Extension Factory Builder
10/02/2013 à 11:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'international camerounais Samuel Eto'o. L'international camerounais Samuel Eto'o. © AFP

La star camerounaise de football Samuel Eto'o a accusé les dirigeants de la Fédération camerounaise d'incompétence et de corruption et se dit victime de "menaces de mort", lors d'un échange vidéo avec des internautes publié mercredi sur le site internet camerounais Je Wanda.

La star camerounaise de football Samuel Eto'o a accusé les dirigeants de la Fédération camerounaise d'incompétence et de corruption, se disant victime de "menaces de mort", lors d'un échange vidéo avec des internautes publié mercredi sur le site internet camerounais Je Wanda.

"Il y a certains Messieurs qui veulent continuer à gérer l'argent que nous autres (joueurs) nous générons pour voyager en première classe, construire de très belles maisons, rouler dans de belles voitures à la sueur de nos fronts", a déclaré le footballeur. "La réalité c'est que ces gens se remplissent les poches (...) chaque personne à la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) se disent +moi je veux m'enrichir+", a répondu Samuel Eto'o aux internautes qui lui demandaient ce qui n'allait pas aujourd'hui dans le football camerounais.

Pour Eto'o, il faut "chasser ces gens parce qu'ils ont montré leur incompétence (...) Les tontons, c'est bon là, vous avez assez mangé, laissez nous!" "Pour dénoncer tout ce que je dénonce là (...) j'ai été plusieurs fois menacé de mort", a également affirmé Eto'o.

L'international camerounais affirme être "gardé par des gendarmes" lorsqu'il se rend au Cameroun pour jouer avec les Lions indomptables (nom de l'équipe nationale). "Quelqu'un est devant ma porte jour et nuit, a-il assuré. Je ne peux même pas porter le maillot de l'équipe nationale du Cameroun, je suis obligé de venir avec mes maillots directement pris de l'usine de Puma parce qu'il faut me faire taire coûte que vale..."

D'après Eto'o, "il y a beaucoup de personnes qui sont mêlées à ça, vous ne savez pas d'où ils viendront pour essayer de m'assassiner". "Nous écouter et réécouter Eto'o (dans la vidéo). Il n'y a rien de concret dans ce qu'il a dit. Il n'a pas avancé un seul chiffre, un seul lieu, et encore moins un nom (concernant les menaces de mort)", a réagi Junior Bynyam, chargé de communication de la Fécafoot, joint par l'AFP samedi.

Après huit mois de suspension de l'équipe nationale pour le boycott d'un match amical contre l'Algérie, Eto'o avait été convoqué le 25 août, mais il avait fait savoir qu'il n'était pas disposé à revenir tant que certains problèmes n'étaient pas résolus, notamment "l'amateurisme et la mauvaise organisation" au sein de l'équipe.

En septembre, il avait finalement annoncé son retour au sein de la sélection nationale, affirmant avoir été sollicité par le président Paul Biya. "Je suis revenu en équipe nationale parce que on me l'a demandé, parce que j'aime ce pays et parce que j'ai une cause à défendre (...) il est inadmissible qu'on gère notre football comme ça", a assuré le joueur.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : 3 soldats tchadiens et 123 islamistes tués lors d'attaques de Boko Haram

Cameroun : 3 soldats tchadiens et 123 islamistes tués lors d'attaques de Boko Haram

Trois soldats tchadiens ont été tués lors d'attaques menées par le groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun, selon un communiqué de l'armée tchadienne pr&eacu[...]

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

La lutte contre Boko Haram est LE sujet du sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba. Dernières nouvelles du front.[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

L'UA souhaite une force multinationale de 7500 hommes contre Boko Haram

Le conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine s'est fermement engagé jeudi soir en faveur de la création d'une force multinationale contre Boko Haram. Les dirigeants africains plaident aussi[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130210112113 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130210112113 from 172.16.0.100