Extension Factory Builder
13/06/2013 à 09:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le musicien nigérian Fatai Rolling Dollar à Lagos, le 25 août 2011. Le musicien nigérian Fatai Rolling Dollar à Lagos, le 25 août 2011. © AFP

Le musicien nigérian Fatai Rolling Dollar, icône de la musique Highlife, mêlant influences africaines et occidentales, est mort, le 12 juin, à l'âge de 86 ans à Lagos où il vivait, a-t-on appris de source officielle.

« Je peux vous confirmer que [Fatai Rolling Dollar] est mort ce matin », a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère de la Culture, Ipaye Olajide, sans autre précision. Le guitariste et chanteur, de son vrai nom Fatai Olagunju, avait vu sa popularité s'estomper avec le déclin de ce courant musical qui dominait en Afrique de l'Ouest dans les années 1960, mais sa carrière avait redémarré récemment grâce à des musiciens soucieux de préserver les traditions.

Dans les années 1980, ses éternelles lunettes de soleil sur le nez, il continuait à donner des concerts pleins d'énergie et se vantait souvent de ses prouesses sexuelles - il affirmait ainsi être père de 15 enfants.

L'actrice Bunmi Akinbo-Gold et un ami de la famille qui se sont rendus mercredi après-midi à son domicile, situé à la périphérie nord de Lagos, ont indiqué que « beaucoup d'artistes » étaient sur place « pour exprimer leurs condoléances ».

Selon un musicien membre de son groupe, Fatai Rolling Dollar est tombé malade il y a environ trois semaines, peu après son retour des Etats-Unis, se plaignant d'une douleur à la jambe.

La carrière de Fatai Rolling Dollar, qui chantait dans sa langue maternelle, le yoruba, et en anglais « pidgin » parlé au Nigeria, avait débuté dans les années 1950 et avait culminé une décennie plus tard avec la Highlife.

L'âge d'or de ce genre est révolu. il a notamment fait place à l'Afrobeat et son légendaire chanteur et activiste nigérian Fela Kuti.

(AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Immunité routière pour diplomates africains à New-York ?

Immunité routière pour diplomates africains à New-York ?

Les Africains occupent une place de choix dans le classement des diplomates qui paient le moins leurs contraventions à New-York.[...]

Nigeria : T.B. Joshua, prophète de malheur

Sous le feu des critiques après l'effondrement d'un bâtiment abritant son Église, l'évangélique nigérian crie au complot.[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

Nigeria : le pétrole, un espoir de développement étouffé par Boko Haram

Le pétrole découvert dans le nord-est du Nigeria pourrait apporter à cette région défavorisée le développement dont elle a un besoin vital, mais la rébellion du groupe[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Nigeria : les États-Unis ne croient pas à la mort de Abubakar Shekau

Un haut diplomate du département d'État américain a affirmé jeudi ne pas croire à la mort du chef du groupe islamiste Boko Haram, annoncée la veille par l'armée nigériane.[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Nigeria : l'armée affirme avoir tué le "défunt Abubakar Shekau", chef de Boko Haram

L'armée nigériane a affirmé mercredi avoir tué le chef islamiste "qui se faisait passer dans des vidéos pour le défunt Abubakar Shekau", le chef de Boko Haram. L'information n'a[...]

Effondrement d'une église à Lagos : 5 questions sur un drame

Un nouveau bilan a porté à 115 le nombre de victimes de l’effondrement d'un immeuble appartenant à l'église évangélique Church of All Nations. La tragédie est entourée[...]

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers