Extension Factory Builder
04/02/2013 à 09:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'attaquant ivoirien Didier Drogba réconforté par le défenseur nigérian Godfrey Oboabona. L'attaquant ivoirien Didier Drogba réconforté par le défenseur nigérian Godfrey Oboabona. © AFP

Le Nigeria a fait sensation en éliminant en quarts de finale de la CAN 2013 la Côte d'Ivoire et sa génération dorée, maudite en Coupe d'Afrique (2-1), alors que le Burkina Faso a atteint les demi-finales en éliminant le Togo (1-0 a.p.), dimanche.

Les Super Eagles affronteront mercredi le Mali à Durban tandis que les Étalons défieront le Ghana à Nelspruit.

Didier Drogba ne soulèvera donc jamais le trophée africain, l'un des rares qui manque à son prestigieux palmarès. La star des Éléphants, titularisé après un premier tour en dents de scie, n'aura été d'aucun secours pour ses coéquipiers et quitte définitivement la scène continentale sur un nouvel échec après les finales perdues de 2006, 2012 et la demi-finale de 2008. Malgré son effectif de stars, la Côte d'Ivoire devra encore attendre avant de remporter une deuxième CAN après celle de 1992.

Les Ivoiriens peuvent en vouloir à leur gardien Barry, fautif sur l'ouverture du score du Nigérian Emenike sur une frappe lourde (3e but du tournoi et meilleur buteur à égalité avec le Burkinabè Alain Traoré et le Ghanéen Wakaso) et guère souverain sur le but vainqueur inscrit par Mba, un tir dévié par la défense des Éléphants.

Entre-temps, Drogba avait réussi son seul coup d'éclat de la rencontre en déposant un coup franc sur la tête de Tioté pour l'égalisation. Pour le sélectionneur Sabri Lamouchi, vierge de toute expérience en tant que technicien avant de prendre en charge la Côte d'Ivoire, l'heure des comptes et surtout des critiques a sonné.

Les Étalons en demi

A Nelspruit, il aura fallu attendre la prolongation pour voir le Burkina Faso prendre le dessus sur le Togo sur un coup de tête du Rennais Pitroipa (105e). Longtemps abonnés aux dernières places, les Étalons retrouvent ainsi pour la deuxième fois de leur histoire une demi-finale, 15 ans après leur unique participation sur leur propre sol, en 1998.

Le Togo d'Adebayor quitte la scène africaine sur un échec cruel même s'il a a effectué une grande première en atteignant les quarts de finale, une performance en forme de revanche, trois ans après la fusillade de Cabinda.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Chine : la 'chasse aux renards' est ouverte

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Comores : issue incertaine pour le second tour des législatives

Le second tour des législatives aux Comores verra s'affronter dans un face-à-face à l'issue incertaine, le parti du président Ikililou Dhoinine à celui de son prédécesseur, Ahm[...]

Terrorisme : qui sont les groupes jihadistes attirés par l'État islamique en Afrique ?

Alors que 30 personnes, en majorité des militaires, sont mortes aujourd'hui dans des attaques de la branche égyptienne de l'État islamique (EI) dans le Sinaï, tour d'horizon des groupes jihadsites attir&e[...]

Coris Bank s'installe au Togo

 Coris Bank International, le deuxième groupe bancaire burkinabè, va lancera début février sa filiale togolaise, a appris "Jeune Afrique".[...]

Musique : Elba chante Madiba

Il l'a incarné à l'écran, il le raconte aujourd'hui en chanson. L'acteur et DJ britannique rend hommage au Sud-Africain dans son dernier album, Mi Mandela.[...]

Burkina Faso : on ne touche pas à la sécurité présidentielle

Yacouba Isaac Zida a connu le 30 décembre ses premières sueurs froides en tant que Premier ministre burkinabè de la transition.[...]

Cambodge : le docteur-la-mort, l'aiguille et le sida

Comment plus deux cents villageois de la province de Battambang ont-ils été contaminés par le virus du sida ? Un étrange médecin est dans le collimateur des enquêteurs.[...]

CAN 2015 - Ibrahima Conté : "Nous pouvons écrire une page de l'histoire du foot guinéen"

Qualifiée par tirage au sort aux dépens du Mali, la Guinée se prépare à affronter la Ghana dimanche à Malabo (17 heures) en quarts de finale de la CAN. Un rendez-vous face à un de[...]

Algérie : Rafik Khalifa devant ses juges en mars

Le procès de l'ancien milliardaire Rafik Khalifa se tiendra en mars devant le tribunal de Blida, selon des sources judiciaires à Alger.[...]

Largement consacré à Boko Haram, le sommet de l'UA s'est ouvert à Addis-Abeba

Le 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africain (UA) s'est ouvert ce vendredi matin à Addis-Abeba. Un de ses objectifs annoncé est la concrétisation d'une force multinationale cont[...]

Trafic de bébés au Niger : la justice se déclare incompétente

Se déclarant incompétent, le tribunal correctionnel de Niamey a décidé vendredi d'abandonner les poursuites à l'encontre d'une vingtaine de personnes accusées d'avoir participé &agr[...]

Afrique du Sud : qui est Eugène de Kock, le "tueur numéro 1" de l'apartheid ?

Le ministre sud-africain de la Justice a accordé vendredi la liberté conditionnelle à Eugene de Kock, le plus célèbre tueur de l'apartheid, responsable de kidnappings, de tortures et d'assassinat[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130204095214 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130204095214 from 172.16.0.100