Extension Factory Builder
22/06/2013 à 16:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernández Díaz, le 24 mai 2013 à Madrid. Le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernández Díaz, le 24 mai 2013 à Madrid. © AFP

Un réseau lié à Al-Qaïda démantelé vendredi à Ceuta, enclave espagnole du nord du Maroc, et dans la ville voisine marocaine de Fnideq, a envoyé environ 50 djihadistes en Syrie dont certains ont commis des attentats suicide, a affirmé samedi le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernández Díaz.

Un réseau lié à Al-Qaïda démantelé vendredi à Ceuta, enclave espagnole du nord du Maroc, et dans la ville voisine marocaine de Fnideq, a envoyé environ 50 djihadistes en Syrie dont certains ont commis des attentats suicide, a affirmé samedi le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernández Díaz.

Le ministère avait annoncé vendredi le démantèlement de ce réseau et l'arrestation à l'aube de huit personnes soupçonnées de recruter et d'envoyer des militants djihadistes en Syrie. Le réseau qui "suivait les ordres de la direction d'Al-Qaida" avaient "deux bases: l'une à Ceuta et l'autre à Fnideq", a expliqué le ministre, précisant que "les volontaires envoyés en Syrie sont au nombre d'environ 50, 12 de Ceuta et les autres à partir du Maroc".

Ces huit personnes, dont l'identité n'a pas été révélée, ont été transférées par hélicoptère à Madrid et seront mises à disposition de la justice lundi. Elles devaient être inculpées "d'appartenance à une organisation terroriste", a ajouté le ministre. "Nous pouvons affirmer que parmi ceux qui ont été envoyés, il y avait des personnes qui se sont sacrifiées pour commettre des attentats suicides", a déclaré le ministre, confirmant ce qu'avait indiqué vendredi le ministère dans un communiqué.

Des "armes, munitions et matériels d'exaltation du djihad ont été découverts", a-t-il ajouté.

D'autres recrues ont intégré des camps d'entraînement à l'étranger qui les ont préparées à commettre des attentats, a expliqué le ministre. "Nous ne parlons de pas de soldats qui prennent part au conflit syrien. Nous parlons de recrutement de djihadistes pour commettre des attentats", a-t-il répété à plusieurs reprises.

Selon lui, ces militants transitaient par la Turquie où ils étaient pris en charge et menés dans les zones de conflit en Syrie. "Ils ont été intégrés dans les rangs du Front al-Nosra ou une autre fraction terroriste qui se nomme l'Etat islamique de l'Irak et du Levant", un groupe né de l'union entre la branche irakienne d'Al-Qaïda (Isi) et le Front islamiste al-Nosra.

"Des réseaux similaires opèrent dans d'autres pays d'Europe", a rappelé le ministre, soulignant la bonne coordination de l'Espagne avec le Maroc, la France et le Portugal. Ces militants sont une menace pour les pays européens, car ils sont très bien entraînés et "lorsqu'ils reviennent, peuvent agir de façon solitaire ou en coordination avec la filiale d'Al-Qaïda dont ils dépendent et peuvent commettre des attentats", a-t-il affirmé, précisant qu'Al-Qaida entendait encourager ces "loups solitaires".

Selon lui, "23 djihadistes ont été arrêtés en Espagne" depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement conservateur fin 2011.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Moulay Hafid Elalamy : "Le Maroc doit être généreux avec ses forces productives"

Six mois après son entrée au gouvernement, l'homme d'affaires marocain Moulay Hafid Elalamy vient de dévoiler sa nouvelle stratégie industrielle. Objectif : favoriser l'emploi, la valeur ajoutée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Kool Food finance sa croissance

Kool Food, le jeune producteur industriel de chocolats fait entrer Abraaj à son tour de table. Objectif de la société marocaine : grandir et exporter.  [...]

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Robert Bill, un ancien enseignant gallois de 59 ans, a été condamné mardi à 20 ans de prison pour "enlèvement" et "tentatives de viol" sur mineures.[...]

Maroc : Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.[...]

Maroc : les islamistes signent une "Charte de la majorité" avec leurs alliés

Le Parti justice et développement (PJD, islamiste), à la tête du gouvernement marocain, a signé une charte avec ses alliés afin "d’accélérer les réformes" et[...]

Maroc : Mohamed Fizazi, le salafiste de Sa Majesté

"Je n'ai pas retourné ma veste, je la porte désormais à l'endroit", explique Mohamed Fizazi. Condamné à trente ans de prison après les attentats de Casablanca en 2003, cette[...]

Maroc : le débat sur la légalisation du cannabis est relancé

En organisant un week-end de rencontre et de débats dans le Rif, le parti Authenticité et modernité (PAM) a récemment relancé le débat sur la légalisation partielle du cannabis[...]

Rachid Benbrahim Andaloussi : "Faire classer Casablanca au patrimoine mondial par l'Unesco"

Lancées à Casablanca en 2009, les journées du patrimoine sont devenues au fil du temps l’un des grands rendez-vous culturels du printemps : 26 000 participants pour la dernière édition[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers