Extension Factory Builder
03/02/2013 à 16:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de RDC, Joseph Kabila, le 17 janvier 2013 à Kinshasa. Le président de RDC, Joseph Kabila, le 17 janvier 2013 à Kinshasa. © AFP

Une nouvelle coalition de groupes armés majoritairement basés au Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé dimanche sa création, avec pour objectif de renverser le régime du président Joseph Kabila, réélu fin 2011 au terme d'élections contestées.

Dans une note rendue publique à Kinshasa, l'Union des Forces Révolutionnaires du Congo (UFRC) a annoncé sa formation mi-janvier, en se définissant comme un mouvement "politico-militaire". Elle est basée à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu.

L'UFRC demande des "poursuites judiciaires (...) pour haute trahison" contre Joseph Kabila", écrit Gustave Bagayamukwe Tadji, président du comité de coordination de la coalition, dans cette note datée du 25 janvier et envoyée au secrétaire général de l'ONU, Ban ki-Moon. Elle reproche notamment au président Kabila d'avoir été mal réélu lors des élections contestées du 28 novembre 2011.

Avec l'aide de l'ONU, l'UFRC souhaite l'organisation d'"élections démocratiques et l'instauration rapide d'un ordre politique nouveau, capable d'alléger les misères du peuple congolais et placer les fondements d'une vraie république et d'une démocratie véritablement participative" dans ce pays.

"Le moment venu", elle veut aussi assurer la création d'"organes nationaux de la transition et le début de la réforme du système de défense et sécurité à partir de la province du Sud-Kivu ".

Sud-Kivu

L'UFRC assure qu'elle va "diriger prochainement" cette province "en attendant la démission effective du régime actuel". Pour atteindre ses objectifs, l'UFRC se dit "ouverte à toutes les forces vives congolaises". Elle affirme avoir le soutien de représentants de la société civile, d'organisations politiques et de mouvements politico-militaires "du Sud-Kivu et (d')une partie du Nord-Kivu".

Les provinces du Nord et du Sud-Kivu, riches en minerais (coltan, cassitérite, or...), sont en proie à des groupes armés locaux et étrangers. Depuis mai, l'armée concentre sa lutte sur le Mouvement du 23 mars (M23) - soutenu selon l'ONU par le Rwanda et l'Ouganda voisins, ce qu'ils nient.

Une force internationale neutre doit être déployée entre la RDC et le Rwanda pour combattre les groupes armés dont le M23. L'UFRC s'est prononcée, sans plus de précision, pour "l'annulation de l'envoi d'une force extérieure, aussi neutre soit-elle, pour garantir la paix dans toute la région". La note d'information de la coalition doit être remise lundi à l'Assemblée nationale, au sénat et à "toutes les ambassades concernées" à Kinshasa.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision constitutionne[...]

Pierre Kwenders, Son Excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

RDC : pour l'accusation, Bemba est "responsable" de la "barbarie" de ses miliciens

Les avocats de Jean-Pierre Bemba tenteront de répondre jeudi aux accusations lancées la veille par le bureau du procureur de la CPI contre l'ancien vice-président congolais, jugé pour trois crimes de[...]

Crimes de guerre en RDC : dix ans de prison pour un ex-rebelle promu général

Un général congolais a été rattrapé par son passé de milicien vendredi à Kinshasa, où la justice l'a condamné à dix ans de prison ferme pour crimes de[...]

Bras de fer entre Orrick et la Banque mondiale autour d'Inga III

Le projet de barrage hydroélectrique Inga III en RD Congo est l'objet depuis quelques mois de vives tensions entre les différentes parties prenantes au sujet des honoraires perçus par les conseillers[...]

RDC : Matata piégé, les ministres touchent leurs "indemnités de sortie"

Les ministres congolais ont touché leurs indemnités de sortie. Ils n'ont pourtant pas été remerciés. Explications.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers