Extension Factory Builder
18/08/2013 à 10:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien chef de l'Etat à son domicile parisien, le 11 juin dernier. L'ancien chef de l'Etat à son domicile parisien, le 11 juin dernier. © Antonin Borgeaud pour J.A.

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), grand allié du président Alassane Ouattara, a dénoncé samedi à Yamoussoukro (centre) "le manque de clarté" dans la mise en oeuvre des clauses de la coalition, et appelé à "décrisper les relations".

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), grand allié du président Alassane Ouattara, a dénoncé samedi à Yamoussoukro (centre) "le manque de clarté" dans la mise en oeuvre des clauses de la coalition, et appelé à "décrisper les relations".

Dans un communiqué final, à l'issue d'un "conclave", le PDCI de l'ex-président Henri Konan Bédié dit constater avec "amertume le manque de clarté et de lisibilité dans l’exécution des clauses de l’alliance".

Les 3.000 militants et responsables ont montré du doigt "la mise en chômage des cadres du parti par leur remplacement systématique" par des personnalités proche de M. Ouattara ou appartenant à "son groupe ethnique", notamment les dioulas, originaires du nord du pays.

L'ex-parti unique a appelé à "décrisper" les relations, et demandé "la promotion équilibrée et équitable" des cadres issus de cette alliance.

En 2005, MM. Ouattara et Bédié s'étaient alliés au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) qui avait remporté la présidentielle en novembre 2010 et permis à Alassane Ouattara d'être élu chef de l'Etat face à l'ex-président Laurent Gbagbo.

M. Gbagbo est détenu depuis fin 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l'humanité, après son refus de céder le pouvoir à Alassane Ouattara après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010, à l'origine de la crise qui a fait quelque 3.000 morts.

Le PDCI a également noté "la lenteur du processus de réconciliation nationale" après la crise postélectorale de 2010-2011. M. Bédié, 79 ans, a donné "son accord", à l'issue de cette réunion, pour être le candidat du PDCI à la tête du parti au prochain congrès d'octobre.

Ce "conclave" s'est déroulé à un moment où une forte grogne gagne le parti créé par Félix Houphouët-Boigny, "père de la Nation", au pouvoir de l'indépendance en 1960 jusqu'à sa mort en 1993.

Le responsable de la jeunesse au sein du parti, Kouadio Konan Bertin ("KKB"), absent à cette réunion, réclame un changement de stratégie et va jusqu'à demander à M. Bédié de prendre sa retraite.

Le congrès d'octobre devrait décider d’aligner ou non un candidat du PDCI contre M. Ouattara, déjà candidat à sa succession en 2015.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la pr&eacu[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo se "retire" de la commission électorale

Le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo a décidé samedi de "se retirer" de la nouvelle commission électorale chargée d'organiser la présidentielle de 2015 en Côte[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara sur les terres de son allié avant la présidentielle de 2015

Le président Alassane Ouattara entame dimanche une tournée dans le centre de la Côte d'Ivoire, une visite stratégique sur les terres de son principal allié à 13 mois de la[...]

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

 Six mois après son départ du poste de directeur général du groupe bancaire panafricain Ecobank, l'Ivoirien Thierry Tanoh a été nommé le 12 septembre aux côtés de[...]

Youssouf Bakayoko : en 2010, "les membres de la CEI n'ont pas tiré sur les Ivoiriens"

Les principaux partis de l'opposition ivoirienne ont décidé le 9 septembre de suspendre leur participation aux travaux de la Commission électorale indépendante (CEI), dénonçant la[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Laurent Gbagbo à la CPI confirmé de manière définitive

La Cour pénale internationale a confirmé jeudi de manière définitive qu'elle jugera l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo pour crimes contre l'humanité. La date d'ouverture du futur[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex