Extension Factory Builder
16/02/2013 à 10:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des manifestants qui soutiennent le président Morsi dénoncent les violences, le 15 février 2013. Des manifestants qui soutiennent le président Morsi dénoncent les violences, le 15 février 2013. © AFP

Des milliers de partisans de Mohamed Morsi ont manifesté vendredi au Caire pour dénoncer les violences, après des semaines d'affrontements meurtriers entre la police et des manifestants hostiles au président islamiste.

Le Parti de la construction et du développement, branche politique du groupe radical Gamaa Islamiya, avait appelé à ce rassemblement derrière le mot d'ordre "Ensemble contre la violence", accusant l'opposition, menée par les libéraux, d'être responsable des débordements. La principale coalition de l'opposition, le Front du salut national (FSN), est "responsable des violences, ils incitent les gens à haïr des islamistes", a déclaré Hamdi Ramadan, 45 ans. "Leurs appels à un départ de Morsi vont détruire le pays", a lancé Mohammed Abdel Dayem, 39 ans.

Les manifestants ont également appelé à la libération d'Omar Abdel Rahman, brandissant des portraits de ce cheikh aveugle détenu aux Etats-Unis pour son rôle dans les attentats du World Trade Center de 1993. "L'islam arrive", "Le Coran est notre Constitution!", ont aussi lancé des manifestants en se dirigeant vers le principal rassemblement près de l'université du Caire. "Morsi! Morsi!", criaient d'autres manifestants en agitant des drapeaux égyptiens et en brandissant des banderoles proclamant: "Non à la violence, oui à la charia". Les Frères musulmans, dont est issu le président Morsi, ont indiqué qu'ils se joindraient symboliquement à cette manifestation.

Ces derniers mois, les affrontements, violents et parfois meurtriers, se sont multipliés entre policiers et manifestants qui réclament des réformes politiques et sociales et accusent le président Morsi d'avoir trahi la révolution. Les détracteurs du président lui reprochent de vouloir privilégier les intérêts des Frères musulmans, interdits pendant des décennies, jusqu'à la révolte populaire qui a provoqué la chute de Hosni Moubarak en février 2011.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Naufrage en Méditerranée : premiers témoignages de rescapés

Naufrage en Méditerranée : premiers témoignages de rescapés

Les premiers témoignages - poignants - de rescapés du naufrage qui pourrait avoir fait 500 victimes en Méditerranée, le 10 septembre, commencent à être rendus publics. Les causes de la cata[...]

Égypte : six morts et deux blessés dans l'explosion d'une bombe dans le Sinaï

Six policiers ont été tués mardi par l'explosion d'une bombe dans le Sinaï égyptien, a annoncé le ministère de l'Intérieur.[...]

Égypte : libération sous caution d'Alaa Abdel Fattah et de deux autres activistes

Un tribunal égyptien a ordonné lundi la libération sous caution d'Alaa Abdel Fattah, une figure de la révolte populaire de 2011 qui chassa du pouvoir le président Hosni Moubarak, a[...]

Égypte : les dirigeants des Frères musulmans en exil vont quitter le Qatar

Des dirigeants des Frères musulmans égyptiens exilés au Qatar vont quitter ce riche émirat du Golfe, a indiqué un responsable de la confrérie, alors que Doha subit de fortes pressions[...]

Kerry arrive au Caire pour discuter de la lutte contre l'EI

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est arrivé samedi au Caire pour des discussions centrées sur la lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI), ont indiqué des responsables du[...]

Égypte : Sissi hyperprésident

Économie, sécurité, diplomatie... Cent jours après son élection, le tombeur de l'islamiste Mohamed Morsi dispose plus que jamais des pleins pouvoirs. Et se paie même le luxe[...]

Égypte : sept hommes détenus pour la vidéo d'un "mariage gay"

Sept hommes accusés de "débauche" en Égypte ont été placés en détention provisoire pour être apparu dans la vidéo d'un "mariage gay" largement[...]

Égypte : Mohamed Morsi sera jugé pour des documents livrés au Qatar

Le président égyptien destitué par l'armée Mohamed Morsi sera jugé avec 10 co-accusés pour la livraison présumée au Qatar de documents relevant de la sécurité[...]

Égypte : les forces de sécurité de nouveau visées par des attaques dans le Sinaï

Un policier égyptien a été tué et deux autres blessés, mercredi, dans deux attaques distinctes survenues dans la péninsule égyptienne du Sinaï, ont annoncé des[...]

Égypte : Mohamed Morsi accusé d'avoir livré des documents sensibles au Qatar

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, destitué par l’armée en juillet 2013, est accusé d’avoir livré des documents sensibles au Qatar lorsqu’il était[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex