Extension Factory Builder
22/06/2013 à 16:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nelson Mandela à un rassemblement de l'ANC, le 19 avril 2009 à Johannesburg. Nelson Mandela à un rassemblement de l'ANC, le 19 avril 2009 à Johannesburg. © AFP

Nelson Mandela, qui entame sa troisième semaine d'hospitalisation à Pretoria pour une infection pulmonaire, est toujours dans un état "sérieux" mais "stable", a annoncé dimanche la présidence.

Nelson Mandela, qui entame sa troisième semaine d'hospitalisation à Pretoria pour une infection pulmonaire, est toujours dans un état "sérieux" mais "stable", a annoncé dimanche la présidence.

L'ancien président sud-africain "demeure dans un état sérieux mais stable à l'hôpital", a affirmé Mac Maharaj, porte-parole du président Jacob Zuma. Nelson Mandela, âgé de bientôt 95 ans, était devenu en 1994 le premier président noir d'Afrique du Sud, après avoir passé 27 ans en prison sous le régime d'apartheid.

Il est hospitalisé depuis le 8 juin pour une infection pulmonaire dans un hôpital de Pretoria.

Le porte-parole de la présidence s'est refusé à commenter un reportage diffusé par la chaîne de télévision américaine CBS selon lequel Mandela "ne réagit plus" et "n'a pas ouvert les yeux depuis des jours". "Les seuls informations autorisées sur l'état de santé de Madiba (Mandela) viendront de la présidence, sur la base des rapports des médecins", a simplement déclaré M. Maharaj.

Selon CBS, l'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin était tombée en panne et une autre avait dû être appelée. Sa santé n'a pas été compromise par cet incident, a assuré la présidence.

L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur, durant le trajet entre sa maison de Johannesburg et une clinique de Pretoria. Elle est restée bloquée près de 40 minutes, en attendant un véhicule de remplacement, selon CBS. La seconde ambulance dépêchée sur les lieux était "complétement équipée, avec des spécialistes et des infirmières pour les soins intensifs", a souligné M. Maharaj. "Toutes les mesures ont été prises pour que la prise en charge médicale de l'ancien président ne soient pas menacée par cet incident imprévisible", a-t-il expliqué.

Mandela continue à recevoir des visites de sa famille. Lundi, sa fille Zenani Mosizwe Dlamini avait livré des informations plutôt rassurantes, affirmant qu'il allait "très bien".

"Je ne pense pas que quiconque devrait entretenir cette idée fausse qui voudrait que Nelson Mandela va mourir demain. Il ne va pas mourir", avait déclaré de son côté jeudi soir son successeur, l'ex-président Thabo Mbeki.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à &eacut[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : l'opération Fiela suscite la polémique

Dans le cadre de l'opération Fiela, plus de 400 Mozambicains ont été expulsés en fin de semaine dernière et la société civile dénonce une action xénophobe. Le[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

Cornes de rhinocéros : un juteux trafic en nette progression

Les rhinocéros, menacés d'extinction, sont traqués par les contrebandiers. Zoom sur un trafic très lucratif.[...]

Gaz de schiste : l'Afrique du Sud lance une étude d'impact sur l'exploitation

L'Afrique du Sud a annoncé le lancement d'une étude d'impact de l'exploitation du gaz de schiste, dont la région du Karoo (centre-ouest), écologiquement fragile, détiendrait suffisamment de[...]

L'artiste sud-africain Joe Dog censuré à la Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Plus connu sous le nom de Joe Dog, l'artiste sud-africain Anton Kannemeyer a été victime d'une étrange affaire de censure au Portugal, dans la librairie de la Fondation Calouste-Gulbenkian à[...]

Afrique du Sud : qui est (vraiment) Mmusi Maimane, le leader noir du "parti blanc" ?

À 34 ans, Mmusi Maimane a été élu dimanche à la tête de l'Alliance démocratique (DA), première force d'opposition en Afrique du Sud et considérée par le pouvoir[...]

Afrique du Sud - Zapiro : "La liberté d'expression est un combat"

Pourfendeur de l'apartheid et de tous les obscurantismes, cette figure phare des satiristes du continent s'inquiète des menaces qui pèsent sur la démocratie sud-africaine.[...]

Tourisme : les 10 pays africains les plus compétitifs selon le World Economic Forum

  Le World Economic Forum a publié la 5e édition de son rapport bi-annuel, le "Travel & Tourism Competitiveness Report 2015" qui évalue la compétitivité du secteur du voyage[...]

Afrique du Sud : pas de répit dans le massacre des rhinocéros

Le rythme du massacre des rhinocéros s'est encore accéléré en Afrique du Sud, avec 393 animaux tués par des braconniers sur les quatre premiers mois de l'année, une progression de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers