Extension Factory Builder
10/08/2013 à 10:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une ambulance libyenne. Une ambulance libyenne. © AFP

Une personne est morte et deux ont été blessées par balles, dans la nuit du 9 août, après des tirs par un groupe d'hommes armés sur une foule dans un parc d'attraction à Tripoli, a indiqué une source sécuritaire.

"Une bande de hors-la-loi a ouvert sauvagement le feu dans un parc d'attraction situé dans la rue Omar Mokhtar à Tripoli blessant trois personnes dont une femme grièvement qui a succombé à ses blessures à son arrivée à l'hôpital", a indiqué la direction de la sûreté de Tripoli sur sa page facebook.

Selon la police, "six autres personnes ont été blessées à la suite de bousculades dans la foule".

"Après une bagarre dans un parc d'attraction entre des jeunes et des agents du service d'ordre, un groupe d'hommes armés a ouvert le feu tuant trois personnes", a indiqué à l'AFP un témoin, Ali al-Khomsi. Selon lui "les assaillants ont franchi le mur d'enceinte du parc situé dans le boulevard Omar Mokhtar, en plein centre de la capitale, et ont ouvert le feu à l'aveuglette sur la foule" venue en grand nombre au deuxième jour de la fête de l'Aïd el-Fitr qui marque la fin du ramadan, mois de jeûne chez les musulmans.

Depuis la révolte de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi, l'insécurité est persistante en Libye où la sécurité demeure dans un nombre de secteurs importants l'apanage de milices mais leurs membres rechignent à intégrer l'armée ou la police.

Des unités de l'armée libyenne ont été déployées vendredi à Tripoli et ses banlieues dans le cadre d'un plan d'urgence de sécurisation de la capitale en proie à des violences meurtrières depuis plusieurs semaines.

(AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Racisme : les populations noires, boucs émissaires des milices

Racisme : les populations noires, boucs émissaires des milices

Bien que représentés dans les plus hautes sphères, les Noirs sont trop souvent assimilés aux mercenaires de Kaddafi, et, à ce titre, persécutés.[...]

Libye - Ali Zeidan : "Je n'ai pas dit mon dernier mot"

Démis de ses fonctions à l'instigation des islamistes, l'ex-Premier ministre aujourd'hui en exil, Ali Zeidan, entend revenir à Tripoli malgré les risques encourus.[...]

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

Libye : Ibrahim al-Jadhran, un milicien exigeant

Ibrahim al-Jadhran, qui bloque les terminaux pétroliers de Cyrénaïque depuis août 2013, a conclu un accord le 6 avril avec les autorités. Mais, selon ses proches, cet accord[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne.[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Libye : l'ambassadeur de Jordanie enlevé à Tripoli

L'ambassadeur de Jordanie en Libye, Fawaz Al-Itan, a été enlevé mardi à Tripoli par des hommes armés. Son chauffeur aurait été blessé dans l'attaque.[...]

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar retiré en Libye ?

Selon le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), la présence en Libye de Mokhtar Belmokhtar serait une menace pour la paix. Le jihadiste algérien et ses hommes avaient occupé pendant[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces