Extension Factory Builder
16/07/2013 à 11:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'entrée du sommet sur la santé à Abuja le 15 juillet 2013. L'entrée du sommet sur la santé à Abuja le 15 juillet 2013. © AFP

Les dirigeants africains ont lancé, lundi 15 juillet, un appel pour plus de moyens financiers afin de combattre le Sida, la tuberculose et le paludisme lors de la cérémonie d'ouverture d'un sommet à Abuja.

Le président soudanais Omar El-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide dans le conflit de la province soudanaise du Darfour, est l'un des dix chefs d'Etat présents à ce sommet de l'Union Africaine.

Le Nigeria étant partie à la CPI, il a en théorie l'obligation d'arrêter M. Béchir, mais la présidence nigériane a déclaré lundi ne pas vouloir interférer dans la décision de l'UA, seule reponsable de la présence du dirigeant soudanais à ce sommet.

Le directeur exécutif du fond des Nations Unies pour la population, Babatunde Osotimehin, a salué les progrès majeurs réalisés ces dix dernières années sur le continent africain dans la lutte contre ces maladies.
En 2001, "la tri-thérapie était quasi-inexistante en Afrique", a-t-il déclaré, et "11 ans plus tard, 7,5 millions de personnes reçoivent des traitements antirétroviraux".

Cependant, "des financements nationaux et internationaux" sont necéssaires pour "conserver le momentum".
Le Premier Ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, président en exercice de l'UA, a lui aussi appelé les gouvernements et les organisations non-gouvernementales à "augmenter" leurs financements.

Présence de Omar el Béchir, un "affront aux victimes" du Darfour

La venue de M. Béchir à ce sommet a été critiquée par des ONG comme Human Rights Watch et des militants nigérians des droits de l'homme ont déclaré avoir l'intention de saisir la justice nigériane lundi pour réclamer l'arrestation de M. Béchir.

Pour Elise Keppler, directrice adjointe du programme justice internationale de Human Rights Watch, le fait d'accueillir M. Béchir est un "affront aux victimes" du Darfour.

Il s'agit de la première visite du président soudanais dans un pays d'Afrique de l'Ouest depuis l'émission d'un premier mandat d'arrêt international contre lui par la CPI en 2009.

"Il s'agit d'un sommet de l'UA", a déclaré Reuben Abati, porte-parole de la présidence nigériane, à l'AFP.
"Le Nigeria n'est pas en position de déterminer qui participe aux événements de l'UA et qui n'y participe pas", a-t-il ajouté.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Béchir dribble la CPI

Article pr�c�dent :
Comment Heineken veut conquérir le continent

Réagir à cet article

Continental

Photographie : Pascal Maitre, la vie en plus

Photographie : Pascal Maitre, la vie en plus

Exposé récemment à la Maison européenne de la photographie, le reporter Pascal Maitre reste fidèle à la presse, qui lui permet de montrer au mieux l'énergie vitale du contin[...]

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des[...]

Miss Monde : 5 Africaines sacrées depuis 1951, dont 3 Sud-Africaines et 1 Égyptienne blanches

Rolene Strauss, une étudiante sud-africaine en médecine de 22 ans a été élue dimanche Miss Monde devant 121 candidates venues des quatre coins de la planète. C'est la 5e Miss africaine[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Facebook souhaite ajouter l'Afrique à ses amis

Dans un continent encore peu connecté, le réseau social mondial multiplie les initiatives : accès gratuit, applications adaptées, drones... Jusqu'où ira Mark Zuckerberg pour y imprimer sa[...]

L'Afrique aime moins le pape François... que l'Europe

Selon un rapport d'enquête publié jeudi par le Pew Research Center de Washington, le pape François jouit d'une opinion favorable dans la majeure partie du monde. Mais seuls 44 % des Africains interrogés[...]

Twitter et l'Afrique : l'année 2014 en dix #hashtags

Coupe du monde, cérémonie des Oscars, émeutes à Ferguson, épidémie d'Ebola, Boko Haram... L'actualité de l'année 2014 a été riche et les réseaux sociaux[...]

Les pays africains les plus "risqués" pour les entreprises

 Le cabinet de conseil Control Risks présente l'édition 2015 de sa carte annuelle des risques sécuritaires et économiques à travers le monde. Intitulée "le nouveau[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Peugeot au sud du Sahara... via la Chine

Peugeot compte faire de l'Afrique son troisième marché après la Chine et l'Europe. Le constructeur a trouvé un chemin tout sauf droit pour y arriver. Explications.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers