Extension Factory Builder
22/06/2013 à 16:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nelson Mandela à un rassemblement de l'ANC, le 19 avril 2009 à Johannesburg. Nelson Mandela à un rassemblement de l'ANC, le 19 avril 2009 à Johannesburg. © AFP

Nelson Mandela, qui entame sa troisième semaine d'hospitalisation à Pretoria pour une infection pulmonaire, est toujours dans un état "sérieux" mais "stable", a annoncé dimanche la présidence.

Nelson Mandela, qui entame sa troisième semaine d'hospitalisation à Pretoria pour une infection pulmonaire, est toujours dans un état "sérieux" mais "stable", a annoncé dimanche la présidence.

L'ancien président sud-africain "demeure dans un état sérieux mais stable à l'hôpital", a affirmé Mac Maharaj, porte-parole du président Jacob Zuma. Nelson Mandela, âgé de bientôt 95 ans, était devenu en 1994 le premier président noir d'Afrique du Sud, après avoir passé 27 ans en prison sous le régime d'apartheid.

Il est hospitalisé depuis le 8 juin pour une infection pulmonaire dans un hôpital de Pretoria.

Le porte-parole de la présidence s'est refusé à commenter un reportage diffusé par la chaîne de télévision américaine CBS selon lequel Mandela "ne réagit plus" et "n'a pas ouvert les yeux depuis des jours". "Les seuls informations autorisées sur l'état de santé de Madiba (Mandela) viendront de la présidence, sur la base des rapports des médecins", a simplement déclaré M. Maharaj.

Selon CBS, l'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin était tombée en panne et une autre avait dû être appelée. Sa santé n'a pas été compromise par cet incident, a assuré la présidence.

L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur, durant le trajet entre sa maison de Johannesburg et une clinique de Pretoria. Elle est restée bloquée près de 40 minutes, en attendant un véhicule de remplacement, selon CBS. La seconde ambulance dépêchée sur les lieux était "complétement équipée, avec des spécialistes et des infirmières pour les soins intensifs", a souligné M. Maharaj. "Toutes les mesures ont été prises pour que la prise en charge médicale de l'ancien président ne soient pas menacée par cet incident imprévisible", a-t-il expliqué.

Mandela continue à recevoir des visites de sa famille. Lundi, sa fille Zenani Mosizwe Dlamini avait livré des informations plutôt rassurantes, affirmant qu'il allait "très bien".

"Je ne pense pas que quiconque devrait entretenir cette idée fausse qui voudrait que Nelson Mandela va mourir demain. Il ne va pas mourir", avait déclaré de son côté jeudi soir son successeur, l'ex-président Thabo Mbeki.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Twitter fustige la fille Zuma, devenue 'dircab' de ministère à 25 ans

Afrique du Sud : Twitter fustige la fille Zuma, devenue "dircab" de ministère à 25 ans

Depuis les révélations du "Mail and Guardian" le week-end dernier sur le parachutage de Thuthukile Zuma, la fille du président sud-africain, au poste de directrice de cabinet au ministère des [...]

Sida : la circoncision réduit aussi le risque de contamination des femmes

Recommandée par l'OMS dans 14 pays africains, la circoncision réduit les risques de contamination par le VIH pour les hommes. Une étude vient de démontrer que ce constat est également valable[...]

Nadine Gordimer l'Africaine

Décédée à l'âge de 90 ans le 13 juillet, la Prix Nobel de littérature aura été une militante antiapartheid de la première heure. Elle laisse une[...]

Nadine Gordimer : disparition d'une voyante

Cette femme déterminée représentait une face de l'Afrique du Sud dont elle donnait une vision sans concession. Tout en défendant une conception exigeante de l'écrivain.[...]

Nadine Gordimer : un si long chemin

L'auteure du Conservateur, Booker Prize 1974, a porté jusqu'au bout un rêve : celui du premier jour après le racisme.[...]

Nadine Gordimer, celle qui tient tête

Frêle mais jamais fragile, l'écrivaine engagée aura affiché une volonté à toute épreuve, refusant les faux-fuyants. Portrait.[...]

Omedeto Fugard, l'Afrique et la Fondation Zinsou !

Ou "bravo", en japonais... Pour la première fois, un créateur du continent, Athol Fugard, reçoit le "prix Nobel des arts". La Fondation Zinsou, au Bénin, est elle aussi[...]

Quand Nadine Gordimer invitait Jeune Afrique à dénoncer la pauvreté

Prix Nobel de littérature en 1991, la romancière sud-africaine Nadine Gordimer est décédée le 13 juillet à l'âge de 90 ans. Une figure de l'engagement contre l'appartheid dont[...]

L'Afrique du Sud honore son premier Mandela Day depuis la mort de l'icône

L’Afrique du sud fêtait vendredi l’anniversaire de Nelson Mandela, qui aurait eu 96 ans. Comme c’est désormais la tradition depuis 2010, chaque citoyen était invité à donner 67[...]

Afrique du Sud : Nadine Gordimer et la transition postapartheid

Prix Nobel de littérature en 1991, la romancière sud-africaine Nadine Gordimer est décédée le 13 juillet à l'âge de 90 ans. "Jeune Afrique" réedite une interview de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers