Extension Factory Builder
20/06/2013 à 16:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La maman Margaret n'a pas transmis le virus du Sida à son enfant, le 4 avril 2011, en Tanzanie. La maman Margaret n'a pas transmis le virus du Sida à son enfant, le 4 avril 2011, en Tanzanie. © AFP

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a célébré, le 18 juin, la naissance ce mois-ci du millionième bébé, venu au monde en Afrique sans le virus VIH responsable du sida alors que sa mère en était porteuse.

"Empêcher la transmission (du virus) de la mère à l'enfant a été la pièce maîtresse de notre combat contre la maladie", a déclaré au département d'État M. Kerry en fêtant le dixième anniversaire du Programme d'urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR), un plan mis en place en 2003 par George W. Bush.

"Grâce à l'appui du PEPFAR, nous avons permis au millionième bébé de naître sans être infecté par le virus VIH", s'est félicité M. Kerry. Essentiellement en Afrique, "un million de bébés peuvent grandir heureux et en bonne santé, aller à l'école, réaliser leurs rêves, casser ce cycle et peut-être même avoir des enfants libérés du poids et de la peur du VIH".

Trente ans de lutte

M. Kerry a salué un "moment vraiment important" dans les 30 ans de lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et pour l'avènement d'une génération sans sida, inimaginable il y a à peine une décennie.

Une nouvelle génération de médicaments et traitements antirétroviraux plus efficaces ont permis de diminuer de 30% à 2% aujourd'hui le risque de transmission du virus de la mère au bébé pendant la grossesse ou l'allaitement, selon Éric Goosby, coordinateur du PEPFAR.

"Environ 430 000 bébés naissent chaque année avec le VIH et le projet dont nous sommes porteurs depuis le début de PEPFAR s'est intensifié ces trois dernières années en partenariat avec l'Onusida et l'Unicef", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le programme vise à "éliminer virtuellement le VIH pédiatrique d'ici 2015 et maintenir les mères en vie", a-t-il ajouté, avec l'objectif de réduire le nombre de bébés nés avec le virus à environ 30.000 par an.

Le PEPFAR a vu son budget progressivement porté à environ 5,5 milliards de dollars par an. Bien qu'il subsiste quelque 1,7 million de décès liés au sida chaque année, le programme américain soutient le traitement de plus de 5,1 millions de personnes.

(AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Borloo court après Kaberuka

Borloo court après Kaberuka

L'ancien ministre français Jean-Louis Borloo est la recherche d'une personnalité africaine de premier plan pour diriger l'agence chargée de piloter son projet d'électrification du continent. En tê[...]

Israël : les réfugiés africains tu n'accueilleras point

Un rapport accuse les autorités de se débarrasser des clandestins subsahariens sans s'assurer que leurs droits seront garantis. Au mépris de toutes les conventions internationales[...]

L'Afrique face au réchauffement climatique... et à El Niño

Un nouveau record de chaleur a été atteint au cours du premier trimestre de l’année 2015. Qu’en est-il sur le continent africain ? [...]

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Deux ans après avoir raflé le deuxième terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe français double la concurrence et décroche le futur chemin de fer reliant Lomé[...]

Célibataires africaines et fières de l'être !

Rencontre avec des femmes qui, malgré la pression de sociétés globalement conservatrices, ont décidé que mieux valait être seule que mal accompagnée.[...]

Plus de 3400 migrants secourus en Méditerranée

Un total de 3427 migrants ont été secourus samedi en mer Méditerranée, après une série de naufrages meurtriers en avril. Les opérations de sauvetage se sont principalement[...]

Jean-Pierre Bat : "Houphouët-Boigny était la tête de pont du système" de la Françafrique

Les archives de Jacques Foccart, le premier "Monsieur Afrique" de la Ve République livrent leurs secrets. Entretien avec le chercheur qui a la charge de ce fonds d'une richesse exceptionnelle.[...]

En Égypte, c'est "la restauration"

Peu d'entre vous le savent : les États-Unis ont tranquillement repris, il y a un mois, leur aide militaire de 1,3 milliard de dollars par an à l'Égypte.[...]

Lettre à mon frère sud-africain

Akere Muna est avocat camerounais, militant de la lutte pour les droits de l'homme.[...]

Immigration : un naufrage africain

Mohammed Ali Malek a 27 ans, il est tunisien, et, pour les quelque 800 victimes du naufrage de son chalutier, le 19 avril, ce commandant qui les regardait sombrer avec un sourire narquois avait le visage du [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130620161636 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130620161636 from 172.16.0.100