Extension Factory Builder
23/01/2013 à 18:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La joie des Sud-Africains après un but inscrit contre l'Angola, lors de la CAN le 23 janvier 2013. La joie des Sud-Africains après un but inscrit contre l'Angola, lors de la CAN le 23 janvier 2013. © Francisco Leong/AFP

L'Afrique du Sud, pays-hôte de la CAN-2013, est enfin entré de plain-pied dans son tournoi en remportant sa première victoire contre l'Angola (2-0), se relançant ainsi dans la course à la qualification pour les quarts de finale après des débuts poussifs, mercredi à Durban (groupe A).

Tenus en échec d'entrée par le modeste Cap Vert (0-0) lors du match d'ouverture, les Bafana Bafana devaient une revanche à leurs supporteurs et à tout un pays, sceptique quant au réel potentiel de sa sélection. La mission a été parfaitement remplie même si le niveau technique affiché reste encore sommaire.

Cette génération ne sera peut-être pas championne d'Afrique comme son illustre devancière de 1996 mais elle peut désormais espérer au moins atteindre les quarts de finale et éviter un camouflet comme celui subi au Mondial-2010 (élimination au 1er tour sur son sol).

Le sélectionneur de la nation arc-en-ciel Gordon Igesund avait exhorté ses joueurs à "ne pas paniquer" et à évacuer cette pression qui les avait jusqu'ici paralysés. Il a été entendu, ses troupes prenant l'avantage dès la première période sur une belle reprise croisée de Sangweni (30e) avant que Majoro ne double la mise sur un exploit personnel (62e).

La dynamite Mphela

Igesund a vu juste en donnant sa chance à Mphela, buteur contre la France il y a deux ans et demi en Coupe du monde et dont l'entrée a totalement dynamité un secteur offensif amorphe contre le Cap Vert.

L'Afrique du Sud n'a pas tout réussi, loin de là, Mateus en début de rencontre (3e), le massif Manucho de la tête (32e, 84e) et Guilherme juste après la pause (52e), n'étant pas loin d'éteindre le bruit strident des vuvuzelas du stade de Durban.

Mais la volonté et l'envie affichées par les Bafana Bafana sont sources d'espoirs pour la suite de la compétition. Elles ont surtout évité aux Sud-Africains l'angoisse d'une dernière rencontre couperet contre le Maroc, dimanche.

Suivez toutes les infos sur le sport africain avec le compte Twitter @Sport_JA.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : les députés partent en campagne contre la xénophobie

Afrique du Sud : les députés partent en campagne contre la xénophobie

Les députés sud-africains ont décidé de ne pas siéger la semaine prochaine pour faire campagne contre la xénophobie dans leurs circonscriptions après les violences ayant fait au m[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Afrique du Sud : l'armée déployée à Johannesburg pour prévenir de nouvelles violences xénophobes

Le gouvernement sud-africain a annoncé mardi le déploiement imminent de l’armée pour maintenir l’ordre dans le township d'Alexandra à Johannesburg et assister la police dans la lutte contre[...]

Afrique du Sud : quand le roi de la nation zouloue dérape...

En sommant les étrangers de "quitter le pays", Goodwill Zwelithini, le roi de la nation zouloue, a mis le feu aux poudres. Depuis, il a démenti ses propos. Trop tard...[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : au secours, l'apartheid revient !

Les violences survenues à Durban ne sont pas un fait isolé. Cela fait des années que les migrants africains sont pris pour cible. Et que, sur fond de difficultés économiques, le poison de[...]

Afrique du Sud : le gouvernement promet de punir les auteurs des violences xénophobes

Le gouvernement sud-africain a promis dimanche de punir les auteurs des violences xénophobes qui ont fait au moins sept morts depuis début avril, alors que le Malawi et le Zimbabwe s'apprêtaient à[...]

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Après une nouvelle nuit de pillages à Johannesburg, le président Jacob Zuma a annulé un voyage en Indonésie et s'est rendu samedi auprès de victimes de violences xénophobes, afin[...]

Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l'étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui[...]

Afrique du Sud : six morts et plus de 5 000 déplacés après des violences xénophobes

Depuis trois semaines, des violences xénophobes secouent l’Afrique du Sud. Une situation qui a déjà fait six morts et plus de 5 000 déplacés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130123182616 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130123182616 from 172.16.0.100