Extension Factory Builder
06/02/2013 à 09:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la Transition malgache Andry Rajoelina, le 26 septembre 2012 à New York. Le président de la Transition malgache Andry Rajoelina, le 26 septembre 2012 à New York. © AFP

Le premier tour de l'élection présidentielle malgache, attendue depuis 2009 pour sortir d'une grave crise politique, a été reporté du 8 mai au 24 juillet, a annoncé mardi la commission électorale nationale indépendante (Cenit).

« Prenant acte des difficultés opérationnelles et des délais légaux minimum prescrits par le code électoral, la Cenit et les représentants des Nations unies adoptent conjointement le calendrier actualisé ci-après (...) », selon un communiqué, prévoyant l'organisation du deuxième tour de la présidentielle le 25 septembre, couplé avec les législatives.

« Les dates du scrutin doivent impérativement être révisées », a expliqué Béatrice Atallah, la présidente de la Cenit, lors d'une conférence de presse. Des élections municipales devront également se tenir, cette fois le 23 octobre.

« Le processus va se poursuivre. Nous nous sommes engagés à réussir le pari des élections. J'ose espérer que l'issue de ce processus sera salutaire pour la nation malgache et que nous tous qui y sommes engagés recevront le salaire de nos efforts », a ajouté Mme Atallah.

Duel par candidats interposés

Ce report intervient alors que les deux hommes forts et rivaux dans la Grande Ile, l'actuel président de la Transition Andry Rajoelina et son prédécesseur déchu Marc Ravalomanana, ont renoncé à se présenter à l'élection présidentielle.

Les deux hommes pourraient se livrer à un duel à distance par candidats interposés, afin de préparer leur retour en 2018, selon les analystes, mais aucun nom n'a pour l'instant émergé parmi les candidatures potentielles.

Madagascar s'est enlisé dans une crise politique depuis le renversement du président Ravalomanana par M. Rajoelina, ex-maire d'Antananarivo, en mars 2009, avec de lourdes répercussions économiques et sociales pour la population.

Les élections doivent théoriquement rétablir l'ordre constitutionnel et mener à la reprise des aides internationales suspendues depuis près de quatre ans.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Madagascar

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre[...]

Sommet UE - Afrique : conciliabules à Bruxelles

En marge du sommet Union européenne-Afrique, François Hollande, le président français, a multiplié les entretiens bilatéraux, ce qui lui a permis de faire la connaissance de[...]

Francophonie : Madagascar peut réintégrer l'OIF après 5 ans de suspension

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a décidé vendredi de réintégrer Madagascar dnas son organisation après cinq ans de suspension.[...]

Madagascar : des milliers de tortues victimes chaque mois de trafic

Plusieurs milliers de tortues de Madagascar sont victimes chaque mois de trafic illégal, selon une enquête du WWF.[...]

Madagascar : Hery, la doublure de Rajoelina, se rebiffe

Il aurait dû n'être que l'homme lige d'Andry Rajoelina. Mais, loin de satisfaire les attentes de celui à qui il doit son élection à la présidence de Madagascar, Hery entend gouverner[...]

CPI : quelle justice pour l'Afrique ?

Des enquêtes visant exclusivement des ressortissants du continent, une politique du deux poids deux mesures : les accusations fusent contre la CPI, qui voit sa légitimité mise en doute. Remplit-elle[...]

Madagascar : Rajoelina renonce à briguer le poste de Premier ministre

Andry Rajoelina, l'ancien homme fort de Madagascar, a annoncé vendredi qu'il ne briguera pas le poste de Premier ministre du nouveau gouvernement issu des élections, bien que son parti dispose d'une majorité[...]

Quand le nouveau président malgache pompe un discours de Nicolas Sarkozy

Hery Rajaonarimampianina, le nouveau président de Madagascar, a repris mot pour mot le passage d'un discours de l'ex-chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, durant son allocution d'investiture.[...]

Union africaine : Madagascar est réintégrée

L’Union africaine (UA), qui avait suspendu Madagascar en raison du renversement du président Marc Ravalomanana en mars 2009, a annoncé lundi qu’elle la réintégrait suite à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers