Extension Factory Builder
20/01/2013 à 11:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des militaires camerounais. Des militaires camerounais. © AFP

Un Nigérian a été abattu samedi à Kousseri (nord du Cameroun) par des hommes soupçonnés appartenir au groupe islamiste nigérian Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes.

Le Nigérian "a été abattu samedi en début d'après-midi (alors qu'il) se trouvait dans un garage", a affirmé Ali Mey Aladji, président d'Os-Civil, une organisation locale de défense des droits de l'Homme.

L'information a été confirmée à l'AFP par une source sécuritaire, faisant état de l'ouverture d'"une enquête" par le Procureur de la ville.

"La victime est Nigériane, de même que ses bourreaux", a indiqué sous couvert d'anonymat un responsable local de la gendarmerie.

"Ils sont venus l'abattre avec une Kalachnikov avant de repartir. Nous pensons qu'ils ont pris la direction de Fotokol (ville camerounaise frontalière du Nigeria)", a-t-il souligné.

"Règlement de compte"

"Nous n'avons pas l'habitude de vivre ce genre d'acte en plein jour dans la ville. Nous pensons qu'il s'agit d'un règlement de compte opéré par des membres de Boko Haram", a ajouté le responsable de la gendarmerie, précisant que le mode opératoire était similaire à celui des attaques perpétrées au Nigeria par le groupe islamiste.

"Les auteurs de cet acte étaient au nombre de deux. Ils sont arrivés à bord d'une moto. Un des occupants est descendu et s'est dirigé vers le garage où il a criblé de balles la victime avant de retrouver le conducteur de la moto", a rapporté M. Mey Ali qui se trouvait samedi sur le lieu de l'assassinat.

"Il y a un sentiment de peur qui se propage dans la ville", a affirmé le militant associatif.

Selon lui, l'homme abattu avait déjà été victime de tentatives d'assassinat au Nigeria avant de se résoudre à s'installer au Cameroun "il y a trois mois".

Le 27 décembre, un hebdomadaire régional camerounais, L'Oeil du Sahel, a rapporté que la police camerounaise avait interpellé 31 membres de Boko Haram avant de les remettre aux autorités nigérianes. L'information n'a été ni confirmée ni démentie par les autorités camerounaises.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Rap camerounais : 'Mboko God', de Jovi, album incontournable !

Rap camerounais : "Mboko God", de Jovi, album incontournable !

Si, comme nous, vous attendiez l'album du rappeur camerounais Jovi avec impatience, vous ne serez pas déçus. Disponible depuis le 20 mai, "Mboko God" est une réussite incontestable.[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Football camerounais : les "stats" d'une crise historique

Trois CAN ratées, une Coupe du monde au goût amer, d'anciennes gloires qui se déchirent... Le football camerounais traverse actuellement l'une des pires périodes de son histoire. Où en est-il [...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Rap camerounais : Tilla "La Marraine"

Impossible de passer à côté d'eux, ils illuminent la scène hip-hop camerounaise. L'un a créé son propre label, les deux autres connaissent des débuts fulgurants.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Rap camerounais : hip hip-hop hourra !

Les rappeurs camerounais vivent une véritable success-story. Leur recette ? Ils utilisent les langues du pays, évoquent le quotidien de leurs compatriotes et s'adressent directement à la jeunesse.[...]

Cameroun : Douala-Yaoundé par la nationale 3, l'axe du mal

La nationale 3 au Cameroun est l'une des routes les plus dangereuses au monde. Et ce ne sont pas quelques radars qui feront ralentir les chauffards.[...]

Unis pour le Cameroun : Boko Haram ? Même pas peur !

Unis pour le Cameroun, un collectif apolitique, a rassemblé plus de 20 000 personnes contre Boko Haram. Entraînant finalement dans leur mouvement le pouvoir et l'opposition[...]

Jeu vidéo : Aurion, un Fantasy à l'africaine

La société Kiro'o Games lance Aurion, un jeu vidéo entièrement conçu au pays. Séduira-t-il les marchés américain et européen ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers