Extension Factory Builder
02/02/2013 à 10:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un manifestant égyptien interpelle des gardes républicains devant le palais présidentiel. Un manifestant égyptien interpelle des gardes républicains devant le palais présidentiel. © AFP

D'importants effectifs de la police anti-émeutes étaient déployés samedi matin aux abords du palais présidentiel au Caire après une nuit de violents heurts entre police et manifestants qui se sont soldés par un mort et des dizaines de blessés. 

Aucun manifestant n'était visible autour du palais et les principales avenues du secteur ont été rouvertes au trafic, selon un journaliste de l'AFP sur place. Mais les rues adjacentes étaient jonchées de pierres, utilisées par les manifestants dans leurs affrontements avec les forces de sécurité, qui se sont prolongés tard dans la nuit.

Les manifestants, qui répondaient vendredi à un appel de l'opposition pour protester contre le président islamiste Mohamed Morsi, ont lancé pierres, cocktails Molotov et feux d'artifice contre le palais. La police a lancé des gaz lacrymogènes et tiré en l'air pour tenter de les disperser.

Samedi matin, une odeur de gaz lacrymogène continuait de flotter dans l'air dans les environs du palais, dont le mur d'enceinte était recouvert de graffitis hostiles à M. Morsi: "Renverser le régime", "Liberté".

Nouvelle journée de protestation

La Garde républicaine, une unité militaire chargée de la protection de la présidence, n'était pas déployée devant le palais contrairement à de précédentes violences en décembre.

Sur la place Tahrir au Caire, la situation était également calme au lendemain des heurts ayant opposé policiers et manifestants durant cette nouvelle journée de protestations à travers le pays.

Les heurts se sont renouvelés vendredi malgré l'engagement de l'ensemble des forces politiques à éviter la violence, après des accrochages qui ont fait 56 morts en une semaine dans le pays divisé entre pro et anti-Morsi, premier président civil et islamiste d'Egypte.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Ligue arabe : réunion des chefs d'état-major, première étape vers une force conjointe ?

Ligue arabe : réunion des chefs d'état-major, première étape vers une force conjointe ?

Une commission regroupant les chefs d'état-major des membres de la Ligue arabe a entamé mercredi au Caire les travaux destinés à mettre sur pied une force arabe conjointe. Fin mars, l'organisation panar[...]

Égypte : l'ancien président Mohamed Morsi condamné à vingt ans de prison

Mohamed Morsi, l’ancien président égyptien, a été condamné mardi à vingt ans de prison. Il risquait la peine de mort.[...]

Égypte : verdict attendu pour Mohamed Morsi, qui risque la peine de mort

Mohamed Morsi, l’ancien président égyptien, pourrait écoper de la peine de mort mardi pour "incitation au meurtre", plus de 20 mois après sa destitution par l'ex-chef de l'armée[...]

Égypte : 11 condamnés à mort pour des heurts lors d'un match de foot

Onze supporters ont été condamnés à la peine capitale dimanche en Égypte lors d'un nouveau procès des émeutes en 2012 à Port-Saïd. Elles avaient fait 74 morts dans un [...]

En pleine guerre au Yémen, Riad et Le Caire annoncent des exercices au sol en Arabie saoudite

Trois semaines après le début des frappes aériennes de la coalition arabe au Yémen, l'Arabie saoudite et l'Égypte annoncent la tenue de manoeuvres militaires sur le sol saoudien. Une[...]

Égypte : deux cadets de l'armée tués dans un attentat au nord du Caire

Deux cadets de l'armée égyptienne ont été tués dans l'explosion d'une bombe au nord du Caire au moment où ils s'apprêtaient à embarquer dans un bus.[...]

Le français BRL Ingénierie va mesurer l'impact du barrage de la Renaissance sur les eaux du Nil

Le cabinet d'études français BRL Ingénierie a été choisi pour mesurer l'impact de la construction du barrage Grande Renaissance sur les ressources en eau du Nil, a appris "Jeune[...]

Égypte : six soldats tués dans une nouvelle attaque de l'EI au Sinaï

Six soldats ont été tués et deux blessés dimanche dans l'explosion d'une bombe dans la péninsule du Sinaï dans l'est de l'Egypte, une nouvelle attaque revendiquée par la branche[...]

Égypte : peine de mort confirmée pour le chef des Frères musulmans

Un tribunal égyptien a confirmé samedi les peines de mort prononcées à l'encontre du chef des Frères musulmans Mohamed Badie et de 13 autres personnes reconnues coupables d'avoir cherché[...]

Rap : Jay Z a-t-il utilisé illégalement une chanson égyptienne pour "Big Pimpin" ?

Après Khaled, c'est au tour du rappeur américain Jay Z de rendre des comptes à la justice. Le descendant d'un compositeur égyptien accuse le rappeur d'avoir utilisé illégalement un sample[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130202101911 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130202101911 from 172.16.0.100