Extension Factory Builder
20/01/2013 à 11:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des militaires camerounais. Des militaires camerounais. © AFP

Un Nigérian a été abattu samedi à Kousseri (nord du Cameroun) par des hommes soupçonnés appartenir au groupe islamiste nigérian Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes.

Le Nigérian "a été abattu samedi en début d'après-midi (alors qu'il) se trouvait dans un garage", a affirmé Ali Mey Aladji, président d'Os-Civil, une organisation locale de défense des droits de l'Homme.

L'information a été confirmée à l'AFP par une source sécuritaire, faisant état de l'ouverture d'"une enquête" par le Procureur de la ville.

"La victime est Nigériane, de même que ses bourreaux", a indiqué sous couvert d'anonymat un responsable local de la gendarmerie.

"Ils sont venus l'abattre avec une Kalachnikov avant de repartir. Nous pensons qu'ils ont pris la direction de Fotokol (ville camerounaise frontalière du Nigeria)", a-t-il souligné.

"Règlement de compte"

"Nous n'avons pas l'habitude de vivre ce genre d'acte en plein jour dans la ville. Nous pensons qu'il s'agit d'un règlement de compte opéré par des membres de Boko Haram", a ajouté le responsable de la gendarmerie, précisant que le mode opératoire était similaire à celui des attaques perpétrées au Nigeria par le groupe islamiste.

"Les auteurs de cet acte étaient au nombre de deux. Ils sont arrivés à bord d'une moto. Un des occupants est descendu et s'est dirigé vers le garage où il a criblé de balles la victime avant de retrouver le conducteur de la moto", a rapporté M. Mey Ali qui se trouvait samedi sur le lieu de l'assassinat.

"Il y a un sentiment de peur qui se propage dans la ville", a affirmé le militant associatif.

Selon lui, l'homme abattu avait déjà été victime de tentatives d'assassinat au Nigeria avant de se résoudre à s'installer au Cameroun "il y a trois mois".

Le 27 décembre, un hebdomadaire régional camerounais, L'Oeil du Sahel, a rapporté que la police camerounaise avait interpellé 31 membres de Boko Haram avant de les remettre aux autorités nigérianes. L'information n'a été ni confirmée ni démentie par les autorités camerounaises.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites qu[...]

Cameroun : les vérités de Marafa Hamidou Yaya

Dans une interview exclusive réalisée par correspondance, parue dans le Jeune Afrique n°2803, Marafa Hamidou Yaya, l'ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale, dément formellement[...]

Cameroun : Lydienne Yen Eyoum reconnue coupable de détournements de fonds publics

Le verdict est tombé dans le procès de Lydienne Yen Eyoum. L'avocate franco-camerounaise, accusée de détournements de fonds publics, a été reconnue coupable vendredi par le Tribunal[...]

Faut-il avoir peur de l'APE ?

Après plus de dix ans de négociations, l'accord de partenariat économique a enfin été conclu entre l'Union européenne et une grande partie de l'Afrique subsaharienne... Mais[...]

Mbara Guérandi : enquête sur une affaire d'État camerounaise

Guérandi Mbara était l'un des cerveaux du putsch de 1984. Pendant trente ans, depuis son exil ouagalais, il a menacé de s'en prendre à nouveau à Paul Biya, au nez et à la barbe des[...]

Douala, port de l'angoisse

L'infrastructure par laquelle transite le commerce du Cameroun, du Tchad et de la Centrafrique est au bord de l'asphyxie. Les opérateurs publics et privés gèrent l'urgence, mais les solutions de long terme se[...]

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Au Cameroun, mieux vaut faire attention à la boisson que l'on commande. Si une Guiness ne déclenchera que des regards approbateurs, un Baileys pourrait vous valoir une dénonciation pour homosexualité.[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Lions du Cameroun : l'irrésistible ascension de Choupo-Moting

Passé cet été de Mayence à Schalke 04, un des meilleurs clubs allemands, Éric Maxim Choupo-Moting (25 ans) a également été nommé vice-capitaine des Lions indomptables[...]

Musique : X Maleya fait son premier Olympia à Paris

Dimanche, le trio camerounais X Mayela sera en concert dans la la capitale française, à l'Olympia. Sur scène, ils auront des invités, dont un célèbre footballeur camerounais...[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers