Extension Factory Builder
07/02/2013 à 11:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Nigeria affrontera le Burkina Faso en finale de la CAN. Le Nigeria affrontera le Burkina Faso en finale de la CAN. © AFP

La finale de la CAN 2013 opposera dimanche à Johannesburg le Nigeria, qui a écrasé le Mali (4-1), au Burkina Faso, vainqueur du Ghana au terme de la séance des tirs au but (1-1 a.p. 3 t.a.b à 2) et qualifié pour la première fois de son histoire à ce stade de l'épreuve, mercredi.

Les Nigérians tenteront d'accrocher un 3e trophée continental à leur palmarès alors que les Burkinabè, les invités surprises de la finale, auront la possibilité de remporter leur toute première CAN.

Le match pour la 3e place sera en revanche l'exacte réplique de celle de 2012 et mettra aux prises le Mali au Ghana, samedi à Port Elizabeth, les Aigles pouvant ainsi rééditer leur performance de 2012 en montant sur la plus petite marche du podium.

Les Super Eagles, emmenés par leur duo de feu en attaque Moses-Emenike, n'ont laissé aucune chance aux Maliens, qui échouent aux portes de la finale de manière cruelle après avoir porté haut les couleurs de leur pays en guerre.

Emenike, auteur du 3e but nigérian sur un coup franc dévié, a porté son total de buts dans le tournoi à 4 et partage la tête du classement des buteurs avec le Ghanéen Wakaso, qui a ouvert le score contre le Burkina sur un nouveau penalty très litigieux, la faute de Panandetiguiri sur Atsu paraissant totalement inexistante.

Il s'agit du 3e penalty réussi par le joueur des Black Stars mais justice a finalement été rendue aux Etalons qui ont égalisé en seconde période sur un but de Bancé avant de terrasser leurs adversaires lors d'une dramatique séance des tirs au but marquée par 2 loupés ghanéens et un arrêt du gardien burkinabè Diakité.

7e finale pour le Nigeria

Demi-finaliste en 2008 et 2012, finaliste en 2010, le Ghana n'est donc pas parvenu à se hisser en finale pour la 9e fois et laisse le beau rôle aux Etalons qui devront toutefois se passer des services de leurs deux meilleurs joueurs, Alain Troaré, forfait sur blessure dès le 1er tour, et Pitroipa, exclu en demi-finale après avoir reçu deux cartons jaunes.

Pour le Nigeria, qui atteint sa 7e finale dans une CAN, il s'agit d'un retour en fanfare après sa non-qualification pour la phase finale l'année dernière.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Bénin : le parti du président Boni Yayi en tête des législatives, mais pas majoritaire

Bénin : le parti du président Boni Yayi en tête des législatives, mais pas majoritaire

Avec 33 sièges sur 80, les Forces cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) ont remporté les élections législatives au Bénin, sans atteindre la majorité absolue. Les deux principaux par[...]

Burundi : les protestataires ont atteint le centre de Bujumbura

Plusieurs dizaines de manifestants anti-Nkurunziza ont atteint lundi matin la place de l'Indépendance, en plein centre-ville de Bujumbura. Ils ont été violemment dispersés par la police, alors que les[...]

Togo : dix choses à savoir sur Faure Gnassingbé au lendemain de sa réélection

Faure Gnassingbé, le président togolais sortant, a été proclamé dimanche par la Cour constitutionnelle vainqueur de la présidentielle du 25 avril. Il devance largement son principal[...]

Nigeria : bébés à tout prix, un scandale ouest-africain

Au départ, des nouveaux-nés qui gazouillent. À l'arrivée, une énorme embrouille. Les épouses de plusieurs responsables nigériens sont soupçonnées d'avoir[...]

Cameroun : de Bia à Biya

Les commandos d'égorgeurs jihadistes qui ont fondu sur ce gros village frontalier de l'Extrême-Nord du Cameroun, le 17 avril peu après minuit, avaient un double objectif.[...]

Mali : manifestations à Bamako pour la paix

Plusieurs milliers de personnes ont participé samedi à Bamako à un meeting pour la paix dans le nord du Mali, quelques heures après une marche pour soutenir la "libération" de[...]

Togo : la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Faure Gnassingbé

Le président togolais sortant Faure Gnassingbé a remporté l'élection du 25 avril par 58,77% des suffrages exprimés, contre 35,19% à son principal adversaire Jean-Pierre Fabre, selon les[...]

Congo-Brazzaville : les musulmanes interdites de port du voile intégral

Épargné par les violences islamistes qui touchent son voisin camerounais, le Congo a décidé d'interdire aux musulmanes de porter le voile intégral dans les lieux publics "pour[...]

Viols d'enfants en Centrafrique : si un soldat est coupable, il doit se dénoncer, affirme Le Drian

Si un soldat français s'est rendu coupable de viol sur un enfant lors de la mission Sangaris en Centrafrique, il doit "se dénoncer immédiatement", a estimé le ministre français de la[...]

Mali : marche à Bamako pour soutenir la libération de Ménaka, reprise aux rebelles

Plusieurs centaines de personnes ont marché samedi à Bamako pour soutenir la libération de Ménaka, ville du nord-est du Mali reprise le 27 avril à la rébellion par un groupe armé[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130207113748 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130207113748 from 172.16.0.100