Extension Factory Builder
17/02/2013 à 10:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des personnes participent à la manifestation de l'opposition à Lomé le 16 février 2013. Des personnes participent à la manifestation de l'opposition à Lomé le 16 février 2013. © AFP

Plusieurs milliers de partisans de l'opposition ont manifesté dans le calme samedi à Lomé, à l'appel du Collectif Sauvons le Togo, pour exiger la libération des personnes interpellées dans l'affaire des incendies de deux importants marchés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le marché de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) et le bâtiment principal du plus grand marché de la capitale, celui d'Adawlato, avaient été ravagés les 10 et 12 janvier par des incendies qui n'avaient pas fait de victime mais occasionné d'importants dégâts matériels. Le gouvernement avait dénoncé des "actes criminels" et ouvert une enquête.

Au total, 24 personnes sur qui pèsent des "présomptions graves" ont été interpellées et "placées sous mandat de dépôt", a indiqué le procureur de la République Essolissam Poyodi dans un communiqué lu vendredi soir à la télévision nationale. Parmi elles figurent l'ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, un chef de file de l'opposition et des militants de l'Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) de Jean Pierre Fabre.

"Nous demandons la libération immédiate de tous ceux qui ont été arrêtés, car ils n'ont rien à voir avec ce dossier des incendies", a déclaré à l'AFP le coordinateur du CST, Zeus Ajavon. "Nous avons mené également nos investigations et nous sommes en train de savoir ce qui s'est réellement passé", a-t-il ajouté sans plus de précisions. Les manifestants ont défilé dans les rues de Lomé, avant de se rassembler à la plage.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les utili[...]

Togo : 2030 à l'horizon

Kako Nubukpo est ministre togolais de la Prospective et de l'Évaluation des politiques publiques.[...]

Textile togolais : Nini ou les froufrous du business

Son École des arts de la mode a déjà formé 800 étudiants et elle publie un cahier de tendances destiné aux tailleurs et couturiers présentant, entre autres, ses[...]

Mode - Alphadi : "Donnons une chance à nos artisans"

Des entreprises de textile et des enseignes africaines ? Oui, c'est possible, explique Alphadi, le célèbre styliste nigérien. Qui plaide pour une plus grande implication de l'État togolais.[...]

Togo : l'autre Olympio

Dans la famille, il y a Sylvanus, le père de l'indépendance togolaise, Gilchrist, l'ex-opposant historique. Et maintenant, leur neveu, chef d'entreprise, qui entre en politique.[...]

Togo - Arthème Ahoomey-Zunu : "Les résultats des réformes sont là"

Amélioration des rentrées fiscales, adaptation des infrastructures, politique de l'emploi... Pour le Premier ministre, fini les plans d'urgence : place à l'émergence.[...]

Togo : en attendant la présidentielle

À Lomé, la question taraude tous les esprits : dans quelles conditions se déroulera la prochaine élection présidentielle, prévue début 2015 ? À moins d'un an de[...]

Arts : Jimi Hope et la note bleue

Bluesman et grand admirateur de Jimi Hendrix, le musicien Jimi Hope sculpte et peint aussi. Rencontre avec un ovni de l'art.[...]

Togo : en attendant la présidentielle, le gouvernement persévère

À moins d'un an de la présidentielle togolaise, le climat politique est relativement serein. L'occasion pour le pouvoir de poursuivre les réformes et d'améliorer le quotidien des Togolais.[...]

Togo : comme Nubukpo, ils ont répondu "présents, président !"

Ces quadras issus de grandes écoles ont tous fait une belle carrière à l'étranger. Le chef de l'État les a convaincus de mettre leurs compétences au service du pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers