Extension Factory Builder
12/01/2013 à 09:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les rebelles du M23 assurent la sécurité lors d'une conférence de presse à Bunagana. Les rebelles du M23 assurent la sécurité lors d'une conférence de presse à Bunagana. © AFP

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles congolais du mouvement M23 ont repris vendredi à Kampala des négociations de paix suspendues fin décembre, ont annoncé les médiateurs ougandais pour ces pourparlers.

"Les délégations en charge du dialogue entre le gouvernement de RDC et le M23 ont repris aujourd'hui les discussions", a déclaré à la presse le ministre ougandais de la Défense Crispus Kiyonga, chargé de cette médiation. Le responsable ougandais a estimé que la définition de l'ordre du jour des négociations à venir sur le fond, principal point discuté à ce jour, faisait désormais "plus ou moins" l'objet d'un accord entre les délégations, sans donner davantage de précision.

Deux semaines de négociations en décembre en Ouganda n'avaient pas abouties, les rebelles ajoutant un grand nombre de demandes, dont celle d'une réforme politique d'ensemble pour la région. Le Mouvement du 23 mars (M23) est formé d'anciens rebelles majoritairement tutsi, d'abord intégrés dans l'armée de RDC aux termes d'un accord signé le 23 mars 2009 avec les autorités de Kinshasa. Ils avaient repris le combat au printemps dans le Nord-Kivu, accusant le gouvernement de ne pas avoir respecté l'accord. Depuis, ils ont mené des attaques foudroyantes en novembre et conquis une grande partie de la région minière traditionnellement instable de l'est de la RDC, faisant craindre une extension du conflit.

Le M23 a quitté le 1er décembre la ville stratégique de Goma après l'avoir occupée pendant 12 jours. Il s'est alors engagé à se retirer à 20 kilomètres de la ville mais a en réalité maintenu ses positions à quelques kilomètres, autour de Goma, selon des témoignages d'habitants. L'Ouganda accueille ces pourparlers en dépit des accusations portées contre le pays - ainsi que le Rwanda - d'avoir soutenu les rebelles, ce que les Kampala et Kigali démentent avec force.

Le ministre ougandais de la Défense a affirmé vendredi que son pays n'était pas opposé à l'utilisation envisagée de drones par la mission de l'ONU en RDC (Monusco) pour surveiller l'est du pays, mais "qu'il doit y avoir des consultations appropriées au préalable" notamment pour s'assurer que "cela respecte la souveraineté" des pays voisins de la RDC. Le Rwanda a émis des réserves envers ce projet.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à Eve[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers