelle au ministre des Sports que son entité n’entend se conformer qu’aux dispositions de ses propres statuts, à la Charte des activités physiques et sportives et aux statuts de la Fédération internationale de football association (FIFA).

Cette nouvelle brouille intervient au lendemain d’une instruction ministérielle portant sur les modalités pratiques d’organisation des assemblées générales et des opérations de renouvellement des organes dirigeants au sein des fédérations sportives du pays.

Dans cette instruction, Augustin Edjoa fixe au 31 décembre 2008 la date butoir pour l’achèvement desdites opérations.

Se fondant sur la Charte des activités physiques et sportives du pays, Iya Mohamed souligne que chaque fédération sportive détermine librement ses statuts et règles de fonctionnement en tenant compte des lois et règlements en vigueur, ainsi que des règlements des organismes sportifs internationaux auxquels elle est affiliée, le ministre chargé des Sports en étant simplement informé.

Le président de la FECAFOOT revendique par ailleurs l’«indépendance totale» de son association que lui confèrent les statuts de la FIFA, dans le cadre des élections et nominations de ses membres, rejetant du coup toute forme d’interventionnisme du ministère de tutelle.

Ainsi, il annonce des élections au sein des organes de la fédération à compter du 15 avril 2009 et suivant un calendrier établi par elle et non selon des instructions ministérielles.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
En BAISSE

Article pr�c�dent :
En HAUSSE

Cameroun

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Le leader marocain du sucre bat lors de l'appel d'offres le groupe français Somdiaa qui[...]

"Plus jamais Ebola..." : ce sera sans Manu Dibango

Manu Dibango s'est retiré d'un projet musical de sensibilisation à la lutte contre Ebola. Il n'aurait pas supporté que des personnes soient rétribuées pour ce projet censé être[...]

Boko Haram, une guerre qui coûte cher au Cameroun

Le nerf de la guerre contre Boko Haram est un souci de première importance au Cameroun.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAPA81922 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAPA81922 from 172.16.0.100