Extension Factory Builder
23/01/2013 à 18:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La joie des Sud-Africains après un but inscrit contre l'Angola, lors de la CAN le 23 janvier 2013. La joie des Sud-Africains après un but inscrit contre l'Angola, lors de la CAN le 23 janvier 2013. © Francisco Leong/AFP

L'Afrique du Sud, pays-hôte de la CAN-2013, est enfin entré de plain-pied dans son tournoi en remportant sa première victoire contre l'Angola (2-0), se relançant ainsi dans la course à la qualification pour les quarts de finale après des débuts poussifs, mercredi à Durban (groupe A).

Tenus en échec d'entrée par le modeste Cap Vert (0-0) lors du match d'ouverture, les Bafana Bafana devaient une revanche à leurs supporteurs et à tout un pays, sceptique quant au réel potentiel de sa sélection. La mission a été parfaitement remplie même si le niveau technique affiché reste encore sommaire.

Cette génération ne sera peut-être pas championne d'Afrique comme son illustre devancière de 1996 mais elle peut désormais espérer au moins atteindre les quarts de finale et éviter un camouflet comme celui subi au Mondial-2010 (élimination au 1er tour sur son sol).

Le sélectionneur de la nation arc-en-ciel Gordon Igesund avait exhorté ses joueurs à "ne pas paniquer" et à évacuer cette pression qui les avait jusqu'ici paralysés. Il a été entendu, ses troupes prenant l'avantage dès la première période sur une belle reprise croisée de Sangweni (30e) avant que Majoro ne double la mise sur un exploit personnel (62e).

La dynamite Mphela

Igesund a vu juste en donnant sa chance à Mphela, buteur contre la France il y a deux ans et demi en Coupe du monde et dont l'entrée a totalement dynamité un secteur offensif amorphe contre le Cap Vert.

L'Afrique du Sud n'a pas tout réussi, loin de là, Mateus en début de rencontre (3e), le massif Manucho de la tête (32e, 84e) et Guilherme juste après la pause (52e), n'étant pas loin d'éteindre le bruit strident des vuvuzelas du stade de Durban.

Mais la volonté et l'envie affichées par les Bafana Bafana sont sources d'espoirs pour la suite de la compétition. Elles ont surtout évité aux Sud-Africains l'angoisse d'une dernière rencontre couperet contre le Maroc, dimanche.

Suivez toutes les infos sur le sport africain avec le compte Twitter @Sport_JA.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Jacob Zuma rattrapé par ses démons

Afrique du Sud : Jacob Zuma rattrapé par ses démons

Rien ne va plus pour le chef de l'État sud-africain. Alors que les scandales se multiplient, la justice exhume l'affaire dite de l'Arms Deal, qui poursuit Jacob Zuma depuis plus de dix ans. Tiendra-t-il jusqu'à l[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Afrique du Sud : une ministre espère que Pistorius sera rejugé

La ministre sud-africaine de l'Éducation et présidente de la Ligue des femmes du parti au pouvoir, Angie Motshegka, a déclaré ce week-end qu'elle espérait qu'Oscar Pistorius serait[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius reconnu coupable d'homicide involontaire

Oscar Pistorius a été reconnu vendredi coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013.[...]

Afrique du Sud : la juge va prononcer la fin du verdict du procès Pistorius

Oscar Pistorius saura vendredi s'il est reconnu coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013. La juge sud-africaine Masipa a écarté, jeudi, la préméditation[...]

Procès Pistorius : la juge écarte la thèse du meurtre avec préméditation

La dernière étape du procès du champion sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, en février 2013, a débuté jeudi avec la lecture du[...]

Afrique du Sud : des quotas de joueurs noirs pour sauver un rugby en péril ?

En Afrique du Sud, la fédération de rugby a choisi de mettre en place une politique de quotas afin de favoriser l'intégration des joueurs et entraîneurs noirs dans les effectifs. Une question de[...]

Livres : un long chemin vers la liberté

Dans un roman saisissant, André Brink se penche sur son histoire familiale. Et narre l'horreur de l'esclavage tel qu'il se pratiquait au XIXe siècle en Afrique du Sud. Un système qu'ont combattu[...]

Afrique du Sud : le dalaï-lama, persona non grata ?

Le dalaï-lama est-il toujours persona non grata en Afrique du Sud ? Pour la troisième fois en seulement cinq ans, le leader tibétain se serait vu refuser un visa d'entrée alors qu'il devait participer[...]

Dossier : comment vivent les riches en Afrique

C'est l'histoire d'une élite pour laquelle l'argent n'est pas un problème. Une histoire faite de virées en bateau, de fêtes somptueuses, de greens où pas un brin d'herbe ne dépasse.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex