Extension Factory Builder
03/02/2013 à 11:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Loïk Le Floch-Prigent arrive au palais de justice de Lomé pour y être entendu par un juge, le 17 Loïk Le Floch-Prigent arrive au palais de justice de Lomé pour y être entendu par un juge, le 17 © AFP

Les proches de l'ex-grand patron français Loïk Le Floch-Prigent, détenu depuis septembre au Togo, ont lancé vendredi une pétition sur le net pour demander son rapatriement, faute de quoi, malade, il "risque l'amputation et la mort".

"Aujourd'hui Loïk Le Floch-Prigent risque l'amputation et la mort. Ceci n'est plus humainement tolérable", selon le texte destiné au président togolais Faure Gnassingbé et mis en ligne sur le site de pétitions en ligne mesopinions.com. "Sa famille et ses avocats demandent avec insistance son rapatriement en France afin d'y être soigné du cancer de la peau qui ronge sa jambe", ajoute le texte.

Arrêté en septembre 2012 à Abidjan puis extradé, l'ex-patron d'Elf Aquitaine, 69 ans, a été inculpé au Togo de "complicité d'escroquerie" et incarcéré, dans le cadre d'une enquête ouverte en mars 2011 par la justice togolaise après une plainte de l'homme d'affaires émirati Abbas al-Youssef. L'ancien patron d'Elf-Aquitaine nie toute malversation.

Mardi, le Premier ministre togolais Kwesi Ahoomey-Zunu, en visite à Paris, a assuré que Faure Gnassingbé ne serait "pas opposé", si la justice le décidait, à un rapatriement médical de Loïk Le Floch-Prigent.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Grèves au Togo : les syndicats de la fonction publique durcissent le ton

Grèves au Togo : les syndicats de la fonction publique durcissent le ton

Les fonctionnaires togolais poursuivent les mouvements entamés depuis quelques semaines pour obtenir une amélioration de leurs conditions de vie. Une assemblée générale devrait décider en [...]

Opposition togolaise : chacun pour soi et tous pour lui ?

L'union fait la force, c'est bien connu. Pourtant, l'opposition ira une fois encore en ordre dispersé à la présidentielle du mois d'avril. Et cela ne peut qu'arranger le chef de l'État sortant.[...]

Togo : cinq candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a clôturé dimanche le dépôt de candidatures pour l’élection présidentielle. Quatre candidats, dont le leader[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Togo : Faure Gnassingbé officiellement en lice pour un troisième mandat

Les délégués de l'Unir (parti au pouvoir au Togo) ont officiellement investi mercredi le président Faure Gnassingbé comme candidat à l’élection présidentielle. Un[...]

Togo : l'élection présidentielle, c'est pour le 15 avril

Au Togo, l’élection présidentielle se tiendra le 15 avril. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement mardi lors du Conseil des ministres.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Togo : et le candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle est...

Les délégués du parti au pouvoir, l'Union pour la République (Unir), doivent se retrouver mercredi à Kara (nord du Togo) pour désigner leur candidat à la présidentielle qui[...]

Togo : grogne des agents de la fonction publique à deux mois de la présidentielle

Le front social est tendu au Togo à quelques semaines de l’élection présidentielle. Des mouvements d'humeurs, principalement dans les secteurs clés de la santé et de l'éducation, ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130203113858 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130203113858 from 172.16.0.100