Extension Factory Builder
19/01/2013 à 20:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'attaquant cap-verdien Heldon (g) et le défenseur sud-africain Thabo Matlaba. L'attaquant cap-verdien Heldon (g) et le défenseur sud-africain Thabo Matlaba. © AFP

Le Cap-Vert, pour sa première participation à une Coupe d'Afrique des nations, a réussi un petit exploit en obtenant le match nul (0-0) face au pays hôte qu'est l'Afrique du Sud, dans le match d'ouverture de la CAN-2013 (groupe A), samedi à Johannesburg.

Ce match liminaire laissera un goût mitigé, celui d'une partie sans but et pauvre en frissons, autres que ceux procurés par la pluie, mais rehaussé par l'attitude valeureuse du Petit Poucet de la compétition, venu décrocher un bon point au coeur de l'assourdissant et continu vrombissement des vuvuzelas.

Sur un terrain gorgé d'eau, puisqu'il avait plu quasiment toute la journée sur Johannesburg, le match a regorgé d'imprécisions, notamment de coups francs mal exploités.

Entre l'Afrique du Sud, grande puissance économique du continent avec ses 50 millions d'habitants, et le Cap-Vert et son demi-million d'habitants, ce n'était pas finalement tout à fait David contre Goliath. Plutôt un combat à somme nulle.

Combatifs, les acteurs l'étaient, et les Bafana Bafana dominaient dans l'ensemble les débats. Mais pour quoi faire ?

Le moment le plus spectaculaire fut sans doute cette percée de Platini plein axe, qui décrochait la défense centrale sud-africaine bien lourde sur ce coup-là, pour décocher une frappe, mais non cadrée (15e).

Le sélectionneur des Requins bleus, Lucio Antunes, contrôleur aérien de son état en congé sabbatique, pouvait se frotter le crâne: c'était bien là l'occasion de créer la première grosse sensation du tournoi.

Manque de percussion

Mais les Requins bleus se sont dans l'ensemble montrés plus incisifs en attaque, avec une frappe excentrée de Platini dans le petit filet extérieur (34e), un ballon que le Lillois Mendes ne pouvait suffisamment redresser après un corner (44e) et une frappe de Heldon qui contraignait aussi Khune à un beau plongeon (73e). Mendes a aussi tenté des tirs lointains, dans les tribunes.

Côté sud-africain, Tshabalala déployait une belle activité, et délivrait un beau coup franc pour Phala qui, seul au second poteau, ratait sa reprise (33e). Et c'était tout au rayon des occasions sud-africaines !

Les Bafana Bafana manquaient cruellement de percussion, butant sur un bloc défensif cap-verdien bien regroupé autour de son capitaine Nando Neves.

Les Sud-Africains ont manqué le coche en début de partie, lorsqu'ils ont pris à la gorge des îliens peut-être impressionnés par leurs débuts historiques dans ce grand stade (mais finalement pas tout à fait rempli de ses 90.000 spectateurs prévus). Puis en fin de match, au plus fort de leur pression.

Le Cameroun s'était déjà cassé les dents sur ces Requins bleus durs à cuire. Le Maroc et l'Angola dans le groupe A sont prévenus

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Djibouti : Guelleh attend John Kerry le 5 mai

Après la visite, il y a un an, de Susan Rice, la conseillère à la Sécurité nationale de Barack Obama, Djibouti s'apprête à recevoir John Kerry, le secrétaire d'É[...]

Afrique du Sud : quand le roi de la nation zouloue dérape...

En sommant les étrangers de "quitter le pays", Goodwill Zwelithini, le roi de la nation zouloue, a mis le feu aux poudres. Depuis, il a démenti ses propos. Trop tard...[...]

Burkina Faso : code électoral sous surveillance

Les conséquences de l'adoption du nouveau code électoral burkinabè - qui exclut des prochaines consultations présidentielle et législatives les partisans de Blaise Compaoré - sont[...]

Que sait-on de la "mystérieuse" maladie qui a fait 18 morts au Nigeria ?

Un mal encore non-identifié a causé en quelques jours la mort de dix-huit personnes dans l’État d’Ondo, au sud-ouest du Nigeria. Une situation qui suscite les inquiétudes des[...]

Centrafrique : Jean-Jacques Demafouth, qui veut la peau du caméléon ?

Ex-ministre de Patassé, ex-rebelle et aujourd'hui conseiller de Catherine Samba-Panza, il tentait de tirer toutes les ficelles du pouvoir centrafricain. À force, il a fini par faire l'unanimité. Contre[...]

Muhammadu Buhari : "Comment je compte éradiquer Boko Haram"

Quand, dans la nuit du 14 avril 2014, des hommes de Boko Haram ont attaqué une école à Chibok, dans le nord du Nigeria, et kidnappé plus de deux cents jeunes filles, mes compatriotes[...]

Burundi : élections générales, top départ

À quelques semaines des législatives, prélude à la présidentielle de juin, l'opposition, dans les starting-blocks, dénie au chef de l'État le droit de briguer un[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : au secours, l'apartheid revient !

Les violences survenues à Durban ne sont pas un fait isolé. Cela fait des années que les migrants africains sont pris pour cible. Et que, sur fond de difficultés économiques, le poison de[...]

Guinée : le dialogue entre le pouvoir et l'opposition est-il relancé ?

L'opposition a appelé à manifester lundi devant le siège de la Ceni. La veille, une délégation du gouvernement s'était rendu au domicile de Cellou Dalein Diallo pour tenter de relancer[...]

Le volcan gabonais

Le décès d'André Mba Obame, ancien frère d'armes, de coeur, mais aussi de lumière d'Ali Bongo Ondimba (ABO) sous le règne d'Omar avant d'en devenir le principal adversaire[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130119201105 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20130119201105 from 172.16.0.100