Extension Factory Builder
27/06/2013 à 09:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien pendant son discours du 26 juin. Le président égyptien pendant son discours du 26 juin. © AFP

Le président islamiste égyptien Mohamed Morsi a averti, mercredi 26 juin, dans un discours télévisé que les divisions menaçaient l'Égypte de "paralysie" et de "chaos", après de nouvelles violences meurtrières entre ses partisans et opposants dans le nord du pays.

"L'Egypte est confrontée à de nombreux défis. La polarisation a atteint un niveau qui pourrait menacer notre expérience démocratique, paralyser la nation et provoquer le chaos", a dit M. Morsi, à quelques jours du 1er anniversaire de son investiture le 30 juin pour lequel l'opposition a appelé à une protestation massive.

L'Egypte est profondément divisée entre les partisans de M. Morsi, qui estiment qu'il épure les institutions après des décennies de corruption, et ses détracteurs qui l'accusent de concentrer le pouvoir entre les mains des Frères musulmans.

Dans son discours, le président égyptien a promis des réformes et appelé à un dialogue.

"Pour que la révolution atteigne ses objectifs, des réformes de fond sont nécessaires", a dit M. Morsi en allusion à la révolution qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak en 2011.

"Nous, Egyptiens, sommes capables de surmonter les défis (...) Tout ce que je vous demande est de nous asseoir et de discuter (...) de voir le positif et de bâtir sur cela, et de résoudre" les problèmes, a-t-il poursuivi.

Il a reconnu avoir fait des "erreurs" lors de la première année de son mandat. "J'ai fait beaucoup d'erreurs, c'est incontestable. On peut commettre des erreurs mais elles doivent être corrigées".

Violences dans le Nord

Au Caire, sur la place Tahrir, épicentre de la révolte de 2011 qui a renversé le régime de Hosni Moubarak, des centaines de manifestants anti-Morsi s'étaient rassemblés pour écouter le discours du président.

Dans le nord du pays, de violents affrontements ont opposé pro et anti-Morsi dans la soirée à Mansoura dans le delta du Nil.

Au moins une personne a été tuée et 237 blessées lors de ces heurts, selon le ministère de la Santé.

Les heurts ont éclaté lorsque des opposants ont lancé des ordures sur un rassemblement pro-Morsi, selon un responsable de la sécurité.

La tension va croissante en Egypte à l'approche d'une importante manifestation anti-Morsi prévue dimanche dans un pays profondément divisé entre opposants et soutiens du président islamiste.

L'appel à manifester le 30 juin a été lancé par Tamarrod (rébellion, en arabe), un mouvement populaire crée en avril pour demander le départ du président.

Tamarrod a affirmé avoir rassemblé 15 millions de signatures demandant la tenue d'une élection présidentielle anticipée en s'appuyant sur l'ambiance délétère qui règne dans le pays, en proie également à une profonde crise économique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Onze personnes ont été tuées lors d'affrontements entre les manifestants islamistes et la police dimanche en Égypte, tandis qu'une militante socialiste morte la veille était enterrée. To[...]

Égypte: une manifestante tuée à la veille de l'anniversaire de la révolution de 2011

Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation d'un mouvement de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième[...]

Égypte : une révolution en perdition

Au jour du 4e anniversaire de la révolution, l’Égypte est plus que jamais déchirée entre une passion pour son nouveau dirigeant Abdel Fattah al-Sissi et la peur de voir la révolution[...]

Égypte : les deux fils de Moubarak sont libres, mais...

Un tribunal égyptien a ordonné aujourd'hui la libération d'Alaa et de Gamal Moubarak, les deux fils de l'ex-président Hosni Moubarak. Mais un nouvel épisode judiciaire les attend.[...]

Au tribunal, Morsi répète qu'il reste le "président" égyptien

À l'audience de l'un de ses procès pour lesquels il encourt la peine de mort, l'ex-président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l'armée, a répété[...]

Décès de l'actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe

L'actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe et ex-femme du célèbre acteur Omar Sharif, est décédée samedi à l'âge de 83 ans, a indiqué son[...]

Égypte: les autorités religieuses mettent en garde contre la nouvelle une de "Charlie Hebdo"

L'instance représentant l'islam auprès des autorités égyptiennes, Dar al-Ifta, a "mis en garde" contre la publication d'un nouveau dessin représentant le prophète Mahomet dans le[...]

Égypte : Moubarak reste en prison en attendant d'être rejugé pour corruption

Hosni Moubarak sera rejugé dans la seule affaire de corruption qui le maintenait en détention, mais son éventuelle remise en liberté dépend d'une nouvelle décision de la justice.  [...]

Homosexualité en Égypte : verdict inédit de la justice pour les 26 hommes accusés de "débauche"

Les 26 hommes accusés de "débauche" pour avoir organisé et participé à des "orgies homosexuelles" dans un hammam public ont été acquittés lundi par la[...]

Égypte : Lamees al-Hadidi, journaliste de combat

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130627093217 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130627093217 from 172.16.0.100