Extension Factory Builder
02/02/2013 à 10:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un manifestant égyptien interpelle des gardes républicains devant le palais présidentiel. Un manifestant égyptien interpelle des gardes républicains devant le palais présidentiel. © AFP

D'importants effectifs de la police anti-émeutes étaient déployés samedi matin aux abords du palais présidentiel au Caire après une nuit de violents heurts entre police et manifestants qui se sont soldés par un mort et des dizaines de blessés. 

Aucun manifestant n'était visible autour du palais et les principales avenues du secteur ont été rouvertes au trafic, selon un journaliste de l'AFP sur place. Mais les rues adjacentes étaient jonchées de pierres, utilisées par les manifestants dans leurs affrontements avec les forces de sécurité, qui se sont prolongés tard dans la nuit.

Les manifestants, qui répondaient vendredi à un appel de l'opposition pour protester contre le président islamiste Mohamed Morsi, ont lancé pierres, cocktails Molotov et feux d'artifice contre le palais. La police a lancé des gaz lacrymogènes et tiré en l'air pour tenter de les disperser.

Samedi matin, une odeur de gaz lacrymogène continuait de flotter dans l'air dans les environs du palais, dont le mur d'enceinte était recouvert de graffitis hostiles à M. Morsi: "Renverser le régime", "Liberté".

Nouvelle journée de protestation

La Garde républicaine, une unité militaire chargée de la protection de la présidence, n'était pas déployée devant le palais contrairement à de précédentes violences en décembre.

Sur la place Tahrir au Caire, la situation était également calme au lendemain des heurts ayant opposé policiers et manifestants durant cette nouvelle journée de protestations à travers le pays.

Les heurts se sont renouvelés vendredi malgré l'engagement de l'ensemble des forces politiques à éviter la violence, après des accrochages qui ont fait 56 morts en une semaine dans le pays divisé entre pro et anti-Morsi, premier président civil et islamiste d'Egypte.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Onze personnes ont été tuées lors d'affrontements entre les manifestants islamistes et la police dimanche en Égypte, tandis qu'une militante socialiste morte la veille était enterrée. To[...]

Égypte: une manifestante tuée à la veille de l'anniversaire de la révolution de 2011

Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation d'un mouvement de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième[...]

Égypte : une révolution en perdition

Au jour du 4è anniversaire de la révolution, l’Égypte est plus que jamais déchirée entre une passion pour son nouveau dirigeant Abdelfatah al-Sissi et la peur de voir la révolution[...]

Égypte : les deux fils de Moubarak sont libres, mais...

Un tribunal égyptien a ordonné aujourd'hui la libération d'Alaa et de Gamal Moubarak, les deux fils de l'ex-président Hosni Moubarak. Mais un nouvel épisode judiciaire les attend.[...]

Au tribunal, Morsi répète qu'il reste le "président" égyptien

À l'audience de l'un de ses procès pour lesquels il encourt la peine de mort, l'ex-président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l'armée, a répété[...]

Décès de l'actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe

L'actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe et ex-femme du célèbre acteur Omar Sharif, est décédée samedi à l'âge de 83 ans, a indiqué son[...]

Égypte: les autorités religieuses mettent en garde contre la nouvelle une de "Charlie Hebdo"

L'instance représentant l'islam auprès des autorités égyptiennes, Dar al-Ifta, a "mis en garde" contre la publication d'un nouveau dessin représentant le prophète Mahomet dans le[...]

Égypte : Moubarak reste en prison en attendant d'être rejugé pour corruption

Hosni Moubarak sera rejugé dans la seule affaire de corruption qui le maintenait en détention, mais son éventuelle remise en liberté dépend d'une nouvelle décision de la justice.  [...]

Homosexualité en Égypte : verdict inédit de la justice pour les 26 hommes accusés de "débauche"

Les 26 hommes accusés de "débauche" pour avoir organisé et participé à des "orgies homosexuelles" dans un hammam public ont été acquittés lundi par la[...]

Égypte : Lamees al-Hadidi, journaliste de combat

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130202101911 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130202101911 from 172.16.0.100