Extension Factory Builder
29/01/2013 à 20:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Burkinabè Pitroipa (à dr.) avec le gardien zambien Mweene, le 29 janvier 2013 à Nelspruit. Le Burkinabè Pitroipa (à dr.) avec le gardien zambien Mweene, le 29 janvier 2013 à Nelspruit. © Francisco Leong/AFP

La Zambie, tenante du titre de la CAN 2013, a quitté sans gloire le tournoi après un troisième nul contre le Burkina Faso (0-0), qui termine en tête du groupe C et accompagnera en quarts de finale le Nigeria, vainqueur in extremis de l'Ethiopie (2-0), mardi.

Le champion d'Afrique aura payé cher son parcours calamiteux, un an après avoir frappé un grand coup sur la scène continentale. C'est une énorme désillusion pour les "Chipolopolos" et leur charismatique entraîneur français Hervé Renard, incapable de recréer la magie de 2012.

Les Zambiens auront été victimes de leur manque d'efficacité: ils n'ont inscrit au total que deux buts en trois rencontres.

Ce nul fait les affaires du Burkina qui, en s'emparant de la 1re place, évite d'affronter la Côte d'Ivoire en quart de finale, dimanche. Les "Etalons", qui accèdent au Top 8 pour la première fois depuis 1998, affronteront le 2e du groupe D, le Togo ou la Tunisie, opposés mercredi.

Traoré blessé

Mauvaise nouvelle toutefois pour les Burkinabè, qui ont enregistré très tôt dans la partie (10e) la sortie sur blessure d'Alain Traoré, le meilleur buteur de cette CAN (3 buts).

Ce sont les Nigérians qui auront la lourde tâche de défier les "Eléphants" de Yaya Touré et de Didier Drogba. Les "Super Eagles" ont arraché de haute lutte leur billet avec deux penalties transformés en toute fin de partie par Moses.

Absents en 2012, ils ont jusqu'ici produit un jeu d'une grande tristesse, qui ne leur présage rien de bon contre le grand favori ivoirien, dimanche.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Zambie

Zambie : Guy Scott, un président blanc en Afrique subsaharienne

Zambie : Guy Scott, un président blanc en Afrique subsaharienne

Après la mort du président zambien Michael Sata, mercredi, c'est son vice-président Guy Scott qui a annoncé assurer l’intérim. Fils de Britanniques venus s’installer dans ce qui &eacu[...]

Michael Sata, le président zambien, est décédé à Londres

Le secrétaire général du gouvernement a annoncé ce matin à la radio que le président Michael Sata était décédé. Il avait 77 ans.[...]

Zambie : Michael Sata apparaît enfin en public

Resté invisible depuis près  trois mois, le président zambien, Michael Sata, a fait une apparition vendredi pour ouvrir une session du Parlement. Il a alors déclaré : "Je ne suis pas[...]

Zambie : interrogations autour de l'état de santé du président Michael Sata

Le président zambien Michael Sata, âgé de 77 ans, est-il malade, voire mourant ? Officiellement, non. Pourtant, son absence prolongée de la scène politique alimente depuis deux mois les rumeurs[...]

Zambie : comment éviter un conflit armé au Barotseland ?

William Kirtley est associé dans le domaine de l’arbitrage international du cabinet Dugué & Kirtley AARPI à Paris (http://duguekirtley.com/fr/). Avant de débuter sa carrière d'avocat,[...]

Les 50 influents : Dambisa Moyo, économiste

Qui sont les hommes et femmes du continent qui, dans leur domaine, font autorité à l'échelle planétaire ? Voici la sélection de "Jeune Afrique".[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

RDC : détenues en Zambie, six femmes du pasteur Mukungubila craignent pour leur vie

Entrés illégalement en Zambie à la suite des événements du 30 décembre, 12 proches du pasteur Mukungubila, dont six de ses huit femmes, sont aux arrêts depuis le 14 janvier à[...]

Zambie : ouverture du procès de 70 séparatistes pour haute trahison

Un grand procès pour séparatisme a débuté mercredi en Zambie. Plus de 70 partisans d'une sécession du Barotseland sont jugés pour haute trahison et encourent la peine de mort.[...]

Malaise dans la Chinafrique

Lassés de voir Pékin exploiter leurs richesses pétrolières et minières sans que leurs pays en retirent des bénéfices substantiels, les gouvernements africains - du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers