Extension Factory Builder
10/02/2013 à 10:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Maliens fêtent leur 3e place à la CAN, le 9 février 2013 à Port-Elizabeth. Les Maliens fêtent leur 3e place à la CAN, le 9 février 2013 à Port-Elizabeth. © AFP

Le Mali, comme lors de l'édition 2012, a pris la troisième place de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 en dominant le Ghana 3 à 1 samedi à Port-Elizabeth.

Le Mali, comme lors de l'édition 2012, a pris la troisième place de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 en dominant le Ghana 3 à 1 samedi à Port-Elizabeth. Au terme d'un parcours difficile mené sur fond de guerre au pays, le Mali prend une deuxième fois d'affilée la 3e place du Championnat continental des nations. L'an dernier les Aigles s'étaient imposés 2-0 dans la petite finale aux dépens du même adversaire, alors qu'ils étaient dirigés par le Français Alain Giresse.

En première période, sous une pluie battante et un public clairsemé au stade Nelson Mandela, les Maliens ont eu la maîtrise du jeu dans l'ensemble. La première occasion du match était à mettre à l'actif des joueurs du Français Patrice Carteron: Mamadou Samassa, joueur de Chievo Vérone et ancien de l'OM, se présentait seul devant le gardien ghanéen Dauda qui détournait le tir

Mais à la 21e minute le Mali confirmait sa domination en ouvrant le score par le même Samassa d'une tête plongeante dans la surface de réparation à la réception d'un centre de la gauche de Diabaté.

A deux minutes de la pause, Samassa était bien près de doubler la mise en devançant la sortie de Dauda mais son tir piqué échouait sur la base du montant gauche du but ghanéen.

A la reprise, les choses s'accéléraient, le Mali doublant la mise à la 48e minute par le capitaine Seydou Keita qui reprenait victorieusement un centre de la droite adressé par Ousmane Coulibaly.

L'affaire se compliquait pour les joueurs de Kwesi Appiah. Pourtant une occasion inespérée se présentait à eux à la 57e minute de revenir au score lorsque l'arbitre gabonais Otogo Castane accordait un penalty aux Black Stars pour une faute bien peu évidente de main de Soumaila Coulibaly. Mais le préposé aux tirs au but Mubara Wakaso expédiait son tir au-dessus du but.

A la veille de la grande finale entre le Nigeria et le Burkina Faso, le Ghana sauvait finalement l'honneur à la 82e minute sur une belle frappe du gauche d'Asamoah dont la trajectoire flottante trompait le gardien malien Diakité, avant que le Mali ne corse l'addition dans le temps additionnel par Sigamary Diarra (90+3).
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Les pays du 'G5 du Sahel' appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Mali : retour en cinq dates sur la vie d'Intalla Ag Attaher, aménokal des Ifoghas

Intalla Ag Attaher, chef traditionnel de la tribu touarègue des Ifoghas, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à Kidal. Retour en cinq dates sur sa vie, intimement liée aux différentes[...]

Hervé Ladsous : "En Centrafrique, il faut des autorités nouvelles issues d'élections avant août 2015"

Présent au forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (15 et 16 décembre), Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de[...]

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola.[...]

Mali : IBK assume la libération de quatre jihadistes

Très critiqué dans son pays pour avoir ordonné la libération de quatre jihadistes afin d’obtenir celle de l’otage français Serge Lazarevic le 9 décembre, Ibrahim Boubacar[...]

Mali - France : Lazarevic et Sofara

Un Français vaut-il plus qu'un Malien ? Certains jugeront la question déplacée. Elle mérite pourtant qu'on s'y arrête au vu des circonstances qui ont mené à la[...]

Jean-Yves Le Drian : "Au Mali comme en Centrafrique, l'heure de vérité approche"

Un an après le déclenchement de l'opération Sangaris, et deux ans après celui de l'opération Barkhane, le ministre français de la Défense affiche ses objectifs : des[...]

Paris veut un accord de paix au Mali en janvier

Paris souhaite que les négociations de paix maliennes entre Bamako et les groupes armés du Nord, sous médiation algérienne, aboutissent en janvier, a déclaré le ministre français de[...]

Sahel : Lazarevic pense avoir été capturé pour une rançon et nie être un mercenaire

L'ex-otage français Serge Lazarevic, libéré mardi après plus de trois ans de captivité au Sahel, a estimé dimanche, dans le journal de 20 heures de France 2, que ses ravisseurs l'avaient[...]

Mali : le Tunisien Mongi Hamdi nommé à la tête de la Minusma

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace le Néerlandais Bert Koenders à la tête de la Minusma, a annoncé vendredi un communiqué des Nations unies.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers