Extension Factory Builder
17/02/2013 à 10:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des personnes participent à la manifestation de l'opposition à Lomé le 16 février 2013. Des personnes participent à la manifestation de l'opposition à Lomé le 16 février 2013. © AFP

Plusieurs milliers de partisans de l'opposition ont manifesté dans le calme samedi à Lomé, à l'appel du Collectif Sauvons le Togo, pour exiger la libération des personnes interpellées dans l'affaire des incendies de deux importants marchés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le marché de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) et le bâtiment principal du plus grand marché de la capitale, celui d'Adawlato, avaient été ravagés les 10 et 12 janvier par des incendies qui n'avaient pas fait de victime mais occasionné d'importants dégâts matériels. Le gouvernement avait dénoncé des "actes criminels" et ouvert une enquête.

Au total, 24 personnes sur qui pèsent des "présomptions graves" ont été interpellées et "placées sous mandat de dépôt", a indiqué le procureur de la République Essolissam Poyodi dans un communiqué lu vendredi soir à la télévision nationale. Parmi elles figurent l'ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, un chef de file de l'opposition et des militants de l'Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) de Jean Pierre Fabre.

"Nous demandons la libération immédiate de tous ceux qui ont été arrêtés, car ils n'ont rien à voir avec ce dossier des incendies", a déclaré à l'AFP le coordinateur du CST, Zeus Ajavon. "Nous avons mené également nos investigations et nous sommes en train de savoir ce qui s'est réellement passé", a-t-il ajouté sans plus de précisions. Les manifestants ont défilé dans les rues de Lomé, avant de se rassembler à la plage.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Togo : cinq candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

Togo : cinq candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a clôturé dimanche le dépôt de candidatures pour l’élection présidentielle. Quatre candidats, dont le leader[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Togo : Faure Gnassingbé officiellement en lice pour un troisième mandat

Les délégués de l'Unir (parti au pouvoir au Togo) ont officiellement investi mercredi le président Faure Gnassingbé comme candidat à l’élection présidentielle. Un[...]

Togo : l'élection présidentielle, c'est pour le 15 avril

Au Togo, l’élection présidentielle se tiendra le 15 avril. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement mardi lors du Conseil des ministres.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Togo : et le candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle est...

Les délégués du parti au pouvoir, l'Union pour la République (Unir), doivent se retrouver mercredi à Kara (nord du Togo) pour désigner leur candidat à la présidentielle qui[...]

Togo : grogne des agents de la fonction publique à deux mois de la présidentielle

Le front social est tendu au Togo à quelques semaines de l’élection présidentielle. Des mouvements d'humeurs, principalement dans les secteurs clés de la santé et de l'éducation, ont[...]

Décès d'André Brink : aîné, tu peux dormir

André Brink, je l'évoquerai en cinq lieux, dans le désordre voulu.[...]

Togo : le parti au pouvoir remplace ses membres à la Commission électorale

L’Union pour la république (Unir), parti au pouvoir, a remplacé ce vendredi ses cinq délégués à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Cette annonce[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130217103220 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130217103220 from 172.16.0.100