Extension Factory Builder
10/02/2013 à 11:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'international camerounais Samuel Eto'o. L'international camerounais Samuel Eto'o. © AFP

La star camerounaise de football Samuel Eto'o a accusé les dirigeants de la Fédération camerounaise d'incompétence et de corruption et se dit victime de "menaces de mort", lors d'un échange vidéo avec des internautes publié mercredi sur le site internet camerounais Je Wanda.

La star camerounaise de football Samuel Eto'o a accusé les dirigeants de la Fédération camerounaise d'incompétence et de corruption, se disant victime de "menaces de mort", lors d'un échange vidéo avec des internautes publié mercredi sur le site internet camerounais Je Wanda.

"Il y a certains Messieurs qui veulent continuer à gérer l'argent que nous autres (joueurs) nous générons pour voyager en première classe, construire de très belles maisons, rouler dans de belles voitures à la sueur de nos fronts", a déclaré le footballeur. "La réalité c'est que ces gens se remplissent les poches (...) chaque personne à la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) se disent +moi je veux m'enrichir+", a répondu Samuel Eto'o aux internautes qui lui demandaient ce qui n'allait pas aujourd'hui dans le football camerounais.

Pour Eto'o, il faut "chasser ces gens parce qu'ils ont montré leur incompétence (...) Les tontons, c'est bon là, vous avez assez mangé, laissez nous!" "Pour dénoncer tout ce que je dénonce là (...) j'ai été plusieurs fois menacé de mort", a également affirmé Eto'o.

L'international camerounais affirme être "gardé par des gendarmes" lorsqu'il se rend au Cameroun pour jouer avec les Lions indomptables (nom de l'équipe nationale). "Quelqu'un est devant ma porte jour et nuit, a-il assuré. Je ne peux même pas porter le maillot de l'équipe nationale du Cameroun, je suis obligé de venir avec mes maillots directement pris de l'usine de Puma parce qu'il faut me faire taire coûte que vale..."

D'après Eto'o, "il y a beaucoup de personnes qui sont mêlées à ça, vous ne savez pas d'où ils viendront pour essayer de m'assassiner". "Nous écouter et réécouter Eto'o (dans la vidéo). Il n'y a rien de concret dans ce qu'il a dit. Il n'a pas avancé un seul chiffre, un seul lieu, et encore moins un nom (concernant les menaces de mort)", a réagi Junior Bynyam, chargé de communication de la Fécafoot, joint par l'AFP samedi.

Après huit mois de suspension de l'équipe nationale pour le boycott d'un match amical contre l'Algérie, Eto'o avait été convoqué le 25 août, mais il avait fait savoir qu'il n'était pas disposé à revenir tant que certains problèmes n'étaient pas résolus, notamment "l'amateurisme et la mauvaise organisation" au sein de l'équipe.

En septembre, il avait finalement annoncé son retour au sein de la sélection nationale, affirmant avoir été sollicité par le président Paul Biya. "Je suis revenu en équipe nationale parce que on me l'a demandé, parce que j'aime ce pays et parce que j'ai une cause à défendre (...) il est inadmissible qu'on gère notre football comme ça", a assuré le joueur.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun - Me Bertrand : 'On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé' en Algérie

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du te[...]

Cameroun : Martin Chungong, l'apôtre des Parlements du monde

Ce Camerounais est le premier Africain à diriger, à Genève, l'Union interparlementaire, vénérable institution créée en 1889.[...]

Investissements : le Cameroun lance un plan d'urgence avec l'appui du secteur bancaire

 Deutsch Bank, BGFI, Ecobank, Banque Atlantique et Standard Chartered Bank vont contribuer à hauteur de plus de 630 milliards F CFA au plan d'urgence triennal de 925 milliards de F CFA validé le 09[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Préparation à la CAN 2015 : Ghana, Mali, Côte d'Ivoire... tous à Abou Dhabi !

Alors que le tirage au sort de la phase finale de la CAN 2015 (17 janvier-8 février) a eu lieu le 3 décembre au soir à Malabo (Guinée Équatoriale), les seize qualifiés ont pour la[...]

Otages : les dessous d'une libération... et d'un coup de pub de la présidence camerounaise

La libération du prêtre polonais Mateusz Dziedzic et d'une trentaine d'autres otages centrafricains et camerounais fin novembre a fait couler beaucoup d'encre. La présidence y est elle aussi allé[...]

Le Camerounais Alain Nkontchou rejoint le conseil d'administration d'Ecobank

 Le conseil d'administration d'Ecobank a annoncé la nomination de quatre nouveaux administrateurs non-exécutifs à son conseil d’administration, parmi lesquels le financier camerounais Alain[...]

Cameroun : Amadou Ali - Cavaye Yéguié Djibril, l'autre guerre du Nord

Tous deux originaires du nord du Cameroun, le président de l'Assemblée nationale, Cavaye Yéguié Djibril, et vice-Premier ministre Amadou Ali se livrent une âpre bataille pour la succession[...]

La drôle de guerre du Cameroun contre Boko Haram

C'est un conflit bâtard, contre un ennemi qui se joue des frontières et qui a fait de l'Extrême-Nord sa base arrière. Personne ne sait même quand il a commencé. L'État[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers