Extension Factory Builder
03/02/2013 à 10:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'explosion de joie des Maliens après leur qualification pour les demi-finales de la CAN. L'explosion de joie des Maliens après leur qualification pour les demi-finales de la CAN. © AFP

Le Ghana et le Mali se sont qualifiés samedi pour les demi-finales de la CAN-2013 au détriment respectivement du Cap-Vert (2-0), contre le cours du jeu, et de l'Afrique du Sud, nation organisatrice, aux tirs au but (1-1 a.p., 3-1 t.a.b.).

Les demi-finales de mercredi prennent forme, en tout cas à moitié, en attendant les deux quarts dominicaux: le Ghana affrontera le vainqueur de Burkina Faso-Togo, et le Mali celui de Côte d'Ivoire-Nigeria.

Ghana et Mali s'étaient affrontés l'année dernière dans le match pour la troisième place, remporté par le Mali.

A Port Elizabeth, le Ghana a pris rendez-vous pour la quatrième fois de suite pour le dernier carré de l'épreuve. Les deux hommes décisifs ont été Wakaso, auteur d'un doublé (54e s.p., 90e+5) qui lui permet de rejoindre le Burkinabé Alain Traoré en tête du classement des buteurs (3 buts), et le gardien ghanéen Dauda, auteur de plusieurs grandes parades.

Mais les hommes du match furent plutôt les Cap-Verdiens, qui ont monopolisé les occasions et le jeu. L'archipel lusophone de 500.000 habitants, plus petite nation à avoir participé à une CAN, quitte le tournoi avec les honneurs, teintés de regrets. Les îliens se sont plaint de l'arbitre, qui a accordé un penalty après que Gyan a été déséquilibré épaule contre épaule dans la surface.

Le héros Diakité

A Durban, chaque équipe a eu sa mi-temps : aux Bafana Bafana la première, aux Maliens la seconde. C'est donc naturellement que Rantie a ouvert le score (31e), et que l'homme à tout faire des Aigles, leur capitaine Seydou Keita, a égalisé (58e).

Dans la loterie finale, le gardien malien Diakité, spécialiste des tirs au but, a arrêté les tentatives de Furman et Mahlangu, tandis que Majoro manquait le cadre. Le Mali, qui avait déjà sorti le pays organisateur aux tirs au but l'année dernière (le Gabon), n'a jamais remporté la CAN (une finale perdue, en 1972). Les Aigles veulent surtout donner de la "joie" à leur pays, dont le nord est en passe d'être débarrassé des groupes islamistes.

"Les nouvelles sont très bonnes et les joueurs sont libérés de ce côté-là, avait relevé le sélectionneur Patrice Carteron vendredi. Ils ont envie de participer à ce qui se passe de positif dans leur pays".

L'Afrique du Sud en revanche, qui n'aura battu que le faible Angola dans le tournoi qu'elle organise (2-0), n'a toujours pas connu le dernier carré de l'épreuve au XXIe siècle.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti merc[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Exclusif - Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : demande d'entraide judiciaire de la France au Mali

Rebondissement dans l'enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d'affaires maliens d'être[...]

Mali - OIF : Dioncounda Traoré, le lièvre de Bamako

Après des mois d'hésitations, l'ancien chef de l'État malien se lance enfin dans la course pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l'OIF. Le soutien du président IBK[...]

Nord du Mali : deux soldats burkinabè tués, quatre blessés dans un attentat suicide

Deux soldats burkinabè de la force de l'ONU au Mali ont été tués samedi et quatre blessés dans un attentat-suicide à Ber, dans le nord du Mali, a-t-on appris de source sécuritaire[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Mali : trois jihadistes, dont un proche de l'émir d'Aqmi au Sahel, arrêtés par l'armée française

Trois présumés jihadistes, dont un proche de Djamel Okacha, ont été arrêtés par l'armée française le 10 août près de Tombouctou.[...]

Mali : Karim Keïta, ascenseur pour un novice

Le fils du président malien, Karim Keïta, déjà président de la Commission de la Défense de l'Assemblée, multiplie les interventions à l'étranger. Une manière de[...]

Mali - Yero Ould Daha : "Le Mujao nous protégeait du MNLA"

Yero Ould Daha, ancien cadre du Mujao à Gao, a rejoint le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA), groupe armé opposé au MNLA qui participe aux négociations d'Alger en vue d'un accord de paix.[...]

Le Mali relâche un ex-responsable jihadiste arrêté par les militaires français

Un ancien responsable du Mujao, un groupe islamiste armé, arrêté la semaine dernière à Gao, dans le nord du Mali, par les militaires français de l'opération Barkhane, a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers