Extension Factory Builder
12/01/2013 à 09:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic (d), otages capturés au Mali, le 24 novembre 2011. Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic (d), otages capturés au Mali, le 24 novembre 2011. © AFP

Le président du comité de soutien à deux des huit otages français retenus au Sahel a demandé vendredi que François Hollande fasse intervenir les forces spéciales françaises pour libérer les otages dans les camps où ils sont détenus.

Pascal Lupart, qui préside le comité de soutien à Philippe Verdon et Serge Lazarevic, enlevés le 24 novembre 2011 au Mali par d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), répondait à l'AFP quelques minutes après la confirmation par François Hollande de l'engagement des forces armées françaises ce vendredi "après-midi" au Mali pour repousser les groupes armés islamistes en soutien aux troupes maliennes.

"Le président de la République a perdu du temps, il aurait pu envoyer des troupes françaises plus tôt", a jugé Pascal Lupart. "Je demande au président de la République que les forces spéciales françaises interviennent sur les camps où sont détenus les otages pour les libérer", a dit le président du comité de soutien, ajoutant: "Si on ne le fait pas, j'ai peur pour leur devenir."

"Nous ignorons totalement l'usage que les ravisseurs pourront faire des otages", a souligné sur RTL le père de Philippe Verdon, Jean-Pierre Verdon, qui a expliqué que l'inquiétude des proches des otages allait "croissant", était "au maximum de ce qui est possible". Selon lui, les autorités "ont mis tout en oeuvre pour essayer de trouver des solutions". Mais "la capacité des négociations me paraît aujourd'hui être complètements nulle", a-t-il ajouté. "Faire la guerre aux terroristes, c'est une chose qui relève de l'Etat. Nous, notre obsession c'est les otages", a-t-il encore dit. Contactés par l'AFP, des proches d'autres otages se sont refusés à tout commentaire.

 

Sept otages français sont détenus au Sahel. Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret ont été enlevés le 16 septembre 2010 par Aqmi dans le nord du Niger à Arlit, un site d'extraction d'uranium. Aqmi a également revendiqué le rapt de Serge Lazarevic et Philippe Verdon, enlevés le 24 novembre 2011 dans leur hôtel d'Hombori au nord-est du Mali alors qu'ils étaient en voyages d'affaires selon leurs proches.

Le 20 novembre 2012, un Français de 61 ans, Gilberto Rodriguez Leal, a été enlevé dans l'ouest du Mali. Deux jours plus tard, le 22, le groupe islamiste Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a revendiqué ce rapt. Francis Collomp a été enlevé le 19 décembre 2012 dans le nord du Nigeria dans une zone frontalière du Niger. Un groupe islamiste, Ansaru, avait revendiqué l'enlèvement et justifié notamment ce rapt par le rôle de la France dans la préparation d'une intervention militaire au Mali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a déclar&e[...]

Soudan : Omar el-Béchir candidat à sa réélection en 2015

Le président soudanais Omar el-Béchir est candidat à sa réélection pour la présidentielle prévue pour avril 2015. Il a été réélu mardi chef du Parti du[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Burkina Faso : le gouvernement adopte un projet de loi révisant la Constitution

Réuni en conseil des ministres extraordinaire mardi, le gouvernement burkinabè a décidé de soumettre à l'Assemblée nationale un projet de loi visant à modifier la Constitution,[...]

Mondial de l'alimentation : quelle malbouffe pour l'Afrique ?

Le Mondial de l'alimentation consacre-t-il l’occidentalisation des habitudes alimentaires des Africains ? Il y a loin de la coupe de l’agrobusiness aux lèvres de la majorité des habitants du continent [...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar au Tchad et la défaite finale de Ouadi Doum

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison ferme

La justice sud-africaine a condamné le champion d'athlétisme de 27 ans, Oscar Pistorius, à cinq ans de prison ferme pour le meutre de sa petite amie en 2013. Il a également écopé de trois[...]

Centrafrique : au moins sept personnes tuées par des milices rivales

Des miliciens anti-balaka et ex-Séléka ont tué au moins sept personnes ces derniers jours dans le centre de la Centrafrique. Selon la gendarmerie, les victimes étaient accusées de collaborer[...]

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius va être fixé sur son sort

Reconnu coupable d'homicide involontaire "par négligence", Oscar Pistorius va être fixé sur sa sentence mardi. Le procureur a requis dix ans de prison ferme contre le champion sud-africain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers