Extension Factory Builder
23/06/2013 à 10:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande sur un chantier Bouygues le 23 juin 2013 à Doha. François Hollande sur un chantier Bouygues le 23 juin 2013 à Doha. © AFP

Des proches des Français détenus par Al-Qaïda ont exigé un retour rapide des otages du Sahel, refusant de se contenter de déclarations du président François Hollande dimanche selon lesquelles ils sont toujours "vivants", d'autres appelant à une reprise rapide des négociations.

Des proches des otages français détenus par Al-Qaïda ont exigé un retour rapide des otages du Sahel, refusant de se contenter de déclarations du président François Hollande dimanche selon lesquelles ils sont toujours "vivants", d'autres appelant à une reprise rapide des négociations.

"Qu'on nous dise qu'ils soient en vie c'est bien, mais ce qu'on veut c'est qu'ils rentrent. On veut qu'ils soient là, c'est urgent", à déclaré à l'AFP Mireille Blain, porte-parole de proches de Pierre Legrand.

Réagissant également aux propos de M. Hollande selon lesquels la France est "toujours à la recherche de contacts" pour faire libérer les otages, Mme Blain a encore estimé que "c'est du langage. Ce qu'on veut, ce n'est pas qu'ils cherchent des contacts, c'est qu'ils les trouvent".

"On ne va pas leur apprendre leur boulot", a-t-elle ajouté.

Les proches de Pierre Legrand, enlevé le 16 septembre 2010 sur le site Areva d'Arlit, au nord du Niger, avec trois autres Français (Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Ferret), ont régulièrement accusé les autorités françaises de ne pas suffisamment se mobiliser pour leur libération.

Samedi, au millième jour de leur enlèvement, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans plusieurs villes de France pour réaffirmer leur soutien aux familles des quatre otages et déplorer le silence et "l'inaction" des autorités.

Interrogé dimanche à Doha sur les affirmations samedi d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) selon lesquelles ses huit otages européens, dont cinq Français, sont en vie, M. Hollande a assuré avoir "toute raison de penser" qu'ils sont effectivement "vivants", ajoutant que la France poursuivait ses efforts pour les libérer.

Pour René Robert, grand-père de Pierre Legrand, "les rassemblements de samedi ont été entendus par Aqmi et par le président de la République". Selon lui, l'antenne d'Al-Qaïda "a déjà à deux occasions par le passé réagi à notre mobilisation" en diffusant des communiqués sur les otages, tel celui de samedi. "Ca peut être un signe positif", estime M. Robert. "C'est peut-être de la manipulation, mais nous sommes convaincus que des contacts sont possibles", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Il n'y a plus de temps à perdre, il faut saisir toutes les opportunités qui se présentent et n'écarter aucune filière. J'espère que le président Hollande profitera de sa présence au Qatar" à cet effet, a-t-il souligné. "Nous espérons que nous arrivons à la fin de la détention. Ce que nous attendons, ce n'est pas une vidéo, c'est de les voir en vrai", a ajouté M. Robert.

"On espère (que) les négociations vont reprendre et que cela va relancer une machine qui s'est arrêtée. Il faut avancer, arrêter avec cet immobilisme. Ce n'est plus possible", a indiqué de son côté Françoise Larribe, elle-même ancienne otage, capturée comme son mari Daniel Larribe le 16 septembre 2010 et relâchée en février 2011.

"Le président dit qu'il cherche des contacts, ça prouve qu'il est positif, qu'il est à l'écoute. Maintenant on espère que ces contacts vont être enfin établis ou réétablis et qu'ils vont trouver par la négociation les moyens de nous ramener nos garçons", a réagi de son coté Frédéric Cauhapé, le beau-frère de Marc Féret.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Maroc : Essaouira, soif de partage

Article pr�c�dent :
Togo : Didier Six arrête

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en [...]

Fifa : Figo, Hayatou et les lusophones

L'Afrique unie derrière Issa Hayatou, l'inamovible patron de la CAF, pour voter comme un seul homme pour Sepp Blatter, l'inamovible patron de la Fifa ? Voire...[...]

Baisers amers d'Istanbul

Istanbul. Printemps 2015. J'ai vu la ville aux mille mosquées penchée sur le Bosphore au milieu de ses splendeurs ottomanes.[...]

Cambodge : 17 avril 1975, le cauchemar commence

Il y a tout juste quarante ans, Phnom Penh tombait entre les mains des soldats de Pol Pot et était aussitôt évacué par la force. Jusqu'en 1979, le régime khmer rouge allait faire[...]

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Les sons de la semaine #35 : "Shake The Dust", Art Melody, Lino, Neg Marrons

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Moi, Batista, immigré angolais, la France m'a jeté en prison après des tests osseux

Batista, immigré angolais, dit être né en 1996. Arrivé en France en 2012, il a bénéficié, en tant que mineur et durant deux ans, de l'aide sociale à l'enfance. Avant que[...]

Tunisie : tapis rouge pour la démocratie

La visite de Béji Caïd Essebsi à Paris a été marquée par des honneurs exceptionnels. Les deux pays peuvent maintenant envisager une nouvelle amitié. En attendant que les[...]

Racistes, les jeux vidéo ?

Traditionnellement absents ou relégués au second plan, les personnages noirs sont souvent caricaturaux : agressifs, dangereux et athlétiques. Des héros moins stéréotypés[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130623104556 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130623104556 from 172.16.0.100