Extension Factory Builder
23/01/2013 à 21:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Maroc n'a pu se défaire du Cap-Vert. Le Maroc n'a pu se défaire du Cap-Vert. © AFP

Le Maroc n'a pas arrangé sa situation dans la CAN 2013 en étant tenu en échec par le Cap Vert (1-1) et n'a dû son salut qu'à une égalisation d'El Arabi dans le dernier quart d'heure, mercredi à Durban (groupe A).

Mis à jour le 24/01 à 07h49.

Après avoir fait chuter le Cameroun d'Eto'o en qualifications et avoir tenu la dragée haute à l'Afrique du Sud (0-0), le pays organisateur, lors du match d'ouverture, les coéquipiers du Lillois Ryan Mendes, novices en Coupe d'Afrique, ont failli réaliser la première grosse sensation du tournoi face à des Marocains une nouvelle fois très décevants.

L'Histoire retiendra que c'est Luis Soares, alias Platini, qui a offert le premier but au Cap Vert dans l'épreuve-reine du continent après une belle ouverture de Mendes (35) à la suite d'une énorme erreur de relance marocaine. Mais El Arabi a sauvé les siens en parvenant à égaliser en fin de rencontre (78).

Exploit

L'exploit aurait pu être immense pour le Cap Vert, une nation considérée comme l'une des plus faibles du plateau. Mais en étant encore en vie après deux matches, elle a d'ores et déjà réussi sa CAN-2013.

Pour les Lions de l'Atlas, les craintes apparues contre l'Angola (0-0) se sont justifiées et ils devront maintenant se défaire des Bafana Bafana devant leur public, dimanche, pour espérer atteindre le Top 8. Autant dire que la tâche paraît délicate, leur prestation d'ensemble faisant surtout redouter un nouveau retour à la maison rapide comme en 2012.

Le sélectionneur Rachid Taoussi pensait pouvoir redonner un peu de souffle à son équipe avec la titularisation de Belhanda, enfin totalement apte physiquement. Mais milieu de terrain, dont l'avenir à Montpellier est plus qu'incertain, n'a quasiment rien apporté sur le plan offensif. Et il sera suspendu contre l'Afrique du Sud après avoir reçu un deuxième carton jaune en deux matches.

Héros

Taoussi a tout de même eu le nez creux en faisant entrer après la pause l'attaquant El Arabi, le héros de la soirée.

C'est surtout Mendes et Platini qui ont crevé l'écran. Le premier, auteur de la passe décisive, a donné le tournis à la défense marocaine par sa vitesse et sa technique alors que le second n'a jamais si bien porté son surnom, faisant admirer sa frappe de balle (34) avant son but libérateur.

Tout se jouera donc lors de l'ultime journée de la poule. En cas de victoire face à l'Angola, dimanche à Port Elizabeth, le Cap Vert pourra poursuivre sa formidable aventure alors que le Maroc peut s'attendre à un match aux couteaux contre le pays organisateur avec en jeu une place en quart de finale.

Suivez toutes les infos sur le sport africain avec le compte Twitter @Sport_JA.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires, [...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130123213208 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130123213208 from 172.16.0.100