Extension Factory Builder
27/06/2013 à 09:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien pendant son discours du 26 juin. Le président égyptien pendant son discours du 26 juin. © AFP

Le président islamiste égyptien Mohamed Morsi a averti, mercredi 26 juin, dans un discours télévisé que les divisions menaçaient l'Égypte de "paralysie" et de "chaos", après de nouvelles violences meurtrières entre ses partisans et opposants dans le nord du pays.

"L'Egypte est confrontée à de nombreux défis. La polarisation a atteint un niveau qui pourrait menacer notre expérience démocratique, paralyser la nation et provoquer le chaos", a dit M. Morsi, à quelques jours du 1er anniversaire de son investiture le 30 juin pour lequel l'opposition a appelé à une protestation massive.

L'Egypte est profondément divisée entre les partisans de M. Morsi, qui estiment qu'il épure les institutions après des décennies de corruption, et ses détracteurs qui l'accusent de concentrer le pouvoir entre les mains des Frères musulmans.

Dans son discours, le président égyptien a promis des réformes et appelé à un dialogue.

"Pour que la révolution atteigne ses objectifs, des réformes de fond sont nécessaires", a dit M. Morsi en allusion à la révolution qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak en 2011.

"Nous, Egyptiens, sommes capables de surmonter les défis (...) Tout ce que je vous demande est de nous asseoir et de discuter (...) de voir le positif et de bâtir sur cela, et de résoudre" les problèmes, a-t-il poursuivi.

Il a reconnu avoir fait des "erreurs" lors de la première année de son mandat. "J'ai fait beaucoup d'erreurs, c'est incontestable. On peut commettre des erreurs mais elles doivent être corrigées".

Violences dans le Nord

Au Caire, sur la place Tahrir, épicentre de la révolte de 2011 qui a renversé le régime de Hosni Moubarak, des centaines de manifestants anti-Morsi s'étaient rassemblés pour écouter le discours du président.

Dans le nord du pays, de violents affrontements ont opposé pro et anti-Morsi dans la soirée à Mansoura dans le delta du Nil.

Au moins une personne a été tuée et 237 blessées lors de ces heurts, selon le ministère de la Santé.

Les heurts ont éclaté lorsque des opposants ont lancé des ordures sur un rassemblement pro-Morsi, selon un responsable de la sécurité.

La tension va croissante en Egypte à l'approche d'une importante manifestation anti-Morsi prévue dimanche dans un pays profondément divisé entre opposants et soutiens du président islamiste.

L'appel à manifester le 30 juin a été lancé par Tamarrod (rébellion, en arabe), un mouvement populaire crée en avril pour demander le départ du président.

Tamarrod a affirmé avoir rassemblé 15 millions de signatures demandant la tenue d'une élection présidentielle anticipée en s'appuyant sur l'ambiance délétère qui règne dans le pays, en proie également à une profonde crise économique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : deux policiers tués dans une attaque

Égypte : deux policiers tués dans une attaque

Un officier et un conscrit égyptiens ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans une nouvelle attaque contre la police dans une Égypte en pleine répression des partisans du [...]

Égypte : le leader de gauche Sabbahi dépose sa candidature à la présidentielle

Le leader de gauche égyptien, Hamdeen Sabbahi, seul rival du grand favori Abdel Fattah al-Sissi à la présidentielle des 26 et 27 mai, a déposé samedi sa candidature à la commission[...]

Égypte : un officier de police tué par une bombe au Caire

Un officier de police égyptien a été tué vendredi soir par l'explosion d'une bombe au Caire, a-t-on appris de source sécuritaire officielle.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers