Extension Factory Builder
16/02/2013 à 10:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Leon Mugesera qui avait fui au Canada arrive le 24 janvier 2012 à Kigali après son extradition. Leon Mugesera qui avait fui au Canada arrive le 24 janvier 2012 à Kigali après son extradition. © AFP

L'ex-homme politique rwandais Leon Mugesera, extradé du Canada et jugé à Kigali pour incitation au génocide des tutsis au Rwanda en 1994, a rejeté vendredi toutes les accusations formulées contre lui.

"Je rejette formellement et catégoriquement toutes les accusations portées contre moi. Je nie avoir été impliqué dans les tueries, de manière directe ou indirecte", a déclaré M. Mugesera, linguiste de formation, né en 1954. "Je n'ai jamais incité les gens à commettre le génocide. Je ne suis au courant d'aucun plan ou dispositif sur le génocide et il n'y a jamais eu aucun document prouvant qu'il y avait un projet de tuer les gens", a-t-il ajouté. "Je n'ai jamais été partie à un plan préparant des meurtres (...) l'accusation m'accuse de conspiration. Elle devrait faire comparaître la personne avec qui j'ai comploté", a-t-il poursuivi.

Le parquet attribue à M. Mugesera un discours violemment anti-tutsi prononcé en 1992 lors d'un rassemblement du parti du président hutu de l'époque Juvénal Habyarimana dont il était membre, estimant qu'il s'agit d'un des éléments ayant amorcé le génocide. Les Tutsi y étaient traités de "cafards" et les Hutu encouragés à les tuer. L'assassinat en avril 1994 du président Habyarimana, dont l'avion a été abattu par un missile à Kigali, allait déclencher le génocide d'environ 800.000 personnes, essentiellement membres de la minorité tutsie, tuées en quelques semaines, selon l'ONU.

Lors d'une récente audience, M. Mugesera a contesté l'authenticité de l'enregistrement du discours présenté par l'accusation, y dénonçant des "anomalies". "Je me souviens que l'horreur qui s'est abattue sur le Rwanda a été déclenchée par le tir ayant abattu l'avion du président Juvenal Habyarimana, le 6 avril 1994. J'étais au Canada ce jour-là et je l'ai vu à la télévision comme n'importe qui. Je n'ai pas tiré les missiles qui ont abattu l'avion", a également souligné vendredi M. Mugesera.

Réclamé depuis 1995 par Kigali, M. Mugesera était installé depuis 1993 avec son épouse et ses enfants au Canada, où il a multiplié durant plus de 15 ans les recours judiciaires, sans pouvoir finalement empêcher son extradition vers le Rwanda en janvier 2012. Il a depuis obtenu plusieurs reports de son procès en soulevant de nombreuses questions de procédure.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, séjourne depuis dimanche à Tel-Aviv. Une visite officielle de deux jours en pleine crise israélo-palestinienne.[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

 Dès septembre prochain, les coûts de communication entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda se feront aux tarifs des communications locales, en vertu d'un accord signé entre les trois pays le 08[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Le Rwanda ou les secrets d'un bon élève

Dévasté par un génocide il y a vingt ans, le pays pauvre et enclavé réalise un spectaculaire redressement économique. Jeune Afrique analyse les ingrédients de cette[...]

Réseaux sociaux : le classement des villes africaines les plus actives sur Twitter

"Jeune Afrique" a établi un classement d'où il ressort un grand retard dans l'utilisation de Twitter par les villes africaines. Si certaines municipalités se démarquent, la plupart[...]

France-Rwanda : les juges bouclent leur enquête sur l'attentat contre Habyarimana

Nathalie Poux et Marc Trévidic, les juges français en charge de l'enquête sur l'attaque du 6 avril 1994 contre l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, ont mis fin à leur[...]

RDC - Rwanda : que faire des ex-rebelles des FDLR ?

Ils sont à peine 200 à avoir déposé les armes, mais, en RDC, la question de l'avenir des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) se pose déjà.[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Dire non, rendre coup pour coup... C'est retrouver notre dignité"

Le président rwandais, Paul Kagamé, s'est montré très combatif lors de son discours de la fête nationale, vendredi à Kigali, exhortant l'Afrique toute entière à changer[...]

Rwanda : le centre culturel franco-rwandais de Kigali démoli à la pelleteuse

Après des années de tractations infructueuses sur l'avenir du centre culturel franco-rwandais de Kigali, le Rwanda a mis en oeuvre une décision radicale : détruire l'ensemble des bâtiments[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers