Extension Factory Builder
24/02/2013 à 16:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Carl Pistorius et sa soeur Aimee au tribunal de Pretoria. Carl Pistorius et sa soeur Aimee au tribunal de Pretoria. © AFP

Carl Pistorius, le frère du champion handisport sud-africain Oscar Pistorius, va être prochainement jugé pour homicide volontaire après avoir renversé et tué une motarde en 2008, a indiqué la famille dans un communiqué.

Il devait passer en jugement jeudi, au moment où Oscar Pistorius comparaissait devant un tribunal de Pretoria pour demander sa libération sous caution après avoir tué sa petite amie le 14 février, mais l'audience a été reportée à la fin mars.

"Après l'accident, le chef d'accusation d'homicide volontaire a été retenu contre Carl Pistorius, avant d'être retiré par le ministère public. Toutefois, après cette décision, les accusations ont été rétablies par le (...) Parquet", a expliqué la famille.

"Carl regrette profondément l'accident. Les analyses de sang effectuées par la police ont prouvé qu'il n'était pas sous l'influence de l'alcool, ce qui confirme qu'il s'agissait d'un tragique accident de la route. (...) La défunte est entrée en collision avec la voiture de Carl", ont encore relevé les Pistorius.

Cité dans le communiqué, son avocat Kenny Oldwage --membre aussi de l'équipe défendant Oscar-- a dit qu'il était certain que son client serait acquitté.

L'accident a eu lieu à Vanderbijlpark, à environ 60 km au sud de Johannesburg, a précisé Shavana Mushwana, une porte-parole de la famille.

Le frère de Carl, le champion handisport Oscar Pistorius, 26 ans, est sorti libre vendredi après-midi du tribunal d'instance de Pretoria où il comparaissait depuis quatre jours, après avoir accepté de payer une caution d'un million de rands (85.000 euros).

Il reste inculpé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, 29 ans, sur laquelle il a tiré quatre balles de 9 mm, et a été convoqué devant la justice le 4 juin.
L'athlète plaide l'accident. Il dit qu'il a pris Reeva pour un cambrioleur caché dans les toilettes.

Suite au limogeage express du responsable de l'enquête de la police Hilton Botha --qui n'avait pas résisté aux attaques de la défense au tribunal et est lui-même poursuivi pour sept tentatives de meurtre--, une nouvelle équipe d'enquêteurs a repris le travail dès vendredi chez Oscar Pistorius, sur les lieux du crime. Elle cherche aussi à vérifier s'il est lié avec des utilisateurs de drogue mondains, a rapporté le Sunday Times.

Détective privé

La famille de la victime a embauché un détective privé pour défendre ses intérêts au cours de l'enquête, a ajouté l'hebdomadaire City Press.

City Press note aussi que, s'il faut en croire la version de la défense, les produits retrouvés chez Oscar Pistorius --que l'inspecteur Botha avait décrits comme de la testostérone-- seraient un stimulant sexuel. Une substance déconseillée aux sportifs car elle pourrait justement augmenter leur niveau de testostérone. Des analyses sont en cours.

Carl Pistorius, 28 ans, a été présent toute la semaine au tribunal de Pretoria avec sa soeur Aimée et leur père Henke. Il s'est penché en avant pour poser la main sur l'épaule de son frère Oscar à plusieurs reprises, quand celui-ci éclatait en sanglots.

Les deux frères se ressemblent beaucoup physiquement, si bien qu'une vielle dame s'est demandée pourquoi Oscar avait déjà pu être libéré, en le voyant marcher dans la rue près du tribunal, poursuivi par des journalistes, au lendemain du drame.

Carl Pistorius possède un diplôme d'informatique de l'Université de Londres et un autre de comptabilité obtenu à l'Université de Pretoria, selon sa page Facebook. Son dernier emploi connu était pour une société active dans l'événementiel, qu'il a quittée en 2010.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

2 réaction(s)

1.
sisi - 25/02/2013 à 07h:02

Pauvre famille des malfaiteurs![...] Lire

2.
Sunny Matati - 24/02/2013 à 18h:02

Dites donc... Ils sont tous assassins ces Pistorius !!![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Afrique du sud

Tortures au Zimbabwe : la police sud-africaine appelée à ouvrir des nouvelles enquêtes

Tortures au Zimbabwe : la police sud-africaine appelée à ouvrir des nouvelles enquêtes

À la suite d'une requête d'association des droits humains, la Cour constitutionnelle sud-africaine a ordonné jeudi pour la troisième fois à la police nationale d'ouvrir une enquête sur des c[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Afrique du Sud : la famille d'Oscar Pistorius accepte la perspective d'un nouveau procès

Alors que le ministère public a annoncé vouloir faire appel du verdict requis contre Oscar Pistorius, la famille de l'athlète a accepté mardi la perspective d'un nouveau procès. Reconnu coupable[...]

Minée par la violence, l'Afrique du Sud pleure la mort du capitaine des Bafana

Lundi, la chef de la police nationale a donné le signalement de deux hommes âgés d'une petite trentaine d'années soupçonnés d'être les meurtriers de Senzo Meyiwa, gardien de but et[...]

Afrique du Sud - Procès Pistorius : le ministère public va faire appel du verdict

Le ministère public a annoncé lundi qu'il allait faire appel du verdict requis contre Oscar Pistorius. Le champion sud-africain avait été condamné le 21 octobre à cinq ans de prison ferme[...]

Accord QNB-Ecobank : Mike Brown ne décolère pas

 Mike Brown, le dirigeant du sudafricain Nedbank, n'a pas apprécié que Qatar National Bank soit devenu le premier actionnaire d'Ecobank.[...]

Football : Senzo Meyiwa, le capitaine de l'équipe sud-africaine, tué dans une fusillade

Le capitaine de l'équipe d'Afrique du Sud de football, Senzo Meyiwa, âgé de 27 ans, a été tué dimanche dans une fusillade à son domicile de Johannesburg.[...]

Pistorius : Reeva "avait décidé de le quitter cette nuit-là"

La mère de Reeva Steenkamp, tuée en 2013 par le champion paralympique Oscar Pistorius, s'est déclarée certaine, dans une interview exclusive au Times Magazine, que sa fille "avait[...]

Lesotho : un accord trouvé par les négociateurs sud-africains

Fin août, un coup d’État contre le Premier ministre Tom Thabane avait échoué. Hier, les négociateurs sud-africains ont annoncé être parvenus à mettre d’accord les[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison ferme

La justice sud-africaine a condamné le champion d'athlétisme de 27 ans, Oscar Pistorius, à cinq ans de prison ferme pour le meurtre de sa petite amie en 2013. Il a également écopé de trois[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers