Extension Factory Builder
29/01/2013 à 20:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Burkinabè Pitroipa (à dr.) avec le gardien zambien Mweene, le 29 janvier 2013 à Nelspruit. Le Burkinabè Pitroipa (à dr.) avec le gardien zambien Mweene, le 29 janvier 2013 à Nelspruit. © Francisco Leong/AFP

La Zambie, tenante du titre de la CAN 2013, a quitté sans gloire le tournoi après un troisième nul contre le Burkina Faso (0-0), qui termine en tête du groupe C et accompagnera en quarts de finale le Nigeria, vainqueur in extremis de l'Ethiopie (2-0), mardi.

Le champion d'Afrique aura payé cher son parcours calamiteux, un an après avoir frappé un grand coup sur la scène continentale. C'est une énorme désillusion pour les "Chipolopolos" et leur charismatique entraîneur français Hervé Renard, incapable de recréer la magie de 2012.

Les Zambiens auront été victimes de leur manque d'efficacité: ils n'ont inscrit au total que deux buts en trois rencontres.

Ce nul fait les affaires du Burkina qui, en s'emparant de la 1re place, évite d'affronter la Côte d'Ivoire en quart de finale, dimanche. Les "Etalons", qui accèdent au Top 8 pour la première fois depuis 1998, affronteront le 2e du groupe D, le Togo ou la Tunisie, opposés mercredi.

Traoré blessé

Mauvaise nouvelle toutefois pour les Burkinabè, qui ont enregistré très tôt dans la partie (10e) la sortie sur blessure d'Alain Traoré, le meilleur buteur de cette CAN (3 buts).

Ce sont les Nigérians qui auront la lourde tâche de défier les "Eléphants" de Yaya Touré et de Didier Drogba. Les "Super Eagles" ont arraché de haute lutte leur billet avec deux penalties transformés en toute fin de partie par Moses.

Absents en 2012, ils ont jusqu'ici produit un jeu d'une grande tristesse, qui ne leur présage rien de bon contre le grand favori ivoirien, dimanche.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Zambie

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais) [...]

Zambie : un malaise en public et des doutes sur la santé du président Edgar Lungu

La Zambie fait une nouvelle fois parler d'elle au sujet de la santé de son président. Six mois après le décès au pouvoir de Michael Sata.[...]

Zambie : le procureur général annule des poursuites contre lui-même

Le procureur général de la Zambie a refusé vendredi de se poursuivre lui-même, annulant les accusations d'abus de pouvoir portées contre lui par un ancien ministre.[...]

Zambie : Edgar Lungu président, vingt mois pour réussir

À peine élu, le président zambien a jusqu'à septembre 2016 pour tenir ses audacieuses promesses avant de remettre son mandat en jeu. Avec une économie qui bat de l'aile, ce ne sera[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Ce qu'il faut savoir d'Edgar Lungu, le nouveau président zambien

Edgar Lungu a remporté ce week-end l’élection présidentielle zambienne avec une courte majorité, lors d'un scrutin qualifié de "simulacre" par l’opposition. [...]

Edgar Lungu, candidat du pouvoir, remporte la présidentielle en Zambie

Le candidat du pouvoir en Zambie, le ministre de la Défense Edgar Lungu, a remporté l'élection présidentielle, a annoncé samedi la commission électorale.[...]

Présidentielle en Zambie : le candidat du pouvoir légèrement en tête

Le candidat du pouvoir à la présidentielle en Zambie, Edgar Lungu, mène d'une courte tête après le dépouillement des bulletins dans 80% des circonscriptions du pays, mais son principal[...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Présidentielle en Zambie : l'opposition dénonce des irrégularités

Quelque 5,2 millions d'électeurs zambiens étaient appelés mardi à désigner un successeur au président Michael Sata, décédé fin octobre 2014. En début de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers