Extension Factory Builder
10/02/2013 à 10:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Maliens fêtent leur 3e place à la CAN, le 9 février 2013 à Port-Elizabeth. Les Maliens fêtent leur 3e place à la CAN, le 9 février 2013 à Port-Elizabeth. © AFP

Le Mali, comme lors de l'édition 2012, a pris la troisième place de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 en dominant le Ghana 3 à 1 samedi à Port-Elizabeth.

Le Mali, comme lors de l'édition 2012, a pris la troisième place de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 en dominant le Ghana 3 à 1 samedi à Port-Elizabeth. Au terme d'un parcours difficile mené sur fond de guerre au pays, le Mali prend une deuxième fois d'affilée la 3e place du Championnat continental des nations. L'an dernier les Aigles s'étaient imposés 2-0 dans la petite finale aux dépens du même adversaire, alors qu'ils étaient dirigés par le Français Alain Giresse.

En première période, sous une pluie battante et un public clairsemé au stade Nelson Mandela, les Maliens ont eu la maîtrise du jeu dans l'ensemble. La première occasion du match était à mettre à l'actif des joueurs du Français Patrice Carteron: Mamadou Samassa, joueur de Chievo Vérone et ancien de l'OM, se présentait seul devant le gardien ghanéen Dauda qui détournait le tir

Mais à la 21e minute le Mali confirmait sa domination en ouvrant le score par le même Samassa d'une tête plongeante dans la surface de réparation à la réception d'un centre de la gauche de Diabaté.

A deux minutes de la pause, Samassa était bien près de doubler la mise en devançant la sortie de Dauda mais son tir piqué échouait sur la base du montant gauche du but ghanéen.

A la reprise, les choses s'accéléraient, le Mali doublant la mise à la 48e minute par le capitaine Seydou Keita qui reprenait victorieusement un centre de la droite adressé par Ousmane Coulibaly.

L'affaire se compliquait pour les joueurs de Kwesi Appiah. Pourtant une occasion inespérée se présentait à eux à la 57e minute de revenir au score lorsque l'arbitre gabonais Otogo Castane accordait un penalty aux Black Stars pour une faute bien peu évidente de main de Soumaila Coulibaly. Mais le préposé aux tirs au but Mubara Wakaso expédiait son tir au-dessus du but.

A la veille de la grande finale entre le Nigeria et le Burkina Faso, le Ghana sauvait finalement l'honneur à la 82e minute sur une belle frappe du gauche d'Asamoah dont la trajectoire flottante trompait le gardien malien Diakité, avant que le Mali ne corse l'addition dans le temps additionnel par Sigamary Diarra (90+3).
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali : au moins trois morts dans une manifestation anti-Minusma à Gao

Mali : au moins trois morts dans une manifestation anti-Minusma à Gao

Au moins trois personnes ont été tuées mardi à Gao, dans le nord du Mali, pendant une manifestation contre la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), accusée de tenter d'affaiblir des groupes arm&eac[...]

Mali : que viennent faire les leaders de la société civile en Europe ?

Une délégation de la société civile malienne est attendue lundi à Paris où elle doit avoir des échanges avec les autorités françaises, avant de se rendre en Allemagne[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Deux ans après l'opération Serval, où en est l'armée malienne ?

Le 11 janvier 2013, l'armée française intervenait au Mali pour aider les militaires maliens à défendre leur territoire face à l'assaut des groupes jihadistes vers le sud du pays. Deux ans plus[...]

Le Mali refuse d'inhumer Amédy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher à Paris

Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher de Paris, devait être enterré au Mali, pays où ses parents sont nés. Mais, selon le quotidien français "Le[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Mali : Modibo Keïta, un nouveau Premier ministre cool et old school

À peine nommé Premier ministre du Mali, Modibo Keïta a déjà réussi un exploit : contenter simultanément le gouvernement, l'opposition et les groupes armés. Cela[...]

Fin de l'épidémie d'Ebola au Mali

Après plus quarante jours de surveillance sans cas confirmés, le Mali en a officiellement fini dimanche avec l'épidémie d'Ebola sur son territoire.  [...]

Charlie Bathily

C'est l'histoire de deux hommes, maliens d'origine, au coeur du drame qui a saisi la France le 7 janvier. Le tueur de Juifs et le sauveur de Juifs, l'assassin et le juste, le Bambara et le Soninké, le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130210100357 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130210100357 from 172.16.0.100