Extension Factory Builder
13/06/2013 à 09:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le musicien nigérian Fatai Rolling Dollar à Lagos, le 25 août 2011. Le musicien nigérian Fatai Rolling Dollar à Lagos, le 25 août 2011. © AFP

Le musicien nigérian Fatai Rolling Dollar, icône de la musique Highlife, mêlant influences africaines et occidentales, est mort, le 12 juin, à l'âge de 86 ans à Lagos où il vivait, a-t-on appris de source officielle.

« Je peux vous confirmer que [Fatai Rolling Dollar] est mort ce matin », a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère de la Culture, Ipaye Olajide, sans autre précision. Le guitariste et chanteur, de son vrai nom Fatai Olagunju, avait vu sa popularité s'estomper avec le déclin de ce courant musical qui dominait en Afrique de l'Ouest dans les années 1960, mais sa carrière avait redémarré récemment grâce à des musiciens soucieux de préserver les traditions.

Dans les années 1980, ses éternelles lunettes de soleil sur le nez, il continuait à donner des concerts pleins d'énergie et se vantait souvent de ses prouesses sexuelles - il affirmait ainsi être père de 15 enfants.

L'actrice Bunmi Akinbo-Gold et un ami de la famille qui se sont rendus mercredi après-midi à son domicile, situé à la périphérie nord de Lagos, ont indiqué que « beaucoup d'artistes » étaient sur place « pour exprimer leurs condoléances ».

Selon un musicien membre de son groupe, Fatai Rolling Dollar est tombé malade il y a environ trois semaines, peu après son retour des Etats-Unis, se plaignant d'une douleur à la jambe.

La carrière de Fatai Rolling Dollar, qui chantait dans sa langue maternelle, le yoruba, et en anglais « pidgin » parlé au Nigeria, avait débuté dans les années 1950 et avait culminé une décennie plus tard avec la Highlife.

L'âge d'or de ce genre est révolu. il a notamment fait place à l'Afrobeat et son légendaire chanteur et activiste nigérian Fela Kuti.

(AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le p[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Nord-est du Nigeria : Boko Haram attaque Gamboru Ngala, des milliers d'habitants s'enfuient

L’insurrection du groupe islamiste armé Boko Haram se poursuit au Nigeria. Plusieurs milliers de personnes ont été contraintes de fuir au Cameroun voisin, lundi, après l’attaque de la[...]

Les Africains marquent des points dans les jeux vidéo

 Les jeux vidéos ont la côte en Afrique et les studios du continent ne sont pas en reste. Au Nigeria, au Ghana ou au Kenya, les start-ups se lancent à la conquête d'un marché en plein essor.[...]

Nigeria : l'armée rejette le "califat islamique" proclamé par Boko Haram

L'armée nigériane a rejeté dimanche le "califat islamique" proclamé par les insurgés islamistes de Boko Haram dans la ville de Gwoza. Depuis avril, le groupe armé sème la[...]

Boko Haram proclame un "califat islamique" dans une ville du Nigeria

Le chef du groupe islamique armé Boko Haram, Abubakar Shekau, a déclaré un "califat islamique" à Gwoza, une ville du nord-est du Nigeria, dans une vidéo obtenue dimanche par l'AFP.[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Nigeria : 35 policiers portés disparus après une attaque attribuée à Boko Haram

Trente-cinq policiers nigérians d'un centre d'entraînement sont portés disparus dans le nord-est du pays à la suite d'une attaque du groupe islamiste Boko Haram, selon un communiqué[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Nigeria : "The bride price", une application polémique pour calculer la dot des femmes

Lancée il y a trois mois au Nigeria, l’application "The bride price" (littéralement "Le prix de la mariée") permet en quelques clics de calculer la valeur de votre dot ou celle de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex