Extension Factory Builder
12/01/2013 à 09:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic (d), otages capturés au Mali, le 24 novembre 2011. Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic (d), otages capturés au Mali, le 24 novembre 2011. © AFP

Le président du comité de soutien à deux des huit otages français retenus au Sahel a demandé vendredi que François Hollande fasse intervenir les forces spéciales françaises pour libérer les otages dans les camps où ils sont détenus.

Pascal Lupart, qui préside le comité de soutien à Philippe Verdon et Serge Lazarevic, enlevés le 24 novembre 2011 au Mali par d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), répondait à l'AFP quelques minutes après la confirmation par François Hollande de l'engagement des forces armées françaises ce vendredi "après-midi" au Mali pour repousser les groupes armés islamistes en soutien aux troupes maliennes.

"Le président de la République a perdu du temps, il aurait pu envoyer des troupes françaises plus tôt", a jugé Pascal Lupart. "Je demande au président de la République que les forces spéciales françaises interviennent sur les camps où sont détenus les otages pour les libérer", a dit le président du comité de soutien, ajoutant: "Si on ne le fait pas, j'ai peur pour leur devenir."

"Nous ignorons totalement l'usage que les ravisseurs pourront faire des otages", a souligné sur RTL le père de Philippe Verdon, Jean-Pierre Verdon, qui a expliqué que l'inquiétude des proches des otages allait "croissant", était "au maximum de ce qui est possible". Selon lui, les autorités "ont mis tout en oeuvre pour essayer de trouver des solutions". Mais "la capacité des négociations me paraît aujourd'hui être complètements nulle", a-t-il ajouté. "Faire la guerre aux terroristes, c'est une chose qui relève de l'Etat. Nous, notre obsession c'est les otages", a-t-il encore dit. Contactés par l'AFP, des proches d'autres otages se sont refusés à tout commentaire.

 

Sept otages français sont détenus au Sahel. Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret ont été enlevés le 16 septembre 2010 par Aqmi dans le nord du Niger à Arlit, un site d'extraction d'uranium. Aqmi a également revendiqué le rapt de Serge Lazarevic et Philippe Verdon, enlevés le 24 novembre 2011 dans leur hôtel d'Hombori au nord-est du Mali alors qu'ils étaient en voyages d'affaires selon leurs proches.

Le 20 novembre 2012, un Français de 61 ans, Gilberto Rodriguez Leal, a été enlevé dans l'ouest du Mali. Deux jours plus tard, le 22, le groupe islamiste Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a revendiqué ce rapt. Francis Collomp a été enlevé le 19 décembre 2012 dans le nord du Nigeria dans une zone frontalière du Niger. Un groupe islamiste, Ansaru, avait revendiqué l'enlèvement et justifié notamment ce rapt par le rôle de la France dans la préparation d'une intervention militaire au Mali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Barack Obama : 'Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui'

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique &quo[...]

Afrique du Sud : Twitter fustige la fille Zuma, devenue "dircab" de ministère à 25 ans

Depuis les révélations du "Mail and Guardian" le weekend dernier sur le parachutage de Thuthukile Zuma, la fille du président sud-africain, au poste de directeur de cabinet au ministère des[...]

Troisième attentat en deux jours dans le nord du Nigeria

Un nouvel attentat a été commis par une femme kamikaze lundi à Kano, le troisième perpétré en deux jours dans cette ville du nord du Nigeria.[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Nord du Cameroun : 15 personnes tuées et 12 enlevées, dont la femme du vice-Premier ministre

La double attaque perpétrée dimanche par des membres présumés du groupe armé Boko Haram dans le nord du Cameroun a fait au moins 15 morts, selon un dernier bilan. Douze personnes au moins[...]

Tchad : une préfecture pour Baba Laadé, un cadeau empoisonné ?

L’ancien rebelle Abdelkader Baba Laadé, revenu à la légalité il y a plus d'un an, a été nommé préfet de la Grande Sido, région frontalière avec la [...]

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Le premier cas confirmé de décès dû au virus Ebola a été enregistré dans la capitale de la Sierra Leone, tandis que deux citoyens américains, engagés dans la lutte[...]

Niger, Bénin, Nigeria... : usines à bébés, le trafic de la honte

On a d'abord cru que le scandale, révélé fin juin, n'éclabousserait que Niamey. Mais l'enquête a mis au jour un vaste réseau présumé de commerce de nouveau-nés[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Cameroun : l'épouse du vice-Premier ministre kidnappée par Boko Haram

Des membres présumés du groupe islamiste armé Boko Haram ont enlevé dimanche l'épouse d'un vice-Premier ministre camerounais et un chef traditionnel lors d'une double attaque qui a fait au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers