Extension Factory Builder
23/01/2013 à 21:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Maroc n'a pu se défaire du Cap-Vert. Le Maroc n'a pu se défaire du Cap-Vert. © AFP

Le Maroc n'a pas arrangé sa situation dans la CAN 2013 en étant tenu en échec par le Cap Vert (1-1) et n'a dû son salut qu'à une égalisation d'El Arabi dans le dernier quart d'heure, mercredi à Durban (groupe A).

Mis à jour le 24/01 à 07h49.

Après avoir fait chuter le Cameroun d'Eto'o en qualifications et avoir tenu la dragée haute à l'Afrique du Sud (0-0), le pays organisateur, lors du match d'ouverture, les coéquipiers du Lillois Ryan Mendes, novices en Coupe d'Afrique, ont failli réaliser la première grosse sensation du tournoi face à des Marocains une nouvelle fois très décevants.

L'Histoire retiendra que c'est Luis Soares, alias Platini, qui a offert le premier but au Cap Vert dans l'épreuve-reine du continent après une belle ouverture de Mendes (35) à la suite d'une énorme erreur de relance marocaine. Mais El Arabi a sauvé les siens en parvenant à égaliser en fin de rencontre (78).

Exploit

L'exploit aurait pu être immense pour le Cap Vert, une nation considérée comme l'une des plus faibles du plateau. Mais en étant encore en vie après deux matches, elle a d'ores et déjà réussi sa CAN-2013.

Pour les Lions de l'Atlas, les craintes apparues contre l'Angola (0-0) se sont justifiées et ils devront maintenant se défaire des Bafana Bafana devant leur public, dimanche, pour espérer atteindre le Top 8. Autant dire que la tâche paraît délicate, leur prestation d'ensemble faisant surtout redouter un nouveau retour à la maison rapide comme en 2012.

Le sélectionneur Rachid Taoussi pensait pouvoir redonner un peu de souffle à son équipe avec la titularisation de Belhanda, enfin totalement apte physiquement. Mais milieu de terrain, dont l'avenir à Montpellier est plus qu'incertain, n'a quasiment rien apporté sur le plan offensif. Et il sera suspendu contre l'Afrique du Sud après avoir reçu un deuxième carton jaune en deux matches.

Héros

Taoussi a tout de même eu le nez creux en faisant entrer après la pause l'attaquant El Arabi, le héros de la soirée.

C'est surtout Mendes et Platini qui ont crevé l'écran. Le premier, auteur de la passe décisive, a donné le tournis à la défense marocaine par sa vitesse et sa technique alors que le second n'a jamais si bien porté son surnom, faisant admirer sa frappe de balle (34) avant son but libérateur.

Tout se jouera donc lors de l'ultime journée de la poule. En cas de victoire face à l'Angola, dimanche à Port Elizabeth, le Cap Vert pourra poursuivre sa formidable aventure alors que le Maroc peut s'attendre à un match aux couteaux contre le pays organisateur avec en jeu une place en quart de finale.

Suivez toutes les infos sur le sport africain avec le compte Twitter @Sport_JA.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

La décision est tombée comme un couperet. Le roi du Maroc vient de désavouer le ministre de la Jeunesse et des Sports et demande l'ouverture d'une enquête approfondie sur le scandale de la pelouse du [...]

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président[...]

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de[...]

Le Maroc envoie ses F-16 en Irak contre l'État islamique

Le Maroc a confirmé à "Jeune Afrique" avoir envoyé plusieurs F-16 avec leurs pilotes lutter contre l'État islamique en Irak.[...]

Tunisie - Cinéma : la guerre de l'Étoile

Parmi les quinze longs-métrages en compétition au Festival international du film de Marrakech, plusieurs belles surprises. Comme "L'Orchestre des aveugles", de Mohamed Mouftakir.[...]

Maroc : la plus grande ferme éolienne d'Afrique entre en service

 L'exploitation commerciale du parc éolien de Tarfaya, au Maroc, a démarré. D'une capacité globale de 300 mégawatts, cette ferme éolienne peut produire environ 1 000 Gwh[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Les pays africains les plus "risqués" pour les entreprises

 Le cabinet de conseil Control Risks présente l'édition 2015 de sa carte annuelle des risques sécuritaires et économiques à travers le monde. Intitulée "le nouveau[...]

Burkina : Blaise Compaoré, jours tranquilles à Casablanca

C'est dans une vaste villa mise à leur disposition par un ami du couple et située non loin de Casablanca que, selon nos informations, l'ancien président burkinabè Blaise Compaoré et son[...]

Maroc : après la disparition d'Ahmed Zaïdi, naufrage ou renaissance de l'USFP ?

La disparition tragique du député marocain Ahmed Zaïdi a conforté ses camarades dans leur décision de quitter l'Union socialiste des forces populaires (USFP). [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers