Extension Factory Builder
20/06/2013 à 16:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La maman Margaret n'a pas transmis le virus du Sida à son enfant, le 4 avril 2011, en Tanzanie. La maman Margaret n'a pas transmis le virus du Sida à son enfant, le 4 avril 2011, en Tanzanie. © AFP

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a célébré, le 18 juin, la naissance ce mois-ci du millionième bébé, venu au monde en Afrique sans le virus VIH responsable du sida alors que sa mère en était porteuse.

"Empêcher la transmission (du virus) de la mère à l'enfant a été la pièce maîtresse de notre combat contre la maladie", a déclaré au département d'État M. Kerry en fêtant le dixième anniversaire du Programme d'urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR), un plan mis en place en 2003 par George W. Bush.

"Grâce à l'appui du PEPFAR, nous avons permis au millionième bébé de naître sans être infecté par le virus VIH", s'est félicité M. Kerry. Essentiellement en Afrique, "un million de bébés peuvent grandir heureux et en bonne santé, aller à l'école, réaliser leurs rêves, casser ce cycle et peut-être même avoir des enfants libérés du poids et de la peur du VIH".

Trente ans de lutte

M. Kerry a salué un "moment vraiment important" dans les 30 ans de lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et pour l'avènement d'une génération sans sida, inimaginable il y a à peine une décennie.

Une nouvelle génération de médicaments et traitements antirétroviraux plus efficaces ont permis de diminuer de 30% à 2% aujourd'hui le risque de transmission du virus de la mère au bébé pendant la grossesse ou l'allaitement, selon Éric Goosby, coordinateur du PEPFAR.

"Environ 430 000 bébés naissent chaque année avec le VIH et le projet dont nous sommes porteurs depuis le début de PEPFAR s'est intensifié ces trois dernières années en partenariat avec l'Onusida et l'Unicef", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le programme vise à "éliminer virtuellement le VIH pédiatrique d'ici 2015 et maintenir les mères en vie", a-t-il ajouté, avec l'objectif de réduire le nombre de bébés nés avec le virus à environ 30.000 par an.

Le PEPFAR a vu son budget progressivement porté à environ 5,5 milliards de dollars par an. Bien qu'il subsiste quelque 1,7 million de décès liés au sida chaque année, le programme américain soutient le traitement de plus de 5,1 millions de personnes.

(AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

C’est son roman "Meursault, contre-enquête", qui a valu à l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud le prix de l'Organisation internationale de la Francophonie. La récom[...]

L'institut Choiseul classe ses "100 leaders économiques africains de demain"

L'Institut Choiseul vient de publier la "Choiseul 100 Africa", un classement annuel identifiant les "leaders économiques de demain" parmi les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins. Certains[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Gouvernance en Afrique : votre pays est-il performant, selon l'indice Mo Ibrahim 2014 ?

La fondation Mo Ibrahim a publié, lundi 29 septembre, son indice annuel sur la gouvernance en Afrique. Bilan : l'Afrique progresse globalement, notamment grâce aux questions des droits de l'homme et de la[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

La Francophonie confrontée au casse-tête de la succession d'Abdou Diouf

Après 12 ans sous la férule de l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se trouve face au casse-tête de sa succession fin novembre[...]

La fondation pour l'Afrique de Borloo en marche d'ici la fin de l'année

Jean-Louis Borloo, qui s'est retiré de la vie politique en avril dernier, estime que sa fondation sur l'Afrique sera opérationnelle d'ici la fin de l'année, a-t-il indiqué dans un entretien au[...]

Ebola : le FMI accorde une aide supplémentaire aux pays touchés

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi une enveloppe supplémentaire de 130 millions de dollars en faveur des trois pays les plus frappés par Ebola (Guinée, Liberia, Sierra[...]

Burkina Faso : 4 octobre 1984, le discours historique de Sankara à l'ONU

Sankara visionnaire ? En se présentant, le 4 octobre 1984, à la tribune des Nations unies, le jeune capitaine burkinabè était loin d'imaginer que, 30 ans plus tard, la plupart des thèmes de son[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers