Extension Factory Builder
18/08/2013 à 10:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien chef de l'Etat à son domicile parisien, le 11 juin dernier. L'ancien chef de l'Etat à son domicile parisien, le 11 juin dernier. © Antonin Borgeaud pour J.A.

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), grand allié du président Alassane Ouattara, a dénoncé samedi à Yamoussoukro (centre) "le manque de clarté" dans la mise en oeuvre des clauses de la coalition, et appelé à "décrisper les relations".

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), grand allié du président Alassane Ouattara, a dénoncé samedi à Yamoussoukro (centre) "le manque de clarté" dans la mise en oeuvre des clauses de la coalition, et appelé à "décrisper les relations".

Dans un communiqué final, à l'issue d'un "conclave", le PDCI de l'ex-président Henri Konan Bédié dit constater avec "amertume le manque de clarté et de lisibilité dans l’exécution des clauses de l’alliance".

Les 3.000 militants et responsables ont montré du doigt "la mise en chômage des cadres du parti par leur remplacement systématique" par des personnalités proche de M. Ouattara ou appartenant à "son groupe ethnique", notamment les dioulas, originaires du nord du pays.

L'ex-parti unique a appelé à "décrisper" les relations, et demandé "la promotion équilibrée et équitable" des cadres issus de cette alliance.

En 2005, MM. Ouattara et Bédié s'étaient alliés au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) qui avait remporté la présidentielle en novembre 2010 et permis à Alassane Ouattara d'être élu chef de l'Etat face à l'ex-président Laurent Gbagbo.

M. Gbagbo est détenu depuis fin 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l'humanité, après son refus de céder le pouvoir à Alassane Ouattara après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010, à l'origine de la crise qui a fait quelque 3.000 morts.

Le PDCI a également noté "la lenteur du processus de réconciliation nationale" après la crise postélectorale de 2010-2011. M. Bédié, 79 ans, a donné "son accord", à l'issue de cette réunion, pour être le candidat du PDCI à la tête du parti au prochain congrès d'octobre.

Ce "conclave" s'est déroulé à un moment où une forte grogne gagne le parti créé par Félix Houphouët-Boigny, "père de la Nation", au pouvoir de l'indépendance en 1960 jusqu'à sa mort en 1993.

Le responsable de la jeunesse au sein du parti, Kouadio Konan Bertin ("KKB"), absent à cette réunion, réclame un changement de stratégie et va jusqu'à demander à M. Bédié de prendre sa retraite.

Le congrès d'octobre devrait décider d’aligner ou non un candidat du PDCI contre M. Ouattara, déjà candidat à sa succession en 2015.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Approché par Bastia (France, Ligue 1), Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, n’est plus certain de rester à la tête des Éléphants. À cause, [...]

Côte d'Ivoire : le FPI valide la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du parti

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) a validé mercredi la candidature de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la présidence du parti, a appris "Jeune[...]

Armée ivoirienne : la grogne des grognards

D'anciens rebelles intégrés à l'armée, réclamant le paiement d'arriérés de solde, ont lancé un mouvement de protestation. Un message que le gouvernement a reçu[...]

Guillaume Soro : "Blaise Compaoré a évité le pire, et c'est le plus important"

L'ancien chef rebelle ivoirien a longtemps bénéficié des conseils et des largesses de son grand frère burkinabè. Aujourd'hui, Guillaume Soro réagit pour la première fois aux[...]

Côte d'Ivoire : une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à leur exil au Ghana

Trois anciens ministres de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou, ont regagné la Côte d'Ivoire lundi avec d'autres cadres de l'ancien régime, mettant fin à un exil de quatre ans au[...]

La Côte d'Ivoire veut lever 160 milliards de F CFA

L'État ivoirien a entamé la levée de 160 milliards de F CFA (243 millions d'euros) sur le marché de l'Uemoa. Une partie de ces ressources pourrait servir à apurer la solde des militaires[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Livre : le baroud d'honneur de Robert Dulas

Barbouze : un mot que Robert Dulas déteste, mais qui lui colle à la peau. Longtemps, ce pro du renseignement a traîné ses guêtres en Afrique. Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'il[...]

Football : la Côte d'Ivoire se qualifie pour la CAN 2015

La sélection ivoirienne de football a obtenu son billet pour la Coupe d'Afrique des nations 2015 grâce à son match nul contre le Cameroun (0-0) mercredi à Abidjan. Les Lions indomptables étaient[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces