Extension Factory Builder
16/07/2013 à 11:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'entrée du sommet sur la santé à Abuja le 15 juillet 2013. L'entrée du sommet sur la santé à Abuja le 15 juillet 2013. © AFP

Les dirigeants africains ont lancé, lundi 15 juillet, un appel pour plus de moyens financiers afin de combattre le Sida, la tuberculose et le paludisme lors de la cérémonie d'ouverture d'un sommet à Abuja.

Le président soudanais Omar El-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide dans le conflit de la province soudanaise du Darfour, est l'un des dix chefs d'Etat présents à ce sommet de l'Union Africaine.

Le Nigeria étant partie à la CPI, il a en théorie l'obligation d'arrêter M. Béchir, mais la présidence nigériane a déclaré lundi ne pas vouloir interférer dans la décision de l'UA, seule reponsable de la présence du dirigeant soudanais à ce sommet.

Le directeur exécutif du fond des Nations Unies pour la population, Babatunde Osotimehin, a salué les progrès majeurs réalisés ces dix dernières années sur le continent africain dans la lutte contre ces maladies.
En 2001, "la tri-thérapie était quasi-inexistante en Afrique", a-t-il déclaré, et "11 ans plus tard, 7,5 millions de personnes reçoivent des traitements antirétroviraux".

Cependant, "des financements nationaux et internationaux" sont necéssaires pour "conserver le momentum".
Le Premier Ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, président en exercice de l'UA, a lui aussi appelé les gouvernements et les organisations non-gouvernementales à "augmenter" leurs financements.

Présence de Omar el Béchir, un "affront aux victimes" du Darfour

La venue de M. Béchir à ce sommet a été critiquée par des ONG comme Human Rights Watch et des militants nigérians des droits de l'homme ont déclaré avoir l'intention de saisir la justice nigériane lundi pour réclamer l'arrestation de M. Béchir.

Pour Elise Keppler, directrice adjointe du programme justice internationale de Human Rights Watch, le fait d'accueillir M. Béchir est un "affront aux victimes" du Darfour.

Il s'agit de la première visite du président soudanais dans un pays d'Afrique de l'Ouest depuis l'émission d'un premier mandat d'arrêt international contre lui par la CPI en 2009.

"Il s'agit d'un sommet de l'UA", a déclaré Reuben Abati, porte-parole de la présidence nigériane, à l'AFP.
"Le Nigeria n'est pas en position de déterminer qui participe aux événements de l'UA et qui n'y participe pas", a-t-il ajouté.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Photographie : l'Afrique sans fard

Photographie : l'Afrique sans fard

Affranchi des stéréotypes, le continent se raconte au festival de Lagos. Un rendez-vous international où se croisent les regards d'artistes nigérians et étrangers.[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ces avocats qui ont marqué 2014

 Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

BAD : un tiers des Africains font-ils réellement partie de la classe moyenne ?

L'Afrique avance, bien sûr, et se consolide de l'intérieur. Mais de là à affirmer qu'une personne sur trois appartient désormais à la classe moyenne, il y a un pas... que la BAD[...]

Après Ebola, le virus Nipah sur les rangs...

Selon une étude américaine réalisée au Cameroun, le virus nipah a déjà infecté de nombreuses personnes en Afrique. Jusque là seulement observé en Asie, il est[...]

Développement : pourquoi l'Afrique doit réussir sa transition démographique

L'Afrique subsaharienne va-t-elle enfin entrer dans une ère de transition démographique ? Selon le rapport du Fonds des Nations unies pour la population, publié ce 18 novembre, sa population commence[...]

CAN 2015 : comment le Maroc s'est mis hors jeu

La Coupe d'Afrique des nations ne se jouera pas au Maroc, qui avait demandé un report en invoquant le "péril Ebola". Récit de ces folles semaines qui ont mis Rabat et la CAF au bord de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers