Extension Factory Builder
12/01/2013 à 09:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic (d), otages capturés au Mali, le 24 novembre 2011. Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic (d), otages capturés au Mali, le 24 novembre 2011. © AFP

Le président du comité de soutien à deux des huit otages français retenus au Sahel a demandé vendredi que François Hollande fasse intervenir les forces spéciales françaises pour libérer les otages dans les camps où ils sont détenus.

Pascal Lupart, qui préside le comité de soutien à Philippe Verdon et Serge Lazarevic, enlevés le 24 novembre 2011 au Mali par d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), répondait à l'AFP quelques minutes après la confirmation par François Hollande de l'engagement des forces armées françaises ce vendredi "après-midi" au Mali pour repousser les groupes armés islamistes en soutien aux troupes maliennes.

"Le président de la République a perdu du temps, il aurait pu envoyer des troupes françaises plus tôt", a jugé Pascal Lupart. "Je demande au président de la République que les forces spéciales françaises interviennent sur les camps où sont détenus les otages pour les libérer", a dit le président du comité de soutien, ajoutant: "Si on ne le fait pas, j'ai peur pour leur devenir."

"Nous ignorons totalement l'usage que les ravisseurs pourront faire des otages", a souligné sur RTL le père de Philippe Verdon, Jean-Pierre Verdon, qui a expliqué que l'inquiétude des proches des otages allait "croissant", était "au maximum de ce qui est possible". Selon lui, les autorités "ont mis tout en oeuvre pour essayer de trouver des solutions". Mais "la capacité des négociations me paraît aujourd'hui être complètements nulle", a-t-il ajouté. "Faire la guerre aux terroristes, c'est une chose qui relève de l'Etat. Nous, notre obsession c'est les otages", a-t-il encore dit. Contactés par l'AFP, des proches d'autres otages se sont refusés à tout commentaire.

 

Sept otages français sont détenus au Sahel. Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret ont été enlevés le 16 septembre 2010 par Aqmi dans le nord du Niger à Arlit, un site d'extraction d'uranium. Aqmi a également revendiqué le rapt de Serge Lazarevic et Philippe Verdon, enlevés le 24 novembre 2011 dans leur hôtel d'Hombori au nord-est du Mali alors qu'ils étaient en voyages d'affaires selon leurs proches.

Le 20 novembre 2012, un Français de 61 ans, Gilberto Rodriguez Leal, a été enlevé dans l'ouest du Mali. Deux jours plus tard, le 22, le groupe islamiste Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a revendiqué ce rapt. Francis Collomp a été enlevé le 19 décembre 2012 dans le nord du Nigeria dans une zone frontalière du Niger. Un groupe islamiste, Ansaru, avait revendiqué l'enlèvement et justifié notamment ce rapt par le rôle de la France dans la préparation d'une intervention militaire au Mali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Côte d'Ivoire : arrestation d'un chef de guerre, un de ses hommes tués

Côte d'Ivoire : arrestation d'un chef de guerre, un de ses hommes tués

Un important chef de guerre ivoirien a été arrêté par les forces de sécurité vendredi au petit matin à son domicile d'un quartier bourgeois d'Abidjan, où l'un de ses hommes [...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force[...]

Côte d'Ivoire : les Éléphants n'auront pas de prime de participation pour la CAN 2015

À quelques jours des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2015), le budget que l’État ivoirien mettra à la disposition de la Fédération ivoirienne de [...]

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président[...]

Sexe, amour et Ebola : ce que les Africains ont recherché en 2014 sur Google

L'année 2014 touchant à son terme, le moteur de recherche Google a publié ses statistiques concernant les requêtes des utilisateurs durant les douze derniers mois. L'occasion de dresser le portrait type[...]

Mali : retour en cinq dates sur la vie d'Intalla Ag Attaher, aménokal des Ifoghas

Intalla Ag Attaher, chef traditionnel de la tribu touarègue des Ifoghas, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à Kidal. Retour en cinq dates sur sa vie, intimement liée aux différentes[...]

Hery tente de réconcilier quatre ex-présidents malgaches à Ivato

C’est une rencontre très attendue qui se tient ce vendredi à Ivato, en périphérie d’Antananarivo, entre tous les anciens chefs d’État malgaches encore en vie autour de[...]

Hervé Ladsous : "En Centrafrique, il faut des autorités nouvelles issues d'élections avant août 2015"

Présent au forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (15 et 16 décembre), Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de[...]

Rétro : 2014 vue par Damien Glez et Jeune Afrique

Marquée par ses drames et par ses joies, l’année qui s’achève n'aura pas été de tout repos pour le continent. Épidémie d'Ebola, crises en Centrafrique et au Nigeria,[...]

Côte d'Ivoire : PDCI et FPI unis dans la division à dix mois de la présidentielle

À dix mois de la présidentielle ivoirienne, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo n'ont jamais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers