Extension Factory Builder
17/08/2013 à 11:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un enfant somalien se fait vacciner contre la polio, dans un camp de réfugié au Kenya. Un enfant somalien se fait vacciner contre la polio, dans un camp de réfugié au Kenya. © AFP

Une épidémie de poliomyélite, maladie contagieuse et paralysante touchant principalement les enfants, se propage en Somalie, désormais pays de non-endémie le plus touché au monde, où l'insécurité chronique entrave la lutte pour la contenir, a annoncé l'ONU vendredi.

Une épidémie de poliomyélite, maladie contagieuse et paralysante touchant principalement les enfants, se propage en Somalie, désormais pays de non-endémie le plus touché au monde, où l'insécurité chronique entrave la lutte pour la contenir, a annoncé l'ONU vendredi.

Au moins 105 cas de polio ont été confirmés à la mi-août en Somalie, qui était considérée comme débarrassée du virus depuis 2007, indique le Bureau de Coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) dans un communiqué.

Cela en fait "la pire épidémie au monde dans un pays où la maladie n'est pas endémique" et "l'épidémie se répand malgré les efforts importants pour juguler la maladie", poursuit l'Ocha.

Quatre millions de personnes dans plusieurs régions du centre et du sud de la Somalie ont été vaccinées depuis la réapparition en mai du virus dans ce pays de la Corne de l'Afrique, mais l'accès à certaines zones reste "très difficile" et quelque 600.000 enfants n'ont pu y être vaccinés et sont vulnérables au virus, souligne l'Ocha. "L'incapacité d'accéder totalement à ces régions reste un obstacle majeur à un contrôle de l'épidémie", s'inquiète le bureau onusien, rappelant que la Somalie "reste l'un des milieux les plus difficiles et dangereux au monde pour les travailleurs humanitaires".

Certaines de ces zones sont sous contrôle des insurgés islamistes shebab, qui s'opposent à la vaccination.

Depuis le début 105 enfants "ont montré des symptômes de paralysie, ce qui signifie qu'il y en a probablement des milliers d'autres porteurs du virus, qui n'ont pas de symptômes mais peuvent le propager", ajoute l'Ocha.

Une dizaine de cas ont également été recensés au Kenya voisin, où sont réfugiés plus d'un demi-million de Somaliens, souvent dans des camps tentaculaires aux conditions d'hygiène déplorables. Un cas a en outre été enregistré dans la région autoproclamée indépendante du Somaliland, indiquant que l'épidémie a atteint les régions les plus septentrionales du territoire somalien.

La Somalie est privée d'autorité centrale depuis la chute du président Siad Barre en 1991 et livrée aux milices de chefs de guerre, gangs criminels et groupes islamistes qui s'affrontent pour des portions de territoire. L'ONG Médecins sans Frontières (MSF), présente en Somalie depuis 1991, a annoncé mercredi son départ du pays, considérant que les attaques permanentes contre ses employés rendaient sa mission impossible.

La polio était jusqu'à l'an dernier considérée comme éradiquée à 99% par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), seuls 223 cas ayant été rapportés en 2012 contre 350.000 en 1988. En 2013, il ne reste plus que trois pays d’endémie (Afghanistan, Nigeria et Pakistan), alors qu’ils étaient plus de 125 en 1988, selon l'OMS qui craint, faute d'éradication totale, un retour en force du virus d'ici à 10 ans.

La maladie, qui touche principalement les enfants de moins de cinq ans, est incurable. Une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible, et pour 5 à 10% des paralysés la mort par asphyxie, les muscles respiratoires cessant de fonctionner.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Somalie

Kagamé le tchatcheur, Buhari l'influent... la vie des leaders africains sur Twitter

Kagamé le tchatcheur, Buhari l'influent... la vie des leaders africains sur Twitter

Des leaders et institutions du continent se déploient de plus en plus sur Twitter. Certains, comme le Rwandais Paul Kagamé, sont déjà des modèles d'interactivité pour le monde entier. Mais[...]

Ne dîtes plus Shebab, mais "le groupe qui massacre le peuple somalien"

Les autorités somaliennes ont exigé des médias qu'ils cessent d'utiliser le terme "Shebab". Les journalistes basés en Somalie dénoncent une mesure dangereuse.[...]

Somalie : la malnutrition succède à la famine et ses 250 000 morts

Trois ans se sont écoulés depuis que la famine a frappé la Somalie et fait plus de 250 000 morts, pour plus de la moitié des enfants. Mais de nombreux Somaliens continuent d'avoir faim.[...]

Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

Un commando shebab a abattu samedi un élu local dans les rues de Mogadiscio, a annoncé à l'AFP un porte-parole du groupe islamiste somalien.[...]

Somalie : attentat meurtrier contre le ministère de l'Éducation à Mogadiscio

Au moins six personnes ont été tuées mardi dans une attaque contre le ministère de l'Éducation, à Mogadiscio. Les insurgés islamistes Shebab ont fait exploser une voiture[...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

L'aviation kényane bombarde deux camps Shebab en Somalie

L'aviation militaire kényane a bombardé lundi en Somalie deux camps des islamistes somaliens Shebab, qui ont revendiqué l'attaque le 2 avril de l'université de Garissa (148 morts), a annoncé un[...]

Terrorisme : le Kenya et la Somalie sous la menace Shebab

L'attaque de l'université kényane de Garissa, qui a fait 147 morts jeudi, à 150 km de la frontière avec la Somalie, prouve que les islamistes Shebab ont digéré la mort de leur chef en[...]

Somalie : au moins dix morts dans un attentat à Mogadiscio

Les Shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque meurtrière dans la capitale somalienne. Des membres du gouvernement pourraient figurer parmi les blessés.[...]

Somalie : les shebabs attaquent le complexe de la présidence intérimaire à Baïdoa

Baïdoa, dans le sud somalien, a été la cible jeudi d’attaques perpétrées par les islamistes shebabs. La ville abrite le siège du gouvernement local représentant la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers